Irlande du Nord. Un accord sur la langue gaélique trouvé. Un nouveau Premier ministre va être désigné

A LA UNE

Voyages : 3 Français sur 4 prêts à prendre une assurance annulation depuis la crise sanitaire

Compte tenu de l’instabilité et des incertitudes entrainées par la pandémie de Covid-19, voyager n’est plus aussi simple qu’avant,...

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Un accord sur la langue gaélique a été trouvé en Irlande du Nord, débloquant une situation qui se tendait, et qui menaçait, de nouveau, de faire capoter le régime de partage des pouvoirs entre Républicains et Unionistes.. Un nouveau Premier ministre va être désigné dans les prochaines heures.

Paul Givan (DUP) et Michelle O’Neill (Sinn Féin) devraient être nommés premier et vice-premier ministres aujourd’hui, après la conclusion d’un accord visant à résoudre le différend sur la législation relative à la langue irlandaise. Mary Lou McDonald a déclaré que son parti avait « brisé la tentative d’obstruction du DUP », le gouvernement britannique s’étant engagé à légiférer sur la langue irlandaise en octobre si Stormont, le parlement nord irlandaise, refuse de le faire avant.

Après avoir quitté les négociations hier soir, la présidente du Sinn Fein est revenue peu avant 1 heure du matin pour s’adresser aux médias dans l’enceinte du Parlement irlandais avec Mme O’Neill, Gerry Kelly, Conor Murphy et John Finucane à ses côtés. Edwin Poots et M. Givan, du DUP, qui avaient mené les négociations de leur parti, ne sont pas revenus pour parler aux journalistes et le DUP n’a pas non plus publié de déclaration immédiate sur la sortie de crise.

Le secrétaire d’État Brandon Lewis s’est dit déçu que le parlement nord irlandais n’ait pas présenté de loi sur la langue gaélique sans pression. « Toutefois, à la suite de mes négociations intensives avec les parties ces derniers jours, je peux confirmer que si l’exécutif n’a pas fait progresser la législation d’ici la fin du mois de septembre, le gouvernement britannique fera passer la législation par le Parlement à Westminster », a-t-il déclaré.

« Si cela devient nécessaire, nous présenterons une législation en octobre 2021 ». Il a ajouté que le DUP et le Sinn Fein lui avaient confirmé qu’ils feraient leurs nominations de premier et de vice-premier ministre à la « première occasion ».

Bien que le DUP soit opposé à ce que Westminster intervienne sur la question linguistique, le fait que le parti soit toujours prêt à nommer M. Givan est significatif. Mme McDonald a déclaré qu’il s’agissait d’un « moment spécial » pour les personnes de langue gaélique.

« Nous avons dit au gouvernement britannique que c’était la seule option viable pour garantir nos droits, car le DUP ne voulait pas et ne pouvait pas respecter ses engagements. Il est profondément regrettable que le DUP ait choisi de bloquer les droits de cette manière pendant si longtemps. Ce soir, nous avons brisé tout cela Les locuteurs irlandais attendent depuis 15 ans que les droits fondamentaux et la reconnaissance soient délivrés. C’est important pour les locuteurs de langue irlandaise et pour la société en général, car le partage du pouvoir est basé sur l’inclusion, le respect et l’égalité. Sur la base de ce qui a été convenu, je suis heureuse de confirmer que le Sinn Fein nommera Michelle O’Neill au poste de vice-Premier ministre et participera pleinement à l’exécutif à cinq. Nous avons une énorme quantité de travail devant nous au sortir de Covid et alors que nous continuons à reconstruire l’économie, à remettre les gens au travail et à nous attaquer aux listes d’attente des hôpitaux.»

Après la démission d’Arlene Foster du poste de Premier ministre lundi, le DUP et le Sinn Fein n’avaient que sept jours pour proposer des candidats aux deux postes, faute de quoi le partage du pouvoir s’effondrerait. Les élections d’octobre, qui étaient à prévoir si M. Givan et Mme O’Neill n’avaient pas été nommés, seront donc évitées.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Fabrice Di Vizio. « Macron est plus crédible en influenceur Pfizer qu’en général des Armées ! »

Maître Fabrice Di Vizio, avocat au barreau de Nanterre, explique les raisons de son recours - soutenu par plus...

Sapeurs-pompiers en grève : «La vaccination obligatoire nous supprime notre liberté de choix»

Après le personnel soignant, des sapeurs-pompiers s’opposent à la vaccination obligatoire pour leur profession. L’un des principaux syndicats de...

Articles liés

Irlande du Nord. Les intimidations paramilitaires ont conduit à 230 relogements cette année

256 personnes ou familles ont été contraintes de fuir leur domicile au cours des 12 derniers mois en raison d'actes d'intimidation de paramilitaires en...

Irlande du Nord. Des loyalistes veulent manifester à Dublin dans quelques semaines

Des loyalistes d'Irlande du Nord prévoient de manifester à Dublin contre le Protocole en Irlande du Nord au mois de juillet prochain, créant quelques...

Irlande, frontière du Brexit

Le Brexit entraînera-t-il le rétablissement d'une frontière entre l'Irlande du Nord anglaise et sa voisine du Sud ? Qui seront les gagnants et les perdants...

Irlande du Nord. La New IRA menace de mort les agents pénitentiaires.

Des leaders paramilitaires dissidents appartenant à la New IRA ont ordonné à toutes les unités d'Irlande du Nord de commencer à cibler les agents...