Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Isabelle Le Callennec (LR) : « Jersey, Saint-Brieuc… ou l’échec de la méthode »

Isabelle Le Callennec, tête de liste Les Républicains à l’occasion des élections régionales de juin 2021, vient d’adresser à la presse une tribune intitulée « Jersey, Saint-Brieuc…ou l’échec de la méthode », tribune revenant sur une actualité brûlante autour de la pêche en Bretagne, que nous vous proposons de découvrir ci-dessous.

Les pêcheurs sont en colère. On le serait à moins.

Dans la baie de St Brieuc, après plus de 10 ans de procédure, les pêcheurs ne sont toujours pas écoutés dans le dossier du parc éolien. Ils sont légitimement inquiets quant à la pérennité de leur ressource halieutique. Ils en prennent soin depuis tant d’années et sont souvent cités en exemple quant à la préservation de la coquille Saint-Jacques. Ils demandent simplement que les études qu’ils exigent soient réalisées avant tout travaux et que soient étudiées des solutions alternatives qu’eux-mêmes proposent. Et voilà que la multinationale espagnole Iberdrola commence à implanter ses mâts en baie de Saint-Brieuc sans que ces études aient été produites ou sans que les pêcheurs aient été écoutés sérieusement et respectueusement dans leurs propositions alternatives. Comment ne pas comprendre la colère de ces pêcheurs qui voient leurs efforts anéantis ? Comment comprendre le silence assourdissant des responsables de l’environnement et de la pêche au Conseil régional de Bretagne ? Comment analyser l’absence de réponse de la Ministre de l’Ecologie ?

Quant à Jersey, nous savions depuis des mois que la Grande-Bretagne avait la volonté de sortir de l’Union européenne. Depuis des mois le Groupe Droite, Centre et Régionalistes demande que le Conseil régional se saisisse à bras le corps de ce dossier comme l’ont fait les Région Normandie et Hauts-de-France. Nous aurions pu prévoir les effets du Brexit en termes de pêche. Dès 2016, le groupe Droite, Centre et Régionalistes alertait le Président de l’époque du Conseil régional sur la nécessité d’anticiper afin que la Bretagne garde des droits de pêche dans ces secteurs dans lesquels les pêcheurs bretons pêchent depuis des siècles.

Et maintenant, nous voici au pied du mur face à des obstacles dont nous connaissions l’existence et sans la volonté ferme de protéger les droits des pêcheurs bretons.

Dans un cas l’incohérence entre ce projet de parc éolien, la nécessaire préservation du métier séculaire de pêcheurs et la protection de la biodiversité en Baie de Saint-Brieuc.

Dans l’autre l’impuissance des pouvoirs publics qui se refusent à appliquer les mesures de rétorsion nécessaires pour pouvoir ensuite engager une négociation en situation de force ou au moins d’équilibre. Et toujours le même sentiment d’abandon des organisations de pêcheurs.

C’est bien pour prouver notre réelle volonté de soutenir la pêche bretonne et la sincérité de notre engagement politique que j’ai proposé à Alain Coudray, président du comité des pêches des Côtes d’Armor, ou Pascal Lecler, président du comité des fêtes d’Ille-et-Vilaine, de nous rejoindre sur la liste Hissons haut la Bretagne. Ils vivent  les réalités des familles de pêcheurs, partagent leur angoisse des lendemains, souffrent du manque de réponses et de perspectives. Pas de service après vente du Brexit, chacun peut en mesurer les conséquences pour les pêcheurs en eaux de Jersey. Pas d’instance de concertation réelle sur le projet d’éolien en mer, chacun voit l’impact pour ceux de la Baie de St Brieuc. En accueillant Alain Coudray  et Pascal Lecler sur notre liste, je souhaite concrètement réaffirmer notre volonté de concilier l’économie, celle de la pêche, la protection de notre environnement, avec la ressource halieutique, la cohésion sociale, les milliers d’emplois en jeu.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Isabelle Le Callennec (LR) : « Jersey, Saint-Brieuc… ou l’échec de la méthode »”

  1. Goasdoué dit :

    Les bretons n’auront pas d’autre ressources contre les éoliennes que de détruire des éléments qui arrivent pas la route. Seule la force du peuple quand les politiques sont lâches peut permettre d’inverser les choses.

  2. Maneguen dit :

    “Pascal Lecler, président du comité des FÊTES d’Ille-et-Vilaine” !!!!
    Merci pour cette bourde dans un quotidien bien maussade et révoltant.
    Ils vont avoir un nouveau PLOGOFF. Nous ne nous laisserons pas faire.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Economie

Palmarès du neuvième concours régional des produits cidricoles de Bretagne

Découvrir l'article

Politique

Législatives 2024. Les candidats Reconquête Bretagne soutiennent l’union des droites

Découvrir l'article

Economie, Social

Saupiquet Quimper : Sous direction italienne, une fermeture de l’usine envisagée d’ici fin 2024, 155 emplois menacés

Découvrir l'article

CALLAC, CARHAIX, Local, Politique

Callac, Carhaix, Saint-Brévin : l’illusion d’une “Bretagne allergique au RN”

Découvrir l'article

E brezhoneg, Local, Politique, VITRÉ

Gwitreg : Kenavo Breizh, Isabelle Le Callennec az aio da Strasbourg !

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Elections Européennes 2024. La fracture entre Bretagne des métropoles et des privilégiés et Bretagne périphérique ?

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

6 juin 1944. Le débarquement n’a pas été une Libération pour ces civils Bretons et Normands massacrés par les bombes américaines

Découvrir l'article

Environnement

5 idées d’aménagement pour un jardin côtier en Bretagne

Découvrir l'article

Gastronomie, Le Mag', LORIENT

Lorient. Neuvième concours régional des produits cidricoles de Bretagne

Découvrir l'article

Immobilier

Bretagne : Des programmes immobiliers d’exception pour un patrimoine durable

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky