Covid-19, Pr Raoult, traitements, vaccins : l’interview d’Alex Sam, biologiste

A LA UNE

Alexander Samuel est docteur en biologie moléculaire, professeur de mathématiques en lycée, connu pour son implication dans le mouvement des Gilets Jaunes et son enquête sur la nocivité des gaz lacrymogènes.

La crise du Covid-19 et son cortège de théories alternatives l’ont poussé à mener une enquête indépendante sur les tenants et aboutissants de cette affaire : le professeur Raoult, la chloroquine, l’ivermectine, les confinements, les vaccins, Alex Sam résume avec pédagogie son analyse au cours de cet entretien avec Vincent Lapierre, pour le Média pour tous.

Un point de vue intéressant, pour le débat.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Cyclisme. Le britannique Leo Hayter remporte la deuxième étape du Tour de Bretagne entre Corlay et Rosporden

Seconde étape du Tour de Bretagne ce mardi, et quelle étape ! Une deuxième étape remportée par le britannique...

Jugée pour avoir abandonné ses 68 animaux dans une ferme près de Carhaix

L'association Stéphane LAMART « Pour la défense des droits des animaux » a porté plainte contre une femme qui...

10 Commentaires

  1. mais puisqu’ils ont dit que l’hydroxicholoquine, l’ivermectine étaient dangereux
    puisqu’ils ont dit que seul un vaccin était utile avec confinement et serrage de vis

  2. Intéressant, mais pas très convainquant
    Ne voit que le côté scientifique
    Oublie un peu le côté politique et le côté marchand
    Et les biz biz du milieu , comme entre Lévy ( Inserm ) époux de la Buzin , et Raoult , antérieur à l’épidémie
    Cette pandémie exagérée et utilisée à d’autres fins que la santé, ne peut pas être analysée qu’avec de la rigueur scientifique

  3. j’ai écouté attentivement ce monsieur ; je suis dubitatif … Il me donne l’impression D’ AVOIR LA VÉRITÉ … En dehors de lui , beaucoup de gens sont des menteurs , Raoult , sans doute Perronne , Alexandra Henrion Caude , etc … Et aussi tous ces grands médecins mondiaux .
    Certes , il explique que la com de Macron et de sa bande n’a pas arrangé au niveau de la confiance des gens … Mais ses explications sur la Suède , ( non confinement ) , etc … ne m’a pas convaincu . Pourquoi en Russie , tout est retour à la normale ? Pourquoi le vaccin Russe est interdit en U E ? Bref , en rien ce monsieur ne m’a convaincu ; Libre à lui de se faire vacciner , c’est son libre arbitre . Mais qu’il m’explique pourquoi le CENTRE FRANÇAIS DE L’ÉVALUATION DES MÉDICAMENTS ( INDÉPENDANT ) , vient d’ affirmer que les 4 vaccins actuels mis sur le marché son DANGEREUX !!!et devraient être retirés du marché …

  4. Votre invité semble ignorer que les différents stades de la maladie nécessitent une prise en charge différentiée selon les charges virales, états inflammatoires et immunitaires ET NE PEUVENT ETRE CONSIDERES GLOBALEMENT ni inclus dans une étude comparant « basiquement » des principes actifs (raison pour laquelle la conclusion de solidarity est que seuls les corticoïdes aident en phase tardive: là où il n’y a plus que des séquelles inflammatoires mais plus de virus !). C‘est bien la raison pour laquelle Raoult indiquait le succès de son protocole dès le stade PRECOCE (protocole testé ni par discovery ni recovery…Et alors que pour solidarity il est précisé: « Ces résultats provisoires ont montré que l’hydroxychloroquine et le lopinavir/ritonavir n’entraînent que peu ou pas de réduction de la mortalité des patients atteints de COVID-19 HOSPITALISES, par comparaison aux soins standard. Les chercheurs de l’essai clinique Solidarity ont arrêté définitivement les essais en cours. Cette décision s’applique uniquement à la conduite de l’essai Solidarity chez les patients HOSPITALISES et n’a pas d’incidences sur l’évaluation éventuelle…chez les patients non hospitalisés ou en prophylaxie pré- ou post-exposition de la COVID-19. »

    Un peu d’honnêteté intellectuelle, voyons ! Si l’HCQ bloque l’entrée de virus dans la cellule (entre autres) il est logique de penser qu’une faible dose en début d’infection a plus de probabilité d’être utile qu’une plus forte dose chez des patients hospitalisés à un stade plus avancé où les réactions inflammatoires/leurs conséquences prédominent et où les fortes doses d’HCQ n’exprimeront que sa toxicité dose dépendante !! Mais ça c’est de la clinique et non de l’in-vitro !

    discovery/recovery auraient pu tester le protocole Raoult DANS LES CONDITIONS INDIQUEES, pourquoi cela n’a pas été fait ?
    De plus, un TTT par forte dose d’HCQ seule (Recovery que votre invité biaisé qualifie «d’essai clinique bien mené» à 2:12:25) ne sera jamais prédictif de l’effet synergique d’une association HCQ/Azithromycine/Zn, c’est faux et malhonnête !

    De plus le décompte d’épicier de votre invité sur les doses d’HCQ dans recovery est vraiment plus que suspect (LOL) car dans recovery le protocole ne parle JAMAIS de comprimés qui ne seraient que dosés partiellement en HCQ mais bien de 2400mg d’HCQ sur les 24 premières heures (https://www.recoverytrial.net/files/protocol-archive/recovery-protocol-v2-0-2020-03-23.pdf).)

    Votre invité «en veut beaucoup au Pr. Raoult» qui LUI a pourtant soigné des patients avec une LETALITE BIEN INFERIEURE A LA MOYENNE FRANCAISE… Remet-il aussi en doute son bilan ? Avec quelle expertise ?
    Votre invité parle «d’idéologie politique» parasitant les études sans pouvoir être plus précis… Mais occulte les innombrables (50%) conflits d’intérêt polluant littéralement la littérature médicale (https://journal-neo.org/2015/06/18/shocking-report-from-medical-insiders/).
    Concernant le LancetGate, pour info, Lancet/NEJM sont des revues à comité de lecture…comité qui aurait DU détecter les fraudes flagrantes: pas de données traçables, groupes de patients improbables (même proportion d’obèses en Afrique et USA,…) comme l’ont dénoncé les détracteurs – dont Raoult – C’EST le travail d’un comité de lecture!
    Une réputation se construit lentement mais se défait très vite…Mais ils ne vont pas tarder à s’en rendre compte avec les désinscriptions ;-)

    Décision de Buzyn de déclarer l’HCQ vénéneuse pour «protéger» la population d’une automédication…Alors pourquoi en avoir interdit la PRESCRIPTION MEDICALE dans la foulée ? Son argument ne tient pas…

    Votre invité passe – comme chat sur braise – sur les traitements de vitamine D/Zinc/sélénium (dont le rôle pour le système immunitaire n’est plus à démontrer) en disant que «avoir un excès de Zn ne sert strictement à rien, pire pourrait même imaginer que ça favorise la réplicase virale»…
    Or je n’ai entendu personne prôner un excès de Zinc ou de quelque autre nutriment ! Il s’agit seulement DE SUPPLEER LES GENS CARENCES, (plus fréquents chez les âgés malnutris pour différentes raisons). Gens âgés touchés plus sévèrement par le covid 19 et pour lesquels nombre d’études pointent un pronostic plus sombre chez les carencés.

    Concernant les bricolages géniques :
    l’astra zeneca serait «un virus inoffensif sur lequel on colle un spicule encore plus inoffensif»…ah quel monde merveilleux, mais les faits lui donnent tort tout comme à ceux qui ont ajouté une leucémie a des enfants ayant déjà une maladie orpheline et qui disent que maintenant le problème est résolu…
    Quid des introns et de leur rôle ?
    Et comment s’est intégré à notre génome l’adn viral qui en compose environ 8 %?
    Concernant les «vaccins» il y aurait beaucoup à dire :
    – autorisation provisoire et cobayes SANS CONSENTEMENT ECLAIRE (= délit pénal)
    – vaccin coronavirus MUTANT est un mauvais candidat pour les vaccins (efficacité insuffisante pour obtenir une AMM normale, effet ADE)
    Quelle immunité collective et contre quoi exactement vu les variants intercurrents : les vaccins participent à l’échappement immunitaire puisque n’empêchant ni la contamination ni la contagiosité !

    Etc, etc !

  5. Dans le commentaire ci-dessus je me demandais: « discovery/recovery auraient pu tester le protocole Raoult DANS LES CONDITIONS INDIQUEES, pourquoi cela n’a pas été fait ? »

    Surement un élément de réponse – pas du tout scientifique – ce qui le met particulièrement en résonance avec les évènements se succédant depuis plus d’un an: https://www.youtube.com/watch?v=MdoGJVZczUU&t=2675s

  6. Le danger du virus, à l’heure actuelle, n’a plus RIEN à voir avec ce qu’il était en mars 2020: une grande partie de la population s’étant immunisée, souvent même à son insu!
    Le risque d’engorgement des hôpitaux n’existe plus, même face aux variants qui sont toujours moins pathogènes que le virus initial. De plus une immunisation acquise même silencieusement, sera TOUJOURS meilleure que celle artificielle procurée par les bricolages OGM injectés.

    De grands épidémiologistes confirmant l’aberration des mesures de distanciation sont occultés par le pouvoir en place…
    https://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/eci.13484
    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7680614/

    Dans ce contexte, quel but sert donc le maintien des mesures liberticides?
    L’hypothèse d’une la mise sous contrôle permanent de la population par le pass sanitaire d’abord, avant l’instauration d’une identité numérique est en tous cas souhaitées par les « zommes de Davos » et leur gourou dégarni…
    https://leblogalupus.com/2020/11/17/klaus-schwab-le-grand-reset-menera-a-une-fusion-de-notre-identite-physique-numerique-et-biologique-la-grande-remise-a-zero-du-capitalisme-une-menace-pour-notre/

  7. Retournez faire des mathématiques en secondaires. La science est une remise en question permanente mais cela ne vous donne absolument pas le droit de remettre en question des personnes qui ont décennies d’expériences à des niveaux que vous n’atteindrez Jamais ! Je suis également Docteur en sociologie. Jay

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés