Johanna Rolland veut accueillir des Afghans à Nantes, mais qu’en diront les musulmans ?

A LA UNE

« Nantes se mobilisera naturellement pour l’accueil des réfugiés afghans », annonce Johanna Rolland dans un tweet publié jeudi. La maire de Nantes a un temps de retard sur plusieurs de ses collègues socialistes et écologistes comme ceux de Lyon, Tours ou Poitiers. Mais ce décalage semble dû aux torpeurs estivales plutôt qu’à un désaccord idéologique. Le mot « réfugiés » garde toutes ses vertus pavloviennes.

Johanna Rolland est trop jeune pour avoir connu les remous provoqués au sein du courant socialiste par l’accueil, en 1962, des réfugiés d’Algérie et des harkis, supplétifs de l’armée française en Algérie. Bien entendu, les circonstances sont très différentes. L’accueil de réfugiés afghans ne sera pas cause de fractures nationales. Johanna Rolland risque néanmoins d’aller au-devant de problèmes épineux.

Les Afghans qui ont fui leur pays ces derniers jours sont, semble-t-il, assez divers. Beaucoup ont collaboré avec les armées occidentales et craignent le sort classique des collabos dans les pays « libérés ». Ceux qui vivaient des flux de dollars déversés sur le pays par les Américains savent qu’ils devront désormais les trouver ailleurs.

Un compte à régler avec l’islam

Ce n’est probablement pas à ces réfugiés-là que pense Johanna Rolland. Les droits-de-l’hommistes français s’inquiètent plutôt pour les Afghans occidentalisés au contact des étrangers. En particulier pour la minorité de femmes qui ont renoncé au voile. Cela dit, les images de l’aéroport de Kaboul envahi par les candidats au départ montrent peu de femmes. Et elles sont toutes voilées !

Si disparates soient leurs motivations, les Afghans qui fuient leur pays ont en commun leur incompatibilité avec les talibans et/ou le mode de vie islamique. Il est donc prévisible que « l’accueil des réfugiés afghans » sera une patate chaude. On rêve d’aider des jeunes femmes les cheveux au vent ? On aura surtout des jeunes hommes qui ont un compte personnel à régler avec l’islam et les musulmans traditionalistes. Les problèmes d’intégration dans les quartiers nantais risquent de prendre un tour nouveau et inattendu.

EF

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

4 Commentaires

  1. que des hommes !!, de temps en temps avec un enfant pour faire pleurer dans les chaumières, qu’ils retournent défendre leur pays plutôt que de venir envahir l’Europe, ils laissent leur femmes sous l’autorité d’hommes sans foi ni loi vis à vis des femmes, mais surtout pour les fillettes qui se retrouve enceinte à 12 ans, Des centaines de milliards pour les former et équiper leur pays, en France en 40 sur les routes on voyait des femmes, des enfants et des vieillards chercher un meilleur, les hommes défendaient le pays ! je suis ecoeuré que des hommes bien portants désertent leur pays pour envahir les autres !!!!

  2. vous vous trompez ,vous êtes vraiment naifs ,la france ne sera plus la france avec les afgans ,vous vous plaignez du voile et du burkini…?hé bien vous allez être envahis et servi ,ils ne renonceront pas à leurs us et coutumes et je vous en parle en connaissance de cause

  3. Une honte alors que des milliers de catholiques sont massacrés dans le monde en toute indifférence et il faudrait accepter des musulmans ! Qu’ils se convertissent d’abord et ensuite qu’on ne les retrouve pas allah mosquée !

  4. en 1962 les harkis ont été mis dans des camps entourés de barbelés!
    quant à ceux qui voudraient en accueillir chez eux, je me souviens quun a été égorgé chez lui, il y a bien deux ans, comme ce curé au sourire si doux qui a recueilli l’incendiaire de la cathédrale
    une petite vidéo qui traite en quelques minutes ce sujet à Paris, que des bonnes ames hypocrites
    https://www.lesalonbeige.fr/loger-un-immigre-oui-mais-en-fait-non/?utm_source=lesalonbeige.fr&utm_medium=newsletter&utm_campaign=nlq

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés