Terrorisme. 165 135 victimes d’attentats islamistes dans le monde depuis 8 ans

A LA UNE

165 135 victimes d’attentats islamistes dans le monde depuis 8 ans, entre 2013 et 2021. Tels sont les chiffres macabres publiés par le Think Thanks Libéral Fondapol, dans un rapport sur les attentats islamistes depuis 1979.

Une étude que nous vous invitons à découvrir (au complet ici), mais dont voici les principaux enseignements :

Entre 1979 et mai 2021, nous avons recensé 48.035 attentats islamistes dans le monde, qui ont provoqué la mort d’au moins 210.138 personnes.
• 1979-2000 : 2.194 attentats et 6.817 morts.
• 2001-2012 : 8.265 attentats et 38.186 morts.
• 2013-mai 2021 : 37.576 attentats et 165.135 morts.2

En moyenne, un attentat islamiste a causé la mort de 4,4 personnes.
• 1979-2000 : un attentat a tué en moyenne 3,1 personnes.
• 2001-2012 : un attentat a tué en moyenne 4,6 personnes.
• 2013-mai 2021 : un attentat a tué 4,4 personnes.3

Les explosifs sont le type d’arme le plus utilisé (43,9% pour 21.082 attentats), suivi par les armes à feu (16.649 attentats), les armes de contact, comme les couteaux ou les machettes (2.120 attentats) et les armes incendiaires (960 attentats).
• 1979-2000 : armes à feu (911), explosifs (856), armes de contact (124), armes incendiaires (68).
• 2001-2012 : explosifs (4.516), armes à feu (2.572), armes incendiaires (234), armes de contact (198).
• 2013-mai 2021 : explosifs (15.710), armes à feu (13.166), armes de contact (1.798), armes incendiaires (658).4

Le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, l’Asie du Sud et l’Afrique subsaharienne ont concentré 95,7 % des attentats islamistes entre 1979 et mai 2021.
• Asie du Sud : 40,1% des attentats, 38,2% des morts.
• Moyen-Orient et Afrique du Nord : 32,4% des attentats, 36,5% des morts.
• Afrique subsaharienne : 23,2% des attentats, 21,7% des morts.
• Asie du Sud-Est : 3,5% des attentats, 1,2% des morts.
• Europe : 0,6% des attentats, 0,8% des morts.
• Amérique du Nord : 0,1% des attentats, 1,5% des morts.
• Océanie : 0,02% des attentats, 0,01% des morts.
• Amérique du Sud : 0,01% des attentats, 0,1% des morts.5

L’Afghanistan a été le pays le plus touché par le terrorisme islamiste, devant l’Iraq et la Somalie.
Les pays les plus touchés sont l’Afghanistan (15.874 attentats), l’Iraq (7.469 attentats), la Somalie (5.265 attentats), le Nigeria (2.938 attentats), le Pakistan (2.299 attentats), la Syrie (1.654 attentats), l’Algérie (1.386 attentats), le Yémen (1.289 attentats), l’Égypte (1.211 attentats), les Philippines (1.163 attentats), l’Inde (898 attentats), et la Libye (736 attentats).

Dans ces douze pays, on enregistre 187.284 morts provoquées par les attentats islamistes, ce qui représente 89,1% du total des morts recensées dans le monde.6

La France a été le pays le plus touché de toute l’Union européenne, avec 82 attentats islamistes commis sur son sol entre 1979 et mai 2021. Ces attentats ont fait au moins 332 morts.
• 1979-2000 : 24 attentats, 32 morts.
• 2001-2012 : 8 attentats, 7 morts.
• 2013-mai 2021 : 50 attentats, 293 morts.

L’affrontement indirect en Afghanistan des puissances américaine et soviétique est l’une des causes majeures de la violence islamiste du XXIe siècle. Les États-Unis et la Russie ont été aussi frappés par le terrorisme djihadiste. Au cours de la période 1979-2021, nous avons recensé aux États-Unis 58 attentats et 3.121 morts et, en Russie, 85 attentats responsables de la mort de 844 personnes.

Les militaires sont la cible principale (31,7%) des terroristes islamistes, devant les civils (25,0%) et les forces de police (18,3%).
• 1979-2000 : civils (425 attentats, 19,4%), militaires (343 attentats, 15,6%), forces de police (408 attentats, 18,6%).
• 2001-2012 : civils (2.169 attentats, 26,2%), militaires (1.411 attentats, 17,1%), forces de police (1.427 attentats, 17,3%).
• 2013-mai 2021 : militaires (13.476 attentats, 35,9%), civils (9.420 attentats, 25,1%), forces de police (6.937 attentats, 18,5%).9

La plupart (89,5%) des attentats islamistes ont été commis dans des pays musulmans. De même, la très grande majorité des morts provoquées par des attentats islamistes (91,7%) ont été enregistrées dans des pays musulmans.
Notes :

Pays musulmans : Afghanistan, Algérie, Arabie saoudite, Azerbaïdjan, Bahreïn, Bangladesh, Bosnie-Herzégovine, Burkina Faso, Cisjordanie et bande de Gaza, Djibouti, Égypte, Émirats arabes unis, Indonésie, Iran, Iraq, Jordanie, Kazakhstan, Kirghizistan, Koweït, Liban, Libye, Malaisie, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, Nigeria, Ouzbékistan, Pakistan, Qatar, Somalie, Soudan, Syrie, Tadjikistan, Tchad, Tunisie, Turkménistan, Turquie, Yémen.+

• Nombre d’attentats islamistes commis dans des pays musulmans : 43.002 attentats (89,5% des attentats islamistes dans le monde).
• Nombre de morts provoquées par les attentats islamistes dans des pays musulmans : 192.782 morts (91,7% des morts provoquées par les attentats islamistes dans le monde).

Notons que ces chiffres sous-estiment la réalité puisqu’ils ne prennent pas en compte les attentats islamistes perpétrés dans des pays à majorité non musulmane où des populations musulmanes sont concentrées dans certaines provinces. C’est, par exemple, le cas du sud de la Thaïlande où les musulmans sont majoritaires dans les provinces de Satun, Yala, Pattani et Narathiwat, mais aussi aux Philippines, 1dans la région de Mindanao ; en Inde, dans la province de Jammu-et-Cachemire ; ou encore en Chine, dans la région autonome ouïgour du Xinjiang.10

Sur l’ensemble de la période étudiée, les talibans ont été le groupe le plus meurtrier. Ses actions terroristes ont provoqué la mort de 69.303 personnes.

Les organisations terroristes les plus meurtrières, en prenant en compte leurs différentes ramifications, ont été les talibans (69.303 morts), le groupe État islamique (58.632 morts), Boko Haram (25.719 morts) et al-Qaida (14.359 morts). Ces quatre groupes terroristes ont été responsables de plus des trois quarts (80,0%) des victimes d’attentats islamistes entre 1979 et mai 2021

Photo d’illustration : DR
[cc] BREIZH-INFO.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés