Retrait de la subvention à la mosquée de Strasbourg : une décision soutenue par les Français – EELV désavoué

A LA UNE

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

La Bretagne, région française la plus impliquée dans la traite des Noirs ?

Des Bretons ont joué un rôle massif dans le commerce des esclaves, un business florissant de l'époque des Lumières....

Un livre sur les trois épurations dans l’armée française entre 1940 et 1966 [Interview]

André Bourachot et Henri Ortholan sont deux officiers de l’armée de terre, un général en 2ème section et un...

Alors que la maire de Strasbourg vient d’annoncer que sa ville ne verserait « pas en l’état de subvention pour la poursuite de la construction de la mosquée » et qu’elle allait lancer une consultation pour « rendre plus transparentes et équitables les procédures d’attribution de financement et de soutien aux cultes », une enquête de l’Ifop pour le Grand Orient de France menée récemment sur le sujet en France et en Alsace-Moselle montrait que :

  • Le principe d’une subvention pour la construction d’une mosquée à Millî Görüs était massivement rejeté par l’ensemble  des Alsaciens-Mosellans (à 81%)  mais aussi par plus des trois quarts des Strasbourgeois (à 79%), révélant ainsi une possible dissonance entre l’arrivée « aux affaires » des écologistes à l’élection municipale de 2020 et les aspirations réelles des strasbourgeois sur ces sujets ;
  • La position d’une des rares municipalités EELV était, sur cette question, désavouée par son propre électorat si l’on juge par la proportion de sympathisants Europe Ecologie Les Verts s’opposant à l’octroi d’une telle subvention : 87% des sympathisants EELV français désapprouvaient cette subvention, de même que 75% les sympathisants EELV vivant en Alsace-Moselle ;
  • Alors que la maire souhaite relancer le débat sur les subventions versées aux cultes, l’enquête montrait également que la « jurisprudence strasbourgeoise » en matière financements des lieux de culte – édictée en 1999 sous Catherine Trautmann – était désapprouvée par 74% des Français et par 61% des Alsaciens-Mosellans. Plus précisément, 61% des Strasbourgeois se déclaraient opposés au principe même du financement à hauteur de 10% de leur coût des lieux de culte par la mairie.

Pour lire l’intégralité de l’étude, c’est ici

Crédit photo : Illustration (cc) : https://www.flickr.com/photos/stephaneollivier/6945328340
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Natalité en crise : pas de baby-boom spécial Covid

Au sommaire : Actualités des parents : pas de baby-boom spécial Covid Consommation : anniversaire pour vos enfants, pourquoi...

Seule boxeuse professionnelle en Bretagne, elle rêve de décrocher un titre de championne de France

Seule boxeuse professionnelle en Bretagne, la guingampaise Sandra Morcet va enfin pouvoir disputer son combat pour le titre de...

3 Commentaires

  1. j’aime à penser que les Strasbourgeois , quand ils sont allé voter , étaient bourrés…
    si c’est pas le cas , j’espère qu’ils vont souffrir de longue années et ce sera bien fait pout leurs pieds

  2. Ne pas se réjouir trop vite, ce n’est pas la Mairie qui a supprimé la subvention, mais l’association qui y a renoncé…provisoirement? et qui ne perd pas a faculté quand les circonstances seront redevenues favorable d’y
    « revenir » sous une forme ou une autre….avec la complicité active ou passive de la mairie;ne pas se laisser endormir,
    L’annonce par la Mairie « du lancement d’une enquête sur le financement des cultes… » n’est pas anodine et encore moins
    son timing, la menace est aussi sournoise que voilée….si les cultes concordataires veulent éviter des brimades, ils auront
    intérêt à se tenir tranquiles et souples envers la maire et ses servisbires…la vengeancese mange froide….
    Alors citoyens …vigilance ..de pas dégarnir les créneaux ni endormir les guetteurs

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés

Nantes. La porte de la mosquée Arrahma visée par un incendie

À quelques jours du début du Ramadan, un incendie criminel s’est déclaré à la porte de la mosquée Arrahma, dans les quartiers nord de...

Mosquée : Strasbourg patauge dans l’islamo-gauchisme!

Alors que la municipalité de Strasbourg s'est prononcé pour le vote d'une subvention de 2.5 millions d'euros au profit de l'association turque gérant le...

Danemark. Le gouvernement durcit le contrôle du financement des mosquées pour lutter contre l’islamisme

Face à la menace islamiste et à la radicalisation d'une partie des musulmans du pays, le Danemark vient d'adopter une nouvelle loi destinée à...

Nice : A 100 mètres de la basilique Notre-Dame de l’Assomption, une librairie et une mosquée islamistes…

A moins de 100 mètres du chevet de la basilique Notre-Dame de l’Assomption, où le 29 octobre dernier le migrant Brahim Aouissaoui a égorgé...