Le vol de l’épargne organisé par l’État. Par Charles Gave

Taxer les riches pour sauver l’État de son déficit grandissant ? L’idée est tentante. D’aucun estimerait que c’est une noble intention car prendre aux riches pour redistribuer les richesses n’est pas sans nous rappeler un certain homme des forêts brandissant son arc et ses flèches pour le peuple. Mais voilà, la question ne peut pas aussi vite être répondue. .

Les riches sont rarement riches par hasard. Ils ont souvent des qualités d’entrepreneur et d’investisseur qui actionnent la croissance, et donc génèrent de l’emploi. Les taxer reviendrait à freiner cette capacité, n’est-ce pas ? C’est l’objet du débat de ce jour avec Charles Gave, au micro de Richard Détente.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 réponses

  1. Quand comprendrons nous que l’Etat est un véritable clèptomane : il prend l’argent partout , même quand il y en a peu , et se dépêche de le gaspiller en programmes sociaux uniquement déstinés à se faire réelire … !Sa dernière trouvaille : le bas de laine des épargnants .. ! En attendant les caisses de retraites du privé , produits des « économies  » de travailleurs du privé , pour pouvoir payer les retraites des super privilégies du public … !

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !