Écologisme et covidisme : deux leviers du totalitarisme qui s’installe

A LA UNE

La dictature sanitaire entretient la peur grâce à des médias aux ordres qui répètent des informations scientifiquement fausses et limitent la contradiction (laquelle est même souvent censurée sur les réseaux sociaux). L’objectif est de faire accepter un contrôle social à la chinoise et des restrictions drastiques des droits, des libertés et du niveau de vie, conformément au Programme de Davos. La faillite économique qui s’annonce permettra une confiscation des avoirs et une réduction (presque) générale à la mendicité via un « revenu universel » qui fera sentir tous les jours aux « bénéficiaires » leur inutilité.

La dictature écologiste fonctionne sur le même principe : données scientifiques truquées, censure des arguments scientifiques osant contredire la doxa politique du GIEC, battage médiatique au bénéfice du lobby des éoliennes et acharnement contre les automobilistes et les touristes. Car si le réchauffement existe, tout comme il a existé par le passé avant toute industrie, le racket des automobilistes propulsé par les khmers verts malgré la résistance héroïque des gilets jaunes n’y changera rien, sauf à détruire un peu plus notre Civilisation, ce qu’ils visent.

La vaccination est promue au bénéfice de Big Pharma contre les avis argumentés de nombreux médecins. Le tout-électrique pour l’automobile et le chauffage pourrait se justifier à condition d’être accompagné d’un fort développement du nucléaire (qui produit peu de CO2 – encore que les lignes à haute tension défigurent les paysages) mais les écologistes fanatiques veulent supprimer des centrales nucléaires ! Leur objectif est de nous punir de vouloir vivre confortablement.

Dans les deux cas, une science truquée, une fake science, est au service de religions séculières. Les trois piliers de toute religion sont l’inquiétude, la culpabilisation et la spoliation. Le XXIe siècle est bien religieux, comme l’avait annoncé A. Malraux, mais il n’avait sans doute pas envisagé le religieux de cette manière, digne de la défunte URSS, du nazisme, de Pol Pot et, actuellement, des talibans et des partis communistes chinois et coréen du Nord.

La vérité sur le covidisme finira par s’imposer : aux États-Unis, on commence à publier que le virus a été fabriqué à Wuhan, grâce à des souris bricolées («with humanized lungs », voir https://www.vanityfair.com/news/2021/06/the-lab-leak-theory-inside-the-fight-to-uncover-covid-19s-origins ). Des souris bricolées avec les outils fournis par E. Charpentier, prix Nobel de Chimie, comme quoi la vraie science peut aussi être nuisible. De même, l’Intelligence Artificielle et le « Big Data processing » (traitement de très grandes masses de données) sont des outils majeurs du contrôle social en cours de développement accéléré. La corruption généralisée de l’élite (sic) médicale, je pense aux médecins de plateaux TV grassement payés par Big Pharma, finira par éclater.

La vérité sur les causes de l’évolution du climat risque d’être plus difficile à faire émerger parce que l’argumentation scientifique est plus complexe et parce que la propagande climatiste, installée depuis longtemps, s’alimente de catastrophes visibles. Mais la sottise de l’installation d’éoliennes devrait devenir manifeste.

Deux autres fléaux idéologiques du monde occidental sont l’immigrationnisme (j’y inclus les arrangements déraisonnables avec l’islam) et la cancel culture, c’est-à-dire l’assassinat de l’Homme Occidental (cette formulation concerne aussi les femmes). Dans ces deux cas, les informations sont truquées (coûts cachés de l’immigration et statistiques menteuses de la criminalité associée, et, d’autre part, réécriture de l’Histoire), les contestations sont censurées et les spoliations, matérielles et intellectuelles, sont au programme.

En mai 2020, Houellebecq était presque optimiste :  « Nous ne nous réveillerons pas, après le confinement, dans un nouveau monde ; ce sera le même, en un peu pire. » Un peu seulement ?

Bruno Courcelle

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Crédit photo : Pixabay (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

2 Commentaires

  1. Je recommande de lire le dernier ouvrage de Christian Gérondeau : la religion de l’écologisme – climat, CO2, hydrogène : la réalité et la fiction.

  2. le sommet décide la base (le populo) doit obéir ! point barre et sans moufter !
    n’oubliez pas d’aller voter pour vous exprimer

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés