Colère policière : « Nous voudrions que Dupond-Moretti parte dans le Nord et qu’il ne revienne plus »

A LA UNE

Une marche des forces de l’ordre aura lieu à Paris le 19 mai pour rendre hommage au policier tué le 5 mai à Avignon lors d’un contrôle anti-drogue. Si l’éradication des trafics de stupéfiants est la mère des batailles selon Emmanuel Macron, les forces de l’ordre dénoncent elles le décalage entre le discours et le terrain. Pour le syndicat Alliance, «l’Etat ne protège plus ses policiers».

Antoine Boitel, spécialiste des questions de sécurité publique, rapporte l’état d’âme des forces de l’ordre aujourd’hui.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Multi récidivistes, deux Afghans condamnés pour avoir attaqué et poignardé un couple

Souvenez-vous, l'été dernier. C'était au mois de juillet, à Rennes. Un couple était agressé sur l'eplanade Charles-de-Gaulle. Par deux...

Charlotte D’Ornellas : « Greta sermonne tout le monde au nom de la survie de la planète. Quand Thaïs d’Escufon dit que l’immigration est...

Charlotte D’Ornellas : « Greta sermonne tout le monde au nom de la survie de la planète. Quand Thaïs...

2 Commentaires

  1. L’état ne protège plus ses policiers mais ces imbéciles protègent l’état avec zèle.
    Pour la gamelle, par dépendance financière et sociale.
    Ils peuvent se plaindre mais ils ont leur solution en main.
    Le problème de fond est qu’ils ne protègent plus leur peuple. Et pour ça ils ne sont pas à plaindre. Au contraire. Qu’ils choisissent leur camp.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés