Nantes : la police sévit contre les rodéos et les voleurs de colliers

Lannion

Ce 9 juillet vers 1h30, trois individus ont agressé deux jeunes et arraché un collier que l’un d’eux portait. Intervenue rapidement, la police arrive à interpeller deux des voleurs – d’origine extra-européenne, ils se prétendent pour mineurs. Le collier volé n’a en revanche pas pu être retrouvé.

Par ailleurs, ce 9 juillet vers 0h15, la police a interpellé un homme sous l’effet de stupéfiants, nu dans la rue à l’exception de baskets. Il était en train de s’approcher d’une passante, qui a donné l’alerte. L’homme est déjà défavorablement connu de la justice – il avait été condamné à cinq reprises pour les mêmes types de faits, mais s’était tenu à carreau depuis 2014. Il a été placé sous contrôle judiciaire avec une obligation de soins et de suivi psychiatrique d’ici sa convocation en justice.

Par ailleurs, les policiers nantais ont mené plusieurs opérations contre le deal de drogue – avec fouilles des halls et parties communes d’immeubles – mais aussi contre les rodéos dans les quartiers « sensibles » nantais – les policiers fouillent les caves à la recherche des véhicules sans plaques d’immatriculation, qui peuvent avoir été volés et servir aux rodéos ou à l’approvisionnement des trafiquants de drogue.

Le 9 juillet à la Bottière, un avion léger de la Police aux Frontières a été mobilisé pour signaler les regroupements sur les points de deal et les infractions routières. Un motard a été interpellé après un refus d’obtempérer, alors qu’il venait de frapper un motard policier qui le rejoignait. Le 8 juillet, une opération similaire, mais sans avion, était menée à Bellevue. Idem la veille à Malakoff.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 réponses

  1. Nantes n’est plus la belle ville que nous connaissions auparavant, c’est à dire avant cette immigration incontrôlée qui nous amène, non pas de la richesse, mais que des ennuis, pour ne pas dire plus. Honte à tous nos anciens et notre nouveau dirigeant !

  2. un collier volé pas de bracelets aux racailles, un simple rappel à la loi « c’est pas bien de voler !) allez oust et qu’on ne vous y reprenne plus »!
    la maire s’en accommode aussi donc pas à s’en faire

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !