Unplanned. Un film choc et brillant sur l’avortement

A LA UNE

Unplanned – Non planifié est un film américain de Chuck Konzelman et Cary Salomon, avec Ashley Bratcher (Abby Johnson, la directrice d’une clinique d’avortement du Planning familial), Robia Scott (Cheryl, responsable du Planning familial), et Brooks Ryan (Doug Johnson), d’après l’histoire vraie et le livre autobiographique éponyme d’Abby Johnson.
Cheryl et Doug sont respectivement la supérieure hiérarchique et l’époux d’Abby Johnson.

Il a été diffusé sur C8 récemment, ce qui a provoqué des crises hystériques de quelques journalistes militants scandalisés qu’on puisse proposer autre chose qu’un plaidoyer baveux en faveur de l’avortement « sans entrave ». Voici le synopsis du film.

La seule chose qui importe pour Abby Johnson, c’est d’aider les femmes. Touchée par la souffrance de beaucoup d’entre elles, elle est convaincue des bienfaits du droit à l’avortement. Elle s’engage comme bénévole au planning familial américain puis devient l’une de ses plus jeunes et brillantes directrices de clinique. Jusqu’au jour où ce qu’elle voit va tout bouleverser.

En voici une critique de Guilhem de Tarlé, du blog Je ciné mate.

Ce n’était évidemment pas planifié par Marlène Schiappa, Olivier Véran ni Emmanuel Macron, que le Pass Sanitaire, en fermant les cinémas aux « Gaulois réfractaires », leur permettrait de voir à la télé un film précisément exclu des grandes chaînes de distribution.

Vive donc le pass sanitaire, vive C8 (et vive www.sajediffusion.com) qui nous ont permis de regarder ce documentaire sur la réalité de l’avortement et du Planning dit Familial.

1h45 de réinformation sur une chaîne mainstream… ça change de « Poubelle la vie » et de tous les films qui cochent maintenant obligatoirement une ou plusieurs cases de la société décomposée-recomposée dans laquelle nous vivons.

Non, l’avortement n’est inscrit dans aucune Déclaration des Droits de l’Homme, qui affirment au contraire – et on ne cesse de nous le répéter pour nous imposer le vaccin – que « la liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui ».
J’accuse Valéry Giscard d’Estaing, Jacques Chirac, Simone Veil et Jean Lecanuet, premiers coupables d’avoir légalisé en France le meurtre des enfants à naître.
Tant que leurs successeurs, de droite comme de gauche, ne feront pas sur cette question la « repentance » alors qu’ils ont l’impudence de se frapper la poitrine sur tout autre sujet, ils auront beau faire preuve de « pédagogie » – comme ils ne cessent de le répéter à longueur d’antennes – ils ne retrouveront pas ma confiance, et certainement pas en matière de santé.

Je suis vacciné contre ces gens-là !

Question subsidiaire : quel est le montant des subventions (nos impôts et charges sociales) perçues par le Planning Familial ?

Un long-métrage, pas tout public, qui montre la violence de ce que la novlangue nomme IVG ou IMG, mais que je recommande en replay, VOD ou DVD.

Crédit photo :

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Journées du patrimoine. Les manoirs bretons. Ar manerioù e Breizh

(Br) Pinvidik-mor eo glad ar vro, hag e-mesk an teñzorioù legadet dimp ez eus milieroù a vanerioù. Un tamm...

Rugby. 4ème défaite pour le RC Vannes à Mont de Marsan

Le début de saison du RC Vannes en Pro D2 tourne au cauchemar. 4 matchs, 4 défaites, la dernière...

Articles liés