A Bruxelles, 90% des allocataires des minimas sociaux seraient d’origine étrangère

A LA UNE

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

A Bruxelles, 90% des allocataires des minimas sociaux seraient d’origine étrangère. C’est ce qu’indique le Vlaams Belang dans un article paru sur son site, basé sur des chiffres de 2017, et qui témoigne d’une représentation exponentielles des allochtones et des immigrés dans l’attribution des minimas sociaux, à Bruxelles mais aussi en Belgique.

Dans tout le pays, 3 allocataires sur dix sont étrangers et n’ont pas la nationalité belge, tandis que 7 sur 10 ne sont pas Belges d’origine, 9 sur 10 à Bruxelles. « Cette catégorie comprend en plus des étrangers, des Belges nés avec une nationalité différente et dont l’un des parents avait une nationalité différente. Des immigrés de la première et de la deuxième génération donc. Le Moniteur de l’immigration confirme ce que nous savons depuis longtemps, à savoir que comparativement, c’est dans la Région de Bruxelles-Capitale que se trouve, et de loin, le plus grand nombre d’immigrés » indique le VB qui s’interroge à savoir si l’immigration est vraiment une chance pour le pays.

« Nous constatons que l’affirmation selon laquelle «l’immigration est une chance pour le pays» est complètement contredite par ces chiffres. Si on veut s’attaquer sérieusement à la pauvreté qui ronge Bruxelles, il faut arrêter de l’importer. Pour y arriver, il faut fermer définitivement les robinets de l’immigration.

On ne peut demander aux contribuables qui sont déjà écrasés par les impôts, de jouer aux distributeurs de billets pour touristes sociaux. Il convient de suivre l’exemple danois en conditionnant l’octroi d’une allocation pour les immigrés à plusieurs années de travail préalable. Il faut également souligner les manquements de l’enseignement francophone à Bruxelles parce que le fait est que l’enseignement francophone à Bruxelles est incapable, jusqu’à aujourd’hui, de former des élèves bilingues, ce qui est dramatique. Ces élèves souffrent dès le début de leur parcours professionnel d’un handicap énorme sur le marché du travail. Tant qu’un changement radical de mentalité n’aura pas lieu, les problèmes continueront à croître »

A Bruxelles, les derniers chiffres connus font état de près d’un tiers des Bruxellois ayant des revenus en dessous du seuil de pauvreté et plus d’un cinquième d’entre eux qui sont dépendants d’un revenu de remplacement ou d’une allocation. Pas loin d’un cinquième (18 %) de la population active bruxelloise est composé de demandeurs d’emploi et ce chiffre grimpe même jusqu’à 26% chez les jeunes adultes (les moins de 25 ans). Le nombre de demandeurs d’emploi ne bénéficiant pas d’une allocation de chômage a sensiblement augmenté ces dernières années, de 43% en 2007 à 66% en 2017.

Les conséquences de la crise sanitaire et de la tyrannie covidique elles, ne sont pas encore connues.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid : crise sanitaire avant effondrement économique ? – JT de TVLibertés du vendredi 30 juillet 2021 [Vidéo]

À la une de cette édition du 3. juillet 2021, le Covid, crise sanitaire avant choc économique ! Le journal...

Côtes-d’Armor : Le plan Alerte enlèvement déclenché pour un enfant de 8 ans

L'alerte a été lancée samedi matin par le ministère de la Justice pour retrouver un enfant qui aurait été...

3 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Espagne. Les arrivées de migrants se poursuivent à Melilla, des policiers blessés par des clandestins [Vidéo]

Melilla, enclave espagnole située sur le continent africain, a connu un nouvel assaut de migrants à sa frontière. Plus de 100 clandestins sont parvenus...

Propagande. Comment éduquer les collégiens rennais à l’immigration ?

Que cela est joliment dit ! « Résidence d'artiste », « lettres à l'ailleurs », « travail scolaire », « raconter la distance et l'amour des siens », l'enfer progressiste est toujours pavé...

La Hongrie estime que les pays des Balkans ne pourront être admis dans l’UE sans l’adhésion préalable de la Serbie

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban, qui a rencontré le président serbe Aleksandar Vučić à Belgrade jeudi, a déclaré à Bruxelles qu'elle devait savoir...

Immigration. Le Royaume-Uni va sanctionner les pays qui refusent de reprendre leurs migrants

Le Royaume-Uni va bloquer les visas des visiteurs provenant de pays dont le ministre de l'intérieur estime qu'ils refusent de coopérer pour reprendre les...