Quand le département 44 débloque « en urgence » 40 000€ « pour les femmes afghanes »

A LA UNE

Les familles et femmes précaires pauvres de Loire-Atlantique apprécieront ! Le département de Loire-Atlantique vient de débloquer 40 000€ « pour l’association Negar, qui intervient auprès des femmes en Afghanistan. » Avec cet argent, l’association va pouvoir embaucher deux personnes pour « coordonner l’action de l’association ».

Et Geneviève Couraud, l’une des responsables de l’association que de détailler sur le site du Conseil Général quelques points historiques sur la question du financement de Negar par le département 44 :

C’est à cette occasion (entre 2005 et 2012) que nous avons bénéficié une première fois de l’aide du Département de Loire-Atlantique, dirigé à l’époque par Patrick Mareschal. L’espace Simone-de-Beauvoir à Nantes a été notre interlocuteur. Quand le nouveau président du Département de Loire-Atlantique, Michel Ménard, a repris contact avec nous pour nous proposer son aide, nous avons été touchées. Cette continuité politique, ce soutien qui traverse les années, ça montre que certaines choses méritent toujours notre mobilisation collective. Protéger ces femmes en fait partie.

J’ai pu voyager en Afghanistan à plusieurs reprises. La situation là-bas était inimaginable. Nous cachions de l’argent liquide dans nos habits, pour éviter les rackets.

Pas besoