La centrale solaire de Plounévez-Moëdec (22) se met en marche

A LA UNE

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

La Bretagne, région française la plus impliquée dans la traite des Noirs ?

Des Bretons ont joué un rôle massif dans le commerce des esclaves, un business florissant de l'époque des Lumières....

Un livre sur les trois épurations dans l’armée française entre 1940 et 1966 [Interview]

André Bourachot et Henri Ortholan sont deux officiers de l’armée de terre, un général en 2ème section et un...

Initialement prévue pour un lancement en janvier 2021, la mise en marche de la centrale solaire de Plounévez-Moëdec a été quelque peu retardée. Après plusieurs semaines de travaux supplémentaires, le site a enfin vu le jour le 1er mars 2021. S’étendant sur presque 7 hectares, la centrale composée de plusieurs milliers de panneaux photovoltaïques est capable de produire 2,66 Gigawatt à l’année, soit l’équivalent de la consommation en électricité de 850 personnes. Retour sur l’origine et les promesses de ce projet dont les partisans indiquent qu’ils s’inscrivent dans la transition écologique du pays, tandis que ses détracteurs ne constatent ni baisse de leurs tarifs, ni améliorations énergétiques.

Origine du projet et réhabilitation d’un terrain abandonné

7615 panneaux photovoltaïques sur presque 7 hectares vont alimenter l’équivalent de 850 personnes en électricité, chauffage compris. C’est tout du moins la performance qui est attendue par ce projet. La centrale fonctionnant grâce à l’énergie solaire, localisée à Plounévez-Moëdec, dans les Côtes d’Armor, se tient sur une ancienne décharge de déchets non dangereux.

Les travaux ont commencé en juin 2020 sur un terrain abandonné et inexploitable. Comme le fait remarquer Julien Koechlin, chef de projets IEL : “Il n’y a pas de conflit d’usage avec l’agriculture, le forestier, l’urbanisme. C’est un site qui n’aurait pas pu être exploité autrement.” IEL (Initiatives Energies Locales photovoltaïques) est l’entreprise en charge de porter le projet initié par l’ex-communauté de Beg ar Ch’ra et cofinancé par la SEM de Lannion-Trégor Communauté.

La première phase du chantier consistait à nettoyer le site, à le clôturer puis à aménager les voies centrales et secondaires. Les travaux se sont déroulés rapidement car aucune fondation n’était nécessaire. En effet, les quelque 7600 panneaux photovoltaïques reposent directement sur d’imposants plot de bétons installés par une trentaine d’ouvriers. Seuls les réseaux de puissance sont enterrés “dans des zones où il n’y a pas de déchets”, comme le précise Julien Koechlin. Les autres câbles sont quant à eux surélevés pour atteindre les onduleurs.

Une production d’énergie verte pouvant alimenter un village entier

La production d’électricité de plus de 2,5 Gigawatt par an sera injectée dans le réseau Enedis. De plus, contrairement aux idées reçues, lorsqu’il n’y a pas de soleil, même si la production baisse, les panneaux photovoltaïques continuent de capter les rayons de lumière qui filtrent à travers les nuages. Grâce à cette centrale et ses centaines de panneaux photovoltaïques produisant de l’électricité verte, de nombreux foyers sont directement alimentés. Comme le précise l’entreprise IEL, la production de la centrale solaire équivaut en effet à “la consommation électrique d’environ 850 personnes, chauffage inclus”. Concernant l’entretien de la centrale solaire de Plounévez-Moëdec, c’est le service de maintenance d’IEL qui assure le suivi et la gestion 7 jours sur 7. De son côté, l’entreprise Publique Locale SEM Lannion-Trégor détient 40% du projet.

Les Côtes d’Armor n’en sont pas à leur premier coup d’essai en ce qui concerne le déploiement de centrales solaires et de production d’énergie renouvelable. En effet, déjà en 2012, plus de 11 000 panneaux photovoltaïques étaient installés le long de la RN12 pour une puissance totale de 2,62 mégawatts par an afin d’alimenter environ 600 foyers. De plus, le département ne compte pas s’arrêter là dans sa transition énergétique et va déployer, à compter de janvier 2023, une autre centrale solaire. Dotée de 19 200 panneaux photovoltaïques, pour une puissance de 8,61 MW par an, elle sera capable d’alimenter annuellement 9 000 personnes, hors chauffage.

Ces projets s’inscrivent selon leurs promoteurs dans la politique de transition écologique qui serait nécessaire à mettre en place. Bien que les partisans de l’énergie nucléaire expliquent, eux aussi, que le nucléaire est justement le procédé le moins polluant (dangereux certes en cas d’explosion) et le plus efficace en terme de production énergétique. Jusqu’ici en France, aucun débat digne de ce nom au sujet du plan énergétique n’a eu lieu, chacun jouant la carte ou bien de l’idéologie, ou bien des intérêts économiques, pour le plus grand désarroi du consommateur, qui subit.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Natalité en crise : pas de baby-boom spécial Covid

Au sommaire : Actualités des parents : pas de baby-boom spécial Covid Consommation : anniversaire pour vos enfants, pourquoi...

Seule boxeuse professionnelle en Bretagne, elle rêve de décrocher un titre de championne de France

Seule boxeuse professionnelle en Bretagne, la guingampaise Sandra Morcet va enfin pouvoir disputer son combat pour le titre de...

1 COMMENTAIRE

  1. Une merveilleuse aberration du point de vue de l’écologie !
    Où ont été fabriqués les panneaux photovoltaïques ? Où ont été prélevés les matériaux pour les fabriquer ?
    Qui assumera le démantèlement ?
    Pour l’instant, les panneaux ne sont pas recyclables…

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés

Plounévez-Moëdec (22). La SCI du Scapo recherche des associés pour lancer une ferme bio

08/06/2017 – 06h50 Plouévez-Moëdec (Breizh-Info.com) – Cinq jeunes agriculteurs de Plounévez-Moëdec, dans les Côtes d'Armor, ont lancé il y a quelques mois un projet de ferme...

Plounevez-Moëdec (22). Elle avait incendié 26 conteneurs poubelles : 6 mois de prison ferme

15/04/2017 – 06h10 Plounévez-Moëdec (Breizh-Info.com) – Une femme de 37 ans, marginale, a été condamné vendredi 7 avril à 6 mois de prison fermes (et...