Saint-Nazaire : un kilo de cannabis et 4200 € en espèces retrouvés en perquisition

A LA UNE

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Un petit trafic de drogue, assez actif de janvier à juin 2021 à Saint-Nazaire, est tombé après l’interpellation d’un couple, l’un au travail, l’autre dans son appartement rue Cardurand près de la gare. Lors de la perquisition, une quantité importante de drogue a été retrouvée.

Soit un kilo de cannabis [6500€ à la revente au détail], 212 grammes d’héroïne [8500 € à la revente au détail] et 4.230 € en espèces. La femme a été remise en liberté, tandis que son compagnon, âgé de 24 ans, déjà condamné pour trafic de stupéfiants et sorti de prison fin décembre après un an de prison ferme, a été placé en détention provisoire, en attendant son procès en comparution immédiate, reporté au 12 juillet prochain.

Il affirme aux forces de l’ordre ne pas être trafiquant, mais une « nourrice » qui gardait la drogue pour le compte d’un tiers, envers lequel il serait endetté – un rôle qui lui fait courir moins de risques judiciaires. Il a reconnu avoir stocké depuis février 17.5 kilos de cannabis [soit 115.000 € à la revente au détail], 2 kilos d’héroïne [80.000 € à la revente au détail] et 14.000 €.

Par ailleurs le 1er juin dernier plus de 20 gendarmes de la compagnie de Saint-Nazaire et d’autres unités ont arrêté quatre hommes âgés de 43 ans – ce dernier sous curatelle – et trois plus jeunes de 23, 24 et 26 ans pour trafic de drogue dans la région de Savenay.

Ils ont perquisitionné et trouvé 400 grammes de cannabis [2600 € à la revente au détail], 200 cachets d’ecstasy, plusieurs grammes de cocaïne, MDMA et ketamine – comme l’ecstasy, ces deux dernières drogues sont utilisés dans les milieux festifs et techno et 3000 € en liquide ; l’ecstasy se vendait à l’automne 2020 autour de 10 euros le cachet, la ketamine à 40 euros le gramme, la MDMA entre 50 et 70 € le gramme en 2018. Le procès a été renvoyé au 13 juillet prochain, les trois plus jeunes dorment en prison d’ici là.

Louis Moulin

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

La loi ouvrant le droit à la PMA publiée aujourd’hui au Journal Officiel

A croire que cette loi était une d'urgence vitale pour la société bretonne et française : la loi bioéthique...

Emmanuel Macron sur Tiktok : «C’est désastreux» dénonce Nicolas Vidal

Le 2 août, Emmanuel Macron s’est exprimé sur TikTok et Instagram, invitant les français à l’interroger sur la vaccination. Depuis...

1 COMMENTAIRE

  1. tant d’argent sans trop rien faire qu’attendre, c’est alléchant
    se lever de bonne heure pour gagner son pain à la sueur de son front, c’est ringard, c’est pas progressiste
    et si le gouvernement incluait dans les ventes monopolisées l’alcool, le tabac, le hachich, qui profiterait de cette manne financière?

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Pablo Escobar : La grande traque

Pablo Escobar a sûrement été l’homme le plus pourchassé au monde. Au début des années 1990, toutes les polices colombiennes, ainsi que la DEA...

Saint-Nazaire : deux hommes jugés pour séquestration et violences volontaires

Filmée par la vidéosurveillance d’une station service de Pornichet le 25 mai dernier, la scène n’est pas anodine ; deux hommes fouillent les abords d’un...

Immigration, violences, exactions, drogues…Combien de temps allons-nous rester sans réagir ? [L’Agora]

En deux semaines, deux meurtres en Bretagne. L’un à Plomelin, où un habitant de Quimper, âgé de 20 ans, s’est fait poignardé par deux...

Tribunal de Brest. Quand des racailles de banlieue parisienne importaient de la drogue en Bretagne

Le procès qui se tient actuellement au tribunal de Brest en dit long sur les maux que certains ont laissé, et laissent encore, importer...