Afrique-du-Sud : 23 000 grossesses d’adolescentes dans le Gauteng, certaines ont 10 ans

viols-nantes

Le phénomène des grossesses de jeunes filles adolescentes est un problème récurrent dans la province du Gauteng en Afrique-du-Sud (région de Prétoria, Johannesbourg, Soweto). Cette année, le service de santé provincial a enregistré plus de 23 000 grossesses d’adolescentes entre avril 2020 et mars 2021. Parmi les jeunes filles, 934 étaient âgées de 10 à 14 ans ! Les plus jeunes pouvaient ne pas avoir atteint leur 10è année…

« Ces chiffres sont tristes et incroyablement troublants étant donné que ce sont des jeunes filles qui ont encore un bel avenir devant elles. La grossesse chez les adolescentes reste un grave problème social et de santé publique en Afrique du Sud. Problème aux conséquences sociales telles que la poursuite du cycle de la pauvreté et le décrochage scolaire précoce », a déclaré le député local dans un communiqué.

Notons que le département ne disposait d’aucune donnée sur le nombre de cas de viols ayant engendré ces grossesses. Or l’Afrique du Sud a l’un des taux de viols les plus élevés au monde.

La tragédie des grossesses précoces touche quasi-exclusivement la population noire, le Gauteng étant composé à 78% de noirs (dont une majorité de zoulous). Notons que la population zoulou pratique très largement la polygamie. Polygamie d’ailleurs reconnue et protégée par la constitution sud-africaine de 1996.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !