Le président irlandais, M. Higgins, demande la fin de l’enseignement séparé en Irlande du Nord

Le président irlandais Michael D Higgins a déclaré que l’éducation séparée en Irlande du Nord ne peut plus être justifiée à la suite des troubles impliquant des jeunes dans toute la région. La grande majorité des établissements d’Irlande du Nord sont en effet non mixtes, dans le sens où les catholiques étudient dans certains établissements, les protestants dans d’autres.

Le président Higgins a déclaré qu’éduquer les élèves en fonction de leur origine religieuse revient à “les abandonner à des parcelles de haine et de mémoire que d’autres manipulent”.

« Qui en 2021 peut justifier l’enseignement séparé des enfants sur la base de la croyance ? Si vous parlez d’un présent éthique et d’un avenir ambitieux, n’est-il pas fondamental de remédier à cela ? » a déclaré le président Higgins à l’animateur Ryan Tubridy.

Il a cité la privation sociale comme l’une des raisons pour lesquelles les jeunes s’impliquent dans les troubles et a déclaré que cela aurait déjà dû être abordé depuis longtemps.

Il a fait ces commentaires lors d’une interview accordée à l’émission Late Late Show de la RTE, à l’occasion de son 80e anniversaire. Le président irlandais s’exprimait à la suite des violences survenues dans les rues d’Irlande du Nord après la décision du ministère public de ne pas poursuivre les membres du Sinn Fein pour leur présence aux funérailles de Bobby Storey, un membre de l’IRA, malgré la réglementation relative au coronavirus.

Les incidents ont également été lié à la colère des unionistes autour du protocole post-Brexit pour l’Irlande du Nord, mis en place pour empêcher une frontière sur l’île d’Irlande en créant une frontière commerciale en mer d’Irlande.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS