Quand le combat contre le cancer mène aux Jeux Paralympiques

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

A 17 ans, les médecins lui diagnostiquent une tumeur cancéreuse située au bas ventre qui implique une opération. Lors de celle-ci, il est malheureusement nécessaire de sectionner le nerf crural qui traverse ce corps étranger. Cette intervention laissera à Mathieu THOMAS un handicap : une perte de mobilité et de sensibilité de la cuisse droite qui l’obligera à repenser son quotidien. Ce handicap invisible, le jeune homme va le cacher pendant des années par peur du regard des autres.

A ses 30 ans, il prend une décision importante qui changera définitivement le cours de sa vie : il ose en parler à travers le sport et se lance un défi : faire les jeux paralympiques. Aujourd’hui, Mathieu est un athlète de haut niveau en parabadminton, n°4 mondial en double homme et n°6 en simple qui se bat pour obtenir une qualification aux Jeux Paralympiques de Tokyo. Une belle revanche sur la maladie.

Un combat personnel devenu publique

Pendant 13 ans, Mathieu ne va pas accepter son handicap, il va le repousser, l’oublier, le cacher à ceux qu’il rencontre. C’est un tabou qu’il ne parviendra pas à briser pendant de longues années. Il associe sa différence à une mauvaise image et fait le choix « d’être comme tout le monde », malgré lui. C’est en se mettant au sport qu’il a un déclic et inverse la tendance. Pour fuir le regard des autres et leurs interrogations, il refuse d’être assis dans un fauteuil. Après plusieurs sports, il s’investit pleinement dans le parabadminton qui lui laisse opportunité de pratiquer debout, sur ses deux jambes.

Après un long travail d’introspection, Mathieu a envie de partager son message, sa motivation, sa détermination et son histoire. Sa démarche est avant tout une volonté d’échanger avec un public d’horizons différents pour que tous puissent se battre, agir avec beaucoup d’espoir et de force, si cela venait à leur arriver. Il se rend donc auprès de structures scolaires, médicales ou en entreprises pour enclencher une parole autour de ce sujet, parfois lésé. L’idée n’est pas de pointer du doigt les personnes ayant un handicap visible mais de mettre aussi en lumière celles qui, dans l’ombre, souffrent d’un handicap invisible. Faire tomber les barrières, véhiculer une image fédératrice, de valorisation est important pour lui.

Tracer son chemin jusqu’aux Jeux Paralympiques de Tokyo 2020

Vecteur précieux dans l’épanouissement, la construction physique ou psychique de soi, le sport a été pour Mathieu une source de renaissance, à l’âge de 30 ans. Grâce à l’activité physique, il a donc appris à se réconcilier avec son corps et cette partie de lui qu’il a perdue lors de cette opération. Il établit parfois des comparaisons avec les autres athlètes de haut-niveau qui ont connu l’esprit de compétition et les entrainements intensifs dès leur plus jeune âge. Pour son cas, ce n’est que tardivement qu’il a trouvé le sport dans lequel il s’épanouirait pleinement. Mais, là encore, il fait de cette différence une force. Aujourd’hui, il pratique le parabadminton depuis quelques années maintenant et détient un palmarès prometteur. Depuis sa nouvelle vie, il se donne des objectifs à la hauteur de sa motivation, parmi lesquels : une qualification pour les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020. Ce challenge est pour lui l’opportunité d’accepter ses faiblesses et de rebondir davantage. Au-delà d’être un projet personnel qui l’anime, une qualification aux Jeux paralympiques serait aussi une occasion pour lui de montrer qu’importe l’âge, la condition physique, l’origine… avec travail et confiance en soi, tout est possible.

Mathieu se bat pour se qualifier et enchaine les entrainements intensifs. Le 10 mai prochain, il débutera sa dernière compétition qualificative et saura ensuite s’il s’envolera pour Tokyo. Son engouement est d’autant plus grand que pour ses premiers Jeux et pour la première fois de l’histoire des Jeux paralympiques, le badminton entre dans l’évènement.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Louis de Raguenel (Europe 1) : « Le vaccin que l’on se fait injecter […] ne sera sans doute plus efficace face aux nouveaux...

Sur le plateau de LCI lundi 26 juillet, Louis de Raguenel, chef du service politique adjoint à Europe 1,...

Contre le Pass sanitaire. Manifestation à Saint-Brieuc le samedi 31 Juillet à 14H

A Saint-Brieuc comme partout en dans le reste de la Bretagne et en France, la manifestation du 24 juillet...

Articles liés

Championnats du monde de badminton : Les Français connaissent leurs adversaires

Le tirage au sort des championnats du monde 2018 de badminton, qui se dérouleront à partir du lundi 30 juillet à Nanjing (Chine), a...

Mulhouse. Un breton aux championnats d’Europe de Badminton

03/04/2017 – 07H15 Mulhouse (Breizh-info.com) ‑  Thom Gicquel sera le seul représentant breton engagé lors des prochains championnats d'Europe junior de badminton, organisés à...

Le badminton attire de plus en plus de licenciés en France

02/03/2017 – 07H30 Rennes (Breizh-info.com) –  Le badminton attire de plus en plus de licenciés en France . Au 28 février, la fédération française de...

Internationaux de France de Badminton. La Chine et le Danemark remportent les titres.

01/11/2016 – 10H00 Paris (Breizh-info.com) – La dernière journée des Yonex Internationaux de France de Badminton 2016 se déroulait ce dimanche 30 Octobre. Le spectacle...