Eric Zemmour : « Les Français se sont éloignés des idées de gauche, mais la Gauche impose toujours ses mots et ses thèmes dans le débat politique »

Eric Zemmour : « Les Français se sont éloignés des idées de gauche, mais la Gauche impose toujours ses mots et ses thèmes dans le débat politique »

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

3 réponses

  1. Les Français se sont éloignés des idées de gauche et des idées de droite puisqu’ils se sont éloignés des urnes à hauteur de 70 % sans compter tous ceux qui ne s’inscrivent pas sur les listes électorales.

    Le règne des Partis touche lentement à sa Fin (qu’on dirait programmée) et le peuple français qui a voté OUI à la France, le 29 mai 2005, est peut-être maintenant plus nombreux qu’il n’était à l’époque, soit le tiers des inscrits à hauteur de 15.409.508 personnes.

    Quand on parle de peuple français, on parle des Français d’origine française et non pas des Étrangers d’origine étrangère ou des €uropéens d’origine €uropéenne.

    La guerre civile psychologique & spirituelle entre les Européens & les €uropéens a commencé le 31 mai 1968 et elle n’est pas achevée.

    Le 25 avril 1969, De Gaulle s’adresse une dernière fois aux Français, juste avant le référendum :

    « Votre réponse va engager le destin de la France, parce que, si je suis désavoué par une majorité d’entre vous, solennellement, sur ce sujet capital et quels que puissent être le nombre, l’ardeur et le dévouement de L’ARMÉE DE CEUX QUI ME SOUTIENNENT et qui, DE TOUTE FAÇON, DÉTIENNENT L’AVENIR DE LA PATRIE,…»

    ARMÉE de quinze millions quatre cent neuf milles cinq cent huit Français & françaises.

    La guerre, tout court, avec la Diversité africaine n’a pas eu lieu. Et heureusement pour la Diversité qui ne défendra que sa peau, alors que les Européens défendront la terre de leurs Ancêtres…

    De Gaulle à Alain Peyrefitte à propos de la France de « 20 siècles » :

    « Vingt siècles, c’est Vercingétorix. Il a été LE PREMIER RÉSISTANT DE NOTRE RACE ».

  2. il faut que zemmour la ferme (comme disait cohn-bendit au professeur raoult)
    mais les gaulois continuent à ne plus aller voter

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !