Pass sanitaire. Des centaines de milliers de manifestants dans toute la France et dans toute la Bretagne

A LA UNE

Combien étaient-ils hier dans toute la France à défiler contre le pass sanitaire et la tyrannie sanitaire, pendant que les chargés de propagande gouvernementale se succédaient sur les plateaux pour tenter de les décrédibiliser ?

Officiellement, 240 000 manifestants, selon des autorités qui ne peuvent plus masquer la marée humaine qui défile en France chaque samedi, en plein coeur de l’été, fait historique dans l’histoire de la Vème République. Mais si l’on fait le calcul commune par commune, et que l’on regarde l’énormité de certains défilés, les chiffres approcheraient plus du 500 000 manifestants dans les rues le 7 août.

A ce niveau de contestation, n’importe quelle autorité devrait entamer un dialogue. Mais du côté de Macron, Véran et consorts, c’est la politique du bras d’honneur qui semble être de mise, les « assouplissements » relayés par les agents de propagande ce dimanche n’étant qu’un décalage de 24h pour la validité d’un test PCR et l’auto test validé dans le pass, si effectué devant un professionnel.

Ce que les dirigeants n’ont pas compris c’est que les manifestants demandent le retrait du pass sanitaire, purement et simplement, et l’abandon aussi de tout projet de vaccination obligatoire.

A Quimper, rarement une manifestation aura attiré autant de monde.

Des milliers à Quimper, mais aussi à Brest, Lorient, Ploërmel, Vannes, Nantes, Dinan, Saint-Brieuc, Morlaix, Carhaix…

A Paris, le gouvernement avait décidé de donner à la manifestation une touche militaire, le cortège étend encadré de tous les côtés par des forces de l’ordre, certains armes à la main. Une odeur de tyrannie flottait dans la capitale française.

Il y aura des manifestations dans les journées à venir, et samedi prochain. Nous vous donnerons bien évidemment tous les détails vous permettant de venir grossir les rangs de cette révolte contre la tyrannie d’une petite caste qui, pour le moment, continue de faire la sourde oreille.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Éric Zemmour : « Je suis le seul à subir ce traitement infâme. On sait pour qui roule Paris Match »

Éric Zemmour, Journaliste et auteur de "La France n'a pas dit son dernier mot", était l'invité de Sud Radio https://www.youtube.com/watch?v=7LqltbNep_I Crédit...

Délinquance en France. Les Africains surreprésentés parmi les mis en cause dans des affaires de vol, de cambriolages, de violences sexuelles, ou d’agressions

Les Africains sont surreprésentés parmi les mis en cause dans des affaires de vol, de cambriolages, de violences sexuelles,...

9 Commentaires

  1. présent a Rennes hier.
    Je souhaite juste revenir sur la quasi confiscation de la manif par l’extrême gauche Antifa .
    En effet, ces individus ne devaient pas être plus de 20. (Je les avais repéré avant la manif car ils viennent aussi saboter les manifestations syndicales).
    Quelques minutes après le début du cortège une quinzaine est venu en tête déployé ses banderoles (avec certes un parallèle anticapitaliste mais aussi une pointe d’internationalisme…). Pendant ce temps les autres distribuaient des tracts sur l’unité des luttes (antiracistes, anticomplotistes, antipass, antilepen etc…)
    Du coup c’est eux qui ont dicter les slogans, le parcours… Ces vaillants révolutionnaires ont conduit les manifestants (donc beaucoup de familles) face aux gendarmes a la préfecture puis ont discrètement reculés laissant les manifestants face aux forces de l’ordre… Courageux…
    Tout ce texte pour expliquer qu’une union des patriotes (nationalistes, identitaires, royalistes,…) est nécessaire pour contrer la récupération Antifa. Sinon nous aurons le même problème que avec les gilets jaunes…
    Une idée, laissons la tête de manif a l’extrême gauche… Laissons quelques manifestant derrière puis regroupons nous derrière une banderole unitaire (pas forcément politique ou nationaliste pour pas se couper de la manifestation) mais le but étant d’isoler la tête de cortège Antifa…
    Si certains ont d’autres idées…
    L’objectif n’étant pas d’aller a l’affrontement car ça tomberait sur les patriotes…

    • Laissez les passer devant vous puis bombardez les de projectiles dès que vous vous approchez des F.O. Ensuite envoyez les projectiles directement sur les flics, ceux-ci vont répliquer et aligner les antifas pendant que vous continuez de les bombarder!

  2. présent également
    j’ai vu c’est dit antifa agresser un jeune garçon environ 18ans et pas épais avec le défaut d’une coupe type militaire sur le pont de la rue gambetta sur la vilaine.il était tout seul et plusieurs antifa lui ont mis des coups de poing et des baffes dans la tête il a été séparé par d’autres personnes un autre antifa (capuche et grand masque noir)et venu par derriére lui éclaté un oeuf sur la tête.ces antifas sont des jeunes et des rebeus mais j’ai vu un vieux chauve à lunette plutot nerveux de leur coté et des cheveux roses à percing.
    j’étais derriere les gendarmes qui ont bloquésl’avenue gambetta entre la prefecture et le pont ils ont réagit et alléger les barrages comme si ils avaient des informations en directe et pas stresser ils demandaient aux automobilistes le resultat du hand à tokyo

  3. Oui j’ai vu aussi des gens d’un certain âge aux côté des jeunes Antifa.
    Ils sont déterminés et agressifs mais pas sur qu’ils feraient le poids face à des jeune gens déterminés.
    Dommage que les supporters de foot de rennes soit pas du côté des patriotes, ça ferait tout drôle aux Antifa
    C’est sur que moi avec ma cinquantaine et les problèmes de santé je vais avoir du mal à les corriger.

  4. avez vous remarqué que les télés présentent les manifestants comme des antivaxx frénétiques, comme des antisémites puisqu’un seul bout de carton a été mis en épingle, violents et casseurs (comme il a été constaté dans les manifs de giletjaunes grace aux antifas )

  5. La solution pour samedi prochain, si il fait beau, pourquoi ne pas organiser des piques niques géants en centre ville… Ça bloquerait la circulation, ferai masse,… Ça éviterait le défilé derrière les banderoles Antifa…
    Ma seule crainte sera de faire passer le message contre l’alcool a la manif ..
    Sur les premiers ronds points gilets jaunes l’alcool a été un problème (accidents, propos incohérents devant médias .. etc ..)
    Pourquoi ne pas proposer pique-nique pendant une heure puis pour ceux qui veulent partir en manif et sitting pour les autres ?

    • ce vaccin et ce pass sanitaire ont fracturés les liens amicaux et familliaux beaucoup de gens vont se retrouver seul aprés l’arrêt des manif soit par l’état(confinement ,interdiction etc.. soit par lassitude et contrainte).c’est le moment de trouver d’autres voies sans se trouver avec les antifa au cul .ils savent lire mais je ne suis pas certain;)

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés