Brexit, pêche. Littoral, la marée du passage

A LA UNE

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour Damien T, le gifleur de Macron. Un prisonnier politique ?

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné jeudi Damien T, le jeune homme qui a giflé (et pas «...

Nantes : les règlements de comptes à l’arme blanche entre clandestins maghrébins se multiplient

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, quai de la Fosse, un extra-européen qui se dit âgé de...

Les deux Irlandes et la diaspora. Anne Groutel évoque ces 70 millions d’Irlandais qui vivent ailleurs dans le monde [Interview]

Anne Groutel est maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et docteur en études irlandaises. Chercheuse, elle est...

Cette histoire se déroule sur le front maritime du Brexit, à bord du chalutier l’Itasca basé à Roscoff. Ce chalutier hauturier (21 mètres, 5 hommes d’équipage) pêche exclusivement dans les eaux britanniques. L’an dernier, à la vielle de Noël, se jouait l’épilogue d’un long feuilleton politique, celui du Brexit où la pêche aura été au cœur des tractations du divorce entre la Grande Bretagne et l’Union Européenne.

Jusqu’au bout le spectre d’un no deal aura plané sur le sort de ces marins-pêcheurs qui dépendent des eaux britanniques pour leurs captures, jusqu’au bout ils auront attendu de savoir si ils allaient être chassé ou non de leur terrain de chasse. La marée d’un passage d’un bord à l’autre de cette attente. Une marée loin des familles, loin des amis, une marée particulière avec ses aléas habituels, avec ses immuables gestes et ses rythmes calés sur les levers de chaluts. La pêche est et restera un des symboles forts de l’histoire du Brexit.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Saint-Nazaire : trois agressions d’agents de l’office HLM en dix jours

Les agressions continuent à se multiplier contre les agents de l'office HLM de Saint-Nazaire (Silène), par ailleurs confronté à...

Nantes : 26ème fusillade de l’année, une balle perdue dans une cuisine

Après un peu plus de trois semaines de pause, c'est reparti – la 26e fusillade de l'année, pour des...

Articles liés

La délicate gestion des camping-cars et vans sur le littoral breton

Ils ont le goût de la liberté : les campings caristes et les propriétaires de vans s'installent sur nos côtes bretonnes. Mais leur afflux massif durant...

David Frost (négociateur du Brexit) : « L’UE doit revoir le protocole sur l’Irlande du Nord »

David Frost est un homme politique britannique membre du Parti conservateur, conseiller à la sécurité nationale et, de 2019 à 2020, négociateur-en-chef de la...

Royaume-Uni. Une frontière numérique d’ici 2025… qui n’évitera pas le Grand Remplacement ?

Au Royaume-Uni, le gouvernement envisage de renforcer les contrôles aux frontières avec la mise en place d'un système entièrement numérisé destiné à « compter...

Les frontières du Brexit

L’accord sur le Brexit a profondément modifié les échanges commerciaux avec le Royaume-Uni. Les nouvelles formalités douanières et sanitaires sont un véritable casse-tête, notamment...