« Reste debout ! ». Le Blocco Studentesco modifie une fresque pro-Black Lives Matter avant Belgique-Italie

A LA UNE

« Reste debout ».

C’est ainsi que le Blocco Studentesco, syndicat étudiant italien proche de Casapound, répond à l’artiste de rue Harry Greb qui, avec l’une de ses œuvres apparue il y a une semaine Via dei Neofiti à Rome, a invité les joueurs de l’équipe nationale de football italienne à « faire ce qu’il fallait ». C’est-à-dire s’agenouiller devant le mondialisme et se soumettre ainsi à la morale politiquement correcte de Black Lives Matter.

La fresque de Greb représentait un joueur de Subuteo, jeu de plateau mythique, vêtu d’un maillot bleu qui, descendant de sa plate-forme, s’agenouillait, le poing serré levé vers le ciel, « contre le racisme« . Au dos du maillot, on pouvait lire « do the right thing » – une devise qui fait un clin d’œil au film du même nom, réalisé en 1989 par Spike Lee, sur les tensions raciales dans un quartier de Brooklyn, à New York. La fresque est apparue après que les joueurs de l’équipe nationale ont décidé de ne pas s’agenouiller avant le coup d’envoi du huitième de finale de l’Italie contre l’Autriche comptant pour l’Euro 2021.

Le blitz du Blocco

Hier soir, à la du quart de finale de l’Italie contre la Belgique, les membres du Blocco Studentesco ont répondu à l’artiste de rue.

Le joueur de l’équipe nationale a été redressé, monté sur un piédestal portant l’inscription « ITALIA » et le symbole du syndicat: dos droit, regard vers le soleil, bras tendu – il ne reste aucune trace du poing et de l’attitude de soumission du petit homme de Grebb. « Reste debout » (« Resta in Piedi » en Italien) peut-on lire sur le panneau qui se trouve à côté du footballeur.

« Nous avons suivi le conseil de l’artiste – écrit le syndicat – Il a demandé à faire la bonne chose, non ? S’agenouiller à notre avis n’est pas une forme de respect pour qui que ce soit, mieux vaut rester debout et se regarder en face. »

Traduction d’un article de nos confrères d’Il Primato Nazionale

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« J’ai fait l’amour avec le diable ». Pourquoi des Catholiques se sont opposés au concert d’Anna Von Hausswolff à Nantes

Le 7 décembre 2021, de nombreux fidèles catholiques, beaucoup de jeunes, se sont rassemblés devant l’église Notre-Dame du Bon-Port...

Gwern-ar-Sec’h : Mohammed ha Rizk pennoù bras an trafikerezh dramm

Kondaonet eo bet c'hwec'h paotr d'ar meurzh 07 a viz kerzu gant lez-varn Roazhon evit trafikerezh drammoù. Etre Gwern-ar-Sec'h (Bro...

3 Commentaires

  1. Entre le geste du poing tendu, symbole de haine propre aux Rouges associé à un agenouillement propre aux larves humaines, et le salut à la romaine de l’antiquité, il n’y a pas à tergiverser. Si l’Europe veut sortir de sa léthargie, il lui faudra bien, à un moment ou à un autre, renouer avec des valeurs authentiquement occidentales, qui ont fait jadis la magnificence de nos peuples.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés