Nantes. La colonne Louis XVI taguée

Saint Louis rendait la justice sous les chênes, les gauchistes nantais agissent comme des glands.

Ce 25 août, des artistes peintres au QI visiblement inférieur à leur pointure sont allés escalader la grille qui entoure la colonne Louis XVI avant de laisser à 4 mètres de haut un borborygme de tags illisibles où se distingue un A cerclé caractéristique.

Le monument de la place Louis XVI (officiellement place Foch, mais le nom ne s’est installé dans l’espace public qu’avec le terminus du Busway) est certes dédié au roi martyr, mais le socle est aussi le support d’un monument aux martyrs nantais de la révolution de 1830 – dix tués lors d’une fusillade.
Une plaque payée par des ouvriers anglais des forges de Basse Indre rappelle : Ici près, a eu lieu une lutte sanglante entre les oppresseurs et les opprimés le 30 juillet 1830. Des laboureurs et des ouvriers anglais ont fait poser cette inscription en témoignage de leur admiration pour la bravoure, la valeur et l’intrépidité nantaise. 
 
Reste à savoir si les antifas en avaient après les ouvriers révolutionnaires…
 
Louis Moulin

Crédit photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. la déconstruction est En Marche
    après le journaleux Apathie qui voulait détruire le chateau de versailles, un simple tag, mais le but est le même

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !