Étiquette : afrique du sud

Afrique-du-Sud : un « monument au drapeau » au coût astronomique

Après la polémique sur le monument à l’afrikaans de Paarl, l’Afrique-du-Sud est confronté à un nouveau scandale d’ordre patrimonial : le « monument au drapeau ». Le projet pharaonique du gouvernement ANC est, en effet, de bâtir un monument en hommage au drapeau national de 100m de haut et pour un budget total de 22M de rands (1 320 000€). Une paille

Afrique-du-Sud : le monument pour la langue afrikaans devra avoir un nom plus « inclusif »

A Paarl, dans la province du Cap Occidental, se dresse l’impressionnant Taalmonument, c’est à dire le monument pour la langue afrikaans. L’afrikaans, ce dérivé du néerlandais du XVIIIè siècle a été l’étendard des boers (paysans) de l’Afrique australe, marquant ainsi leur choix de rompre physiquement et religieusement avec la métropole hollandaise et de créer une colonie chrétienne sous le regard

Afrique-du-Sud : l’afrikaans, le khoi et le san reconnus comme « langues indigènes »

La polémique faisait rage depuis des semaines : l’afrikaans, le khoi et le san étaient des langues menacées d’être considérées comme des langues « étrangères » en Afrique-du-Sud. Pour calmer le jeu, Blade Nzimande, ministre de l’enseignement supérieur, vient de publier un rapport qui déclare que les langues afrikaans, khoi et san sont belle et bien « indigènes à l’Afrique du Sud ». Cette

Afrique-du-sud : vers la création d’un syndicat raciste anti-blanc ?

L’Economic Freedom Fighters de Julius Malema a déclaré, à l’occasion du premier mai, son souhait de créer un syndicat portant les valeurs de l’EFF. Le chef de l’EFF, Julius Malema, s’est adressé dimanche à un rassemblement du 1er mai à Middelburg dans la province de Mpumalanga. Malema a déclaré, lors de son discours, que le bureau en charge du travail

Afrique-du-Sud : Afriforum aide à la création d’une structure soeur pour les métis

Afriforum est la grande ONG de défense des afrikaners en Afrique-du-Sud. L’organisation intervient régulièrement dans les médias ou devant les tribunaux pour défendre les intérêts communautaires, mais aussi culturels et linguistiques des descendants des Boers qui ont bâti le grand pays austral. Le 3 avril dernier, Afriforum annonçait la création de Cape Forum, c’est à dire une organisation soeur représentant

Afrique du Sud

Afrique-du-Sud : des drapeaux de l’EFF brûlés lors d’une marche contre la… xénophobie !

Les tenants du décolonialisme en France auraient certainement du mal à expliquer la chose suivante : à « Joburg » (Johannesburg), la grande ville d’Afrique-du-Sud, ce samedi des centaines de Sud-Africains se sont rassemblés pour protester contre la xénophobie qui gangrène le pays. Lors de cette marche qui rappelait le bon temps de la lutte contre l’Apartheid, des drapeaux de l’Economic Freedom

Afrique-du-Sud : Orania investit 1 million de rands pour s’affranchir du fournisseur d’électricité ESKOM

ESKOM, l’EDF Sud-Africain, n’en finit plus de couler ! Cette semaine la compagnie publique a annoncé de prochaines nouvelles coupures de courant suite aux pannes qui ont affecté plusieurs de ses unités de production. La société, qui souffre d’une crise de longue date, a perdu 15.228 MW à la suite de pannes récentes, tandis que 6.307 MW de capacité supplémentaires

Afrique-du-Sud : Procès « Kill the Boer », quand Malema attise le racisme anti-blanc

Ce jeudi, au cours de l’affaire civile en cours pour «discours de haine» intentée par l’organisation afrikaner AfriForum à propos du chant de «Shoot/Kill the Boer», l’avocat du demandeur et chef de l’EFF, Julius Malema, s’est engagé dans un débat sur le traumatisme comparé des fermiers blancs et des Sud-Africains noirs. « Pourquoi ne pouvez-vous pas, pour une fois, simplement vous

Afrique-du-Sud : des étudiants afrikaansophones discriminés à l’université de Pretoria

Dans l’après-midi du jeudi 10 février 2022, l’Afrikanerbond a été approché par les parents inquiets et bouleversés d’un étudiant de première année dans une résidence de l’Université de Pretoria. Pour protéger l’étudiant, nous ne mentionnerons pas son nom ni n’identifierons la résidence. Le garçon a informé ses parents que lui et son colocataire n’avaient pas le droit de parler leur langue

L’Afrique-du-Sud confrontée à des coupures d’électricité du fait de l’incompétence des responsables

L’Afrique-du-Sud était naguère le joyaux de l’Afrique et son système de distribution d’électricité était du même ordre que celui que nous connaissons en Europe. Hélas, depuis la fin de l’Apartheid et l’arrivée de l’ANC au pouvoir, Eskom, le fournisseur public connaît une lente décadence. Incapable d’entretenir ses centrales et de retenir ses ingénieurs blancs, Eskom est obligé depuis plusieurs semaines

Afrique-du-Sud : « Les divisions et les factions de l’ANC sont une menace pour notre démocratie » affirme le président Ramaphosa

L’ANC, le parti au pouvoir en Afrique-du-Sud a organisé un « Lekgotla » de deux jours ce week-end. Ce mot issu du setswana (l’une des langues bantoues) veut dire « agora de village, assemblée » et désigne une sorte de brain-storming général pour se dire les choses entre militants de l’ANC. Et ce lekgotla était urgent ! L’ANC traverse actuellement l’une des plus graves

Les militants EFF reconnaissables à leurs vêtements rouges

Afrique-du-sud : le leader noir Julius Malema fait la chasse aux embauches d’étrangers

Les antifas et autres décolonialistes européens auraient de quoi s’indigner : le leader suprémaciste noir de l’EFF (Economic Freedom Fighter -scission marxiste de l’ANC), Julius Malema, a forcé ce mercredi les propriétaires du restaurant Kream du Mall of Africa à Midrand, Johannesburg, à le rencontrer lui ainsi que deux autres députés du parti. Malema et le porte-parole de l’EFF, Vuyani

Afrique-du-Sud : Orania confronté à un problème de sur-demande de logements

Pendant longtemps, il a été de bon ton de railler les promoteurs d’Orania, l’une des cités autonomes afrikaners, embryon du futur Volkstaat afrikaner, afrikaansophone, blanc et chrétien. Les opposants à Oriana soulignait que la colonie ne grandissait pas et qu’elle était loin des chiffres annoncés au départ. Las ! Depuis quelques temps, Orania connaît un développement exponentiel. La criminalité et

Incendie du parlement en Afrique-du-Sud : un attentat ?

Zandile Christmas Mafe (49 ans), un sud africain noir, a été présenté au juge sud-africain pour sa première audience suite à l’incendie du parlement d’Afrique-du-Sud le 02 janvier dernier. Selon les premiers éléments de l’enquête révélés par les médias sud-africains, ce sans-abri « a allumé intentionnellement l’incendie avec des explosifs dans le but de le détruire », ce qui a fait immédiatement

Orania : le fonds d’aide de la résistance afrikaner distribué à Noël

Orania, embryon du Volkstaat afrikaner en Afrique-du-Sud vient de distribuer plus de 700 000 rands (environ 38 600€) d’allocations aux enfants nécessiteux de la colonie pour Noël. Ce fonds appelé « Die Helpsaamfonds » (le « fonds d’aide ») aide les familles d’Orania qui ne peuvent pas payer les frais de scolarité ou de crèche de leurs enfants ainsi que les personnes âgées dans

Afrika-ar-su : Jacob Zuma war hent an toull-bac’h adarre, ar vro en aon

Nerzhioù surentez Afrika-ar-Su a zo war evezh : nullet eo bet frankiz amplegadet ar prezidant kozh Jacob Zuma d’ar yaou 16 a viz kerzu ! Goude daou viz o straniñ en toull-bac’h e oa bet laosket da vont e penn kentañ miz gwengolo rak klañv-ki e oa (sañset). A-benn ar fin e tivizas al lez-varn meur e oa gwelloc’h e

Afrique-du-Sud : Orania sous le contrôle du raciste noir Malema ?

Emoi dans la communauté résistante afrikaner en Afrique-du-Sud : la commune autonome d’Orania serait passée, à l’issue des dernières municipales, sous le contrôle de l’EFF (Economic Freedom Fighters) du raciste noir anti-Boers Julius Malema ! Orania jouxte, en effet, la municipalité de Thembelihle qui vient de tomber dans l’escarcelle de l’EFF en élisant Leonard Makena. Le symbole est important puisque

Skol-veur Stellenbosch (Afrika-ar-Su) : ar xhosa lakaet da drede yezh ofisiel

Amzer a oa bet ma oa skol-veur Stellenbosch kreizig-kreiz ar bed afrikaaner ha ma veze roet kentelioù a live uhel en afrikaans nemetken. Met pep tra a za da get en Afrika-ar-su ha skol-veur Stellenbosch a zo bet « dizafrikaansizaet » gant ar gouarnamant ANC ha dreist-holl saoznekaet. Rak an ANC a zifenn ar re zu hag o sevenadurioù met ne ra

slovomandela

Afrika-ar-Su : N’eo ket mui paeet implijidi an ANC abaoe 3 miz

N’eo ket an ANC evit meriñ ekonomiezh Afrika-ar-Su (anez komz eus ar peurrest evel just) met n’eo ket evit meriñ ekonomiezh ar strollad kennebeut. Abaoe tro miz n’eo ket mui paeet implijidi an ANC ! Diriaou dremenet o deus holl resevet ul lizher ma oa skrivet sklaer ne vo ket paeet o goproù gant ar strollad. « Gant keuz » evel just

L’Afrique du sud des Afrikaners (Paul Coquerel) : autopsie de la seule tribu blanche d’Afrique ?

Le livre n’est pas nouveau-nouveau (1992) mais l’édition a été revue depuis. Les afrikaners sont la seule tribu blanche d’Afrique. Issus de l’arrivée des hollandais au XVIIè siècle, augmentés d’apport de huguenots français et provençaux mais aussi d’allemands et de suédois, les afrikaners sont un peuple sans pareil. Etonnant ! Ayant fait le choix de couper tout lien avec l’Europe, ces

Afrique-du-Sud : un « monument au drapeau » au coût astronomique

Après la polémique sur le monument à l’afrikaans de Paarl, l’Afrique-du-Sud est confronté à un nouveau scandale d’ordre patrimonial : le « monument au drapeau ». Le projet pharaonique du gouvernement ANC est, en effet, de bâtir un monument en hommage au drapeau national de 100m de haut et pour un budget total de 22M de rands (1 320 000€). Une paille

Afrique-du-Sud : le monument pour la langue afrikaans devra avoir un nom plus « inclusif »

A Paarl, dans la province du Cap Occidental, se dresse l’impressionnant Taalmonument, c’est à dire le monument pour la langue afrikaans. L’afrikaans, ce dérivé du néerlandais du XVIIIè siècle a été l’étendard des boers (paysans) de l’Afrique australe, marquant ainsi leur choix de rompre physiquement et religieusement avec la métropole hollandaise et de créer une colonie chrétienne sous le regard

Afrique-du-Sud : l’afrikaans, le khoi et le san reconnus comme « langues indigènes »

La polémique faisait rage depuis des semaines : l’afrikaans, le khoi et le san étaient des langues menacées d’être considérées comme des langues « étrangères » en Afrique-du-Sud. Pour calmer le jeu, Blade Nzimande, ministre de l’enseignement supérieur, vient de publier un rapport qui déclare que les langues afrikaans, khoi et san sont belle et bien « indigènes à l’Afrique du Sud ». Cette

Afrique-du-sud : vers la création d’un syndicat raciste anti-blanc ?

L’Economic Freedom Fighters de Julius Malema a déclaré, à l’occasion du premier mai, son souhait de créer un syndicat portant les valeurs de l’EFF. Le chef de l’EFF, Julius Malema, s’est adressé dimanche à un rassemblement du 1er mai à Middelburg dans la province de Mpumalanga. Malema a déclaré, lors de son discours, que le bureau en charge du travail

Afrique-du-Sud : Afriforum aide à la création d’une structure soeur pour les métis

Afriforum est la grande ONG de défense des afrikaners en Afrique-du-Sud. L’organisation intervient régulièrement dans les médias ou devant les tribunaux pour défendre les intérêts communautaires, mais aussi culturels et linguistiques des descendants des Boers qui ont bâti le grand pays austral. Le 3 avril dernier, Afriforum annonçait la création de Cape Forum, c’est à dire une organisation soeur représentant

Afrique du Sud

Afrique-du-Sud : des drapeaux de l’EFF brûlés lors d’une marche contre la… xénophobie !

Les tenants du décolonialisme en France auraient certainement du mal à expliquer la chose suivante : à « Joburg » (Johannesburg), la grande ville d’Afrique-du-Sud, ce samedi des centaines de Sud-Africains se sont rassemblés pour protester contre la xénophobie qui gangrène le pays. Lors de cette marche qui rappelait le bon temps de la lutte contre l’Apartheid, des drapeaux de l’Economic Freedom

Afrique-du-Sud : Orania investit 1 million de rands pour s’affranchir du fournisseur d’électricité ESKOM

ESKOM, l’EDF Sud-Africain, n’en finit plus de couler ! Cette semaine la compagnie publique a annoncé de prochaines nouvelles coupures de courant suite aux pannes qui ont affecté plusieurs de ses unités de production. La société, qui souffre d’une crise de longue date, a perdu 15.228 MW à la suite de pannes récentes, tandis que 6.307 MW de capacité supplémentaires

Afrique-du-Sud : Procès « Kill the Boer », quand Malema attise le racisme anti-blanc

Ce jeudi, au cours de l’affaire civile en cours pour «discours de haine» intentée par l’organisation afrikaner AfriForum à propos du chant de «Shoot/Kill the Boer», l’avocat du demandeur et chef de l’EFF, Julius Malema, s’est engagé dans un débat sur le traumatisme comparé des fermiers blancs et des Sud-Africains noirs. « Pourquoi ne pouvez-vous pas, pour une fois, simplement vous

Afrique-du-Sud : des étudiants afrikaansophones discriminés à l’université de Pretoria

Dans l’après-midi du jeudi 10 février 2022, l’Afrikanerbond a été approché par les parents inquiets et bouleversés d’un étudiant de première année dans une résidence de l’Université de Pretoria. Pour protéger l’étudiant, nous ne mentionnerons pas son nom ni n’identifierons la résidence. Le garçon a informé ses parents que lui et son colocataire n’avaient pas le droit de parler leur langue

L’Afrique-du-Sud confrontée à des coupures d’électricité du fait de l’incompétence des responsables

L’Afrique-du-Sud était naguère le joyaux de l’Afrique et son système de distribution d’électricité était du même ordre que celui que nous connaissons en Europe. Hélas, depuis la fin de l’Apartheid et l’arrivée de l’ANC au pouvoir, Eskom, le fournisseur public connaît une lente décadence. Incapable d’entretenir ses centrales et de retenir ses ingénieurs blancs, Eskom est obligé depuis plusieurs semaines

Afrique-du-Sud : « Les divisions et les factions de l’ANC sont une menace pour notre démocratie » affirme le président Ramaphosa

L’ANC, le parti au pouvoir en Afrique-du-Sud a organisé un « Lekgotla » de deux jours ce week-end. Ce mot issu du setswana (l’une des langues bantoues) veut dire « agora de village, assemblée » et désigne une sorte de brain-storming général pour se dire les choses entre militants de l’ANC. Et ce lekgotla était urgent ! L’ANC traverse actuellement l’une des plus graves

Les militants EFF reconnaissables à leurs vêtements rouges

Afrique-du-sud : le leader noir Julius Malema fait la chasse aux embauches d’étrangers

Les antifas et autres décolonialistes européens auraient de quoi s’indigner : le leader suprémaciste noir de l’EFF (Economic Freedom Fighter -scission marxiste de l’ANC), Julius Malema, a forcé ce mercredi les propriétaires du restaurant Kream du Mall of Africa à Midrand, Johannesburg, à le rencontrer lui ainsi que deux autres députés du parti. Malema et le porte-parole de l’EFF, Vuyani

Afrique-du-Sud : Orania confronté à un problème de sur-demande de logements

Pendant longtemps, il a été de bon ton de railler les promoteurs d’Orania, l’une des cités autonomes afrikaners, embryon du futur Volkstaat afrikaner, afrikaansophone, blanc et chrétien. Les opposants à Oriana soulignait que la colonie ne grandissait pas et qu’elle était loin des chiffres annoncés au départ. Las ! Depuis quelques temps, Orania connaît un développement exponentiel. La criminalité et

Incendie du parlement en Afrique-du-Sud : un attentat ?

