David Lisnard (maire de Cannes) : Le Grand Entretien pour Livre Noir

A LA UNE

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

David Lisnard, c’est le nouvel homme fort de la droite. Pour la première fois, il a accepté de s’exprimer sur une chaîne YouTube. C’est franc, c’est sans langue de bois, et c’est l’occasion pour Livre Noir de l’interroger sur ce qui l’inspire, son parcours, ses ambitions, et son son dernier ouvrage : « La culture nous sauvera« .

Présentation du livre par l’éditeur :

L’homme est un animal culturel. Et la France doit être la patrie de la culture. Pour les auteurs, retrouver une ambition en la matière est à la fois une exigence civilisationnelle et une ardente nécessité sociale.  Christophe Tardieu et David Lisnard sont formels : si la culture ne peut à elle seule remettre la société française sur un chemin vertueux de cohérence et de prospérité, elle peut fortement y participer. Car elle est à la fois une source d’épanouissement individuel, de lien collectif, de dévelop-pement économique, de sentiment d’appartenance locale et nationale, d’utilisation raisonnée des technologies numériques, de transmission. À condition de faire des choix : éducation artistique et culturelle (EAC) généralisée et de qualité, définition et préservation d’un patrimoine culturel français commun, souveraineté face aux GAFA, liberté d’initiatives et responsabilité locales, stimulation de la création, juste rémunération des artistes…  Face à la crise profonde que traverse notre nation, la culture est une arme absolue.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas vivre sur le même sol...

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas...

Rennes. Un individu fonce en voiture sur un policier

Dans la nuit du 5 au 6 mai à Rennes, du côté de la Prévalaye, quatre policiers qui réalisaient...

1 COMMENTAIRE

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés

L’échec de la gauche démontré par une étude évoquant le basculement à droite des Européens

Dans une étude intitulée « La conversion des Européens aux valeurs de droite », le think-thank Fondapol montre que les Européens basculent progressivement à...

La désobéissance civile est-elle possible à droite ?

Les opposants à la dictature sanitaire évoquent la désobéissance civile comme vecteur de lutte. Cette forme de résistance a même fait reculer le pouvoir...

Eric Zemmour face à Jean-François Copé : « Vous avez trahi les électeurs qui vous croyaient de droite »

Eric Zemmour face à Jean-François Copé : « Vous avez trahi les électeurs qui vous croyaient de droite » Face à l'info du 4 décembre...

Sexisme. L’autre erreur historique de la droite [L’Agora]

La droite politicienne, engluée depuis des décennies dans les mirages du libéralisme financier apatride, n’a pas su voir que la défense du patrimoine environnemental...