Montessori : des écoles inaccessibles aux plus modestes ?

A LA UNE

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Alors qu’une nouvelle école Montessori (trilingue : français, anglais, espagnol) devrait ouvrir à Bréal/Montfort au sud-ouest de Rennes, il convient de revenir sur cette mode qui semble réservée à un certain type de population.

A Nantes, l’école Montessori « des petons dans l’herbe » est située au nord de la ville. Le programme est alléchant et très « inclusif » mais les tarifs refroidissent les parents « bienveillants » mais prolos : 5250€ l’année ! De l’autre côté de l’agglomération, le ton est plus « alternatif » à la maternelle des « Petites Étoiles » de Vertou. Un partenariat avec le Secours Populaire est même annoncé. Les tarifs sont, eux, beaucoup moins « popu » : 150€ de frais d’entrée plus 490€/mois ! Pour le prix, les enfants auront même une « intervenante anglais » et une « médiation animale » où ils pourront caresser des cochons d’Inde.

A Questembert, dans un secteur très rural du Morbihan, l’école Montessori Ecol’Eau Graines affiche, elle aussi, des tarifs très « classe ouvrière » : 3180€ par an ! Beaucoup plus que l’école Saint-Erwan de Plélo qui vous coûtera à peine 2000€ par an. Tout rond ! Dans le département le plus pauvre de Bretagne, on peut s’interroger sur le type de population fréquentant ces établissements…

Et que dire de la clef des champs à Ploneis (29) : 20€ d’inscription à l’asso des parents, 160€ de frais de dossiers et 3000€ par an !

Il existe des écoles Montessori à des prix (presque) abordables en Bretagne mais elles sont rares et émanent principalement de l’enseignement catholique (telle l’école Maria Montessori de Rennes où les plus bas revenus payent moins de 130€/mois) mais l’immense majorité ne peuvent être fréquentées que par des CSP+ se gargarisant « d’éco-citoyenneté » et « d’ouverture sur le monde ». Ce constat ne remet nullement en cause les bienfaits de la méthode Montessori mais mettent en exergue un constat d’évitement social voire de séparatisme financier du monde bobo. L’univers des écoles Montessori ne s’est pas démocratisé, n’a sûrement pas pénétré les quartiers immigrés, du moins en Bretagne, et n’a jamais cherché à se rendre accessible financièrement aux ménages les plus modestes.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid : crise sanitaire avant effondrement économique ? – JT de TVLibertés du vendredi 30 juillet 2021 [Vidéo]

À la une de cette édition du 3. juillet 2021, le Covid, crise sanitaire avant choc économique ! Le journal...

Côtes-d’Armor : Le plan Alerte enlèvement déclenché pour un enfant de 8 ans

L'alerte a été lancée samedi matin par le ministère de la Justice pour retrouver un enfant qui aurait été...

1 COMMENTAIRE

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés

Aux origines de la Bretagne, une invasion migratoire ?

L'originalité de la Bretagne vient de son peuplement par l'immigration massive de Celtes de Grande-Bretagne, à l'époque où les invasions barbares emportaient l'Empire romain. Dans...

Diwan : ha bremañ petra vo graet ?

An nen az a war ar rouedadoù sokial er mare-mañ en deus gwelet fotoioù dic'hortoz war pajennoù zo : tud o tougen panelloù « Diwan, ha...

Finistère : Les déçus de Cueff préparent l’après-Cueff

On se souvient de la surprise de l'entre-deux tours des élections régionales qui a vu le ralliement surprise de Daniel Cueff à la liste...

Après les élections régionales. Fabien Pedezert (Bretagne en Héritage) : « Ce n’est que le début d’une nouvelle dynamique !»

0,22% pour 1844 voix, le score de « Bretagne en Héritage » aux dernières élections régionales en Bretagne aura été des plus modestes. Mais le plus...