Zandile Christmas Mafe (49 ans), un sud africain noir, a été présenté au juge sud-africain pour sa première audience suite à l’incendie du parlement d’Afrique-du-Sud le 02 janvier dernier. Selon les premiers éléments de l’enquête révélés par les médias sud-africains, ce sans-abri « a allumé intentionnellement l’incendie avec des explosifs dans le but de le détruire », ce qui a fait immédiatement

Orania : le fonds d’aide de la résistance afrikaner distribué à Noël

Orania, embryon du Volkstaat afrikaner en Afrique-du-Sud vient de distribuer plus de 700 000 rands (environ 38 600€) d’allocations aux enfants nécessiteux de la colonie pour Noël. Ce fonds appelé « Die Helpsaamfonds » (le « fonds d’aide ») aide les familles d’Orania qui ne peuvent pas payer les frais de scolarité ou de crèche de leurs enfants ainsi que les personnes âgées dans

Afrika-ar-su : Jacob Zuma war hent an toull-bac’h adarre, ar vro en aon

Nerzhioù surentez Afrika-ar-Su a zo war evezh : nullet eo bet frankiz amplegadet ar prezidant kozh Jacob Zuma d’ar yaou 16 a viz kerzu ! Goude daou viz o straniñ en toull-bac’h e oa bet laosket da vont e penn kentañ miz gwengolo rak klañv-ki e oa (sañset). A-benn ar fin e tivizas al lez-varn meur e oa gwelloc’h e

Afrique-du-Sud : Orania sous le contrôle du raciste noir Malema ?

Emoi dans la communauté résistante afrikaner en Afrique-du-Sud : la commune autonome d’Orania serait passée, à l’issue des dernières municipales, sous le contrôle de l’EFF (Economic Freedom Fighters) du raciste noir anti-Boers Julius Malema ! Orania jouxte, en effet, la municipalité de Thembelihle qui vient de tomber dans l’escarcelle de l’EFF en élisant Leonard Makena. Le symbole est important puisque

Skol-veur Stellenbosch (Afrika-ar-Su) : ar xhosa lakaet da drede yezh ofisiel

Amzer a oa bet ma oa skol-veur Stellenbosch kreizig-kreiz ar bed afrikaaner ha ma veze roet kentelioù a live uhel en afrikaans nemetken. Met pep tra a za da get en Afrika-ar-su ha skol-veur Stellenbosch a zo bet « dizafrikaansizaet » gant ar gouarnamant ANC ha dreist-holl saoznekaet. Rak an ANC a zifenn ar re zu hag o sevenadurioù met ne ra

slovomandela

Afrika-ar-Su : N’eo ket mui paeet implijidi an ANC abaoe 3 miz

N’eo ket an ANC evit meriñ ekonomiezh Afrika-ar-Su (anez komz eus ar peurrest evel just) met n’eo ket evit meriñ ekonomiezh ar strollad kennebeut. Abaoe tro miz n’eo ket mui paeet implijidi an ANC ! Diriaou dremenet o deus holl resevet ul lizher ma oa skrivet sklaer ne vo ket paeet o goproù gant ar strollad. « Gant keuz » evel just

L’Afrique du sud des Afrikaners (Paul Coquerel) : autopsie de la seule tribu blanche d’Afrique ?

Le livre n’est pas nouveau-nouveau (1992) mais l’édition a été revue depuis. Les afrikaners sont la seule tribu blanche d’Afrique. Issus de l’arrivée des hollandais au XVIIè siècle, augmentés d’apport de huguenots français et provençaux mais aussi d’allemands et de suédois, les afrikaners sont un peuple sans pareil. Etonnant ! Ayant fait le choix de couper tout lien avec l’Europe, ces

À LA UNE

La grande réinitialisation de l'agrobusiness
Redadeg : kit da redek gant ar feministed !
Violences conjugales : Scène de vie à Brest...
Ur gouel "enepspesadour" e Plourae (56)

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !