Suspicion de mariage forcé à Saint-Herblain. Une famille tunisienne accusée par sa fille

A LA UNE

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour Damien T, le gifleur de Macron. Un prisonnier politique ?

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné jeudi Damien T, le jeune homme qui a giflé (et pas «...

Nantes : les règlements de comptes à l’arme blanche entre clandestins maghrébins se multiplient

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, quai de la Fosse, un extra-européen qui se dit âgé de...

Les deux Irlandes et la diaspora. Anne Groutel évoque ces 70 millions d’Irlandais qui vivent ailleurs dans le monde [Interview]

Anne Groutel est maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et docteur en études irlandaises. Chercheuse, elle est...

Ah, les joies des « apports » culturels venus d’ailleurs. Le 19 mai à Saint-Herblain, une jeune femme se fait pousser dans une voiture de façon musclée. Des témoins appellent la police, comme le rapporte Ouest-France, et identifient les personnes, via la plaque d’immatriculation de la voiture.

La police retrouve le logement du propriétaire de celle-ci et intervient. Ils trouvent une jeune femme enfermée dans une pièce par des membres de sa famille, une famille tunisienne. Elle affirme depuis de nombreux jours déjà (elle a voulu porter plainte) qu’elle va être livrée à un mariage forcé.

Pour le moment, pas d’interpellation, ni de tweet de Marlène Schiappa. La police cherche à savoir si il y a mariage forcé ou pas. Quid de la mise en sécurité de la jeune femme en attendant ? Impossible d’en savoir plus.

Une lettre de l’Observatoire des violences faites aux femmes datant de 2014 rapportait que 4% des femmes immigrées vivant en France et 2% des filles d’immigrés nées en France âgées de 26 à 50 ans avaient subi un mariage non consenti. Les mariages forcés s’accompagnent de violences multiples avant le mariage (violences physiques, psychologiques, sexuelles, économiques…) et après (violences conjugales, viol conjugal…).

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Ravage, le roman de Barjavel adapté en bande dessinée

En 1943, dans Ravage, René Barjavel dénonce les dangers d’une science que l'être humain ne maîtrise plus. Ce roman...

Valls : 60% eus an divizoù a zo e spagnoleg el liseoù

Ouzhpenn anv ur ministr kozh cheñch-dicheñch eo Valls, anv ur ger eus Katalonia-ar-su eo. E penn ar c'huzul-kêr emañ...

Articles liés

Ravage, le roman de Barjavel adapté en bande dessinée

En 1943, dans Ravage, René Barjavel dénonce les dangers d’une science que l'être humain ne maîtrise plus. Ce roman vient d’être adapté en bande...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre, comme son nom l'indique...au patrimoine...

Valls : 60% eus an divizoù a zo e spagnoleg el liseoù

Ouzhpenn anv ur ministr kozh cheñch-dicheñch eo Valls, anv ur ger eus Katalonia-ar-su eo. E penn ar c'huzul-kêr emañ Dolors Farré Cuadras, ha hi...

14 et 15 Juin 2021 : 6e concours annuel des meilleurs produits cidricoles bretons

La 6e édition du concours organisé chaque année par La Maison Cidricole de Bretagne se tiendra les 14 et 15 juin prochains au Domaine...