Saint-Brieuc. La colère des pêcheurs face à l’intégrisme éolien

Suite à un appel à rassemblement lancé en début de semaine sur les réseaux sociaux, plusieurs navires de pêche ont convergé jeudi matin peu avant 10h vers la zone du chantier éolien où le navire Aethra, de type offshore support vessel (OSV), procède actuellement aux travaux de tranchage nécessaires au raccordement électrique des futures éoliennes contestées par une large partie de la population vent debout contre la folie éolienne.

Encerclé et abordé par plusieurs navires de pêche, le commandant de l’Aethra a décidé de quitter la zone de travaux

Le rassemblement de navires contestataires s’est disloqué peu avant midi. A leur retour à quai, les patrons pêcheurs contrevenants étaient attendus par les gendarmes de la brigade de recherche de la gendarmerie maritime. Ils ont été entendus dans le cadre de l’enquête judiciaire diligentée par le parquet maritime de Brest.

D’autres actions sont à venir, y compris potentiellement dans le cadre du Tour de france. L’Etat pourrait rapidement se trouver face à une importante contestation populaire.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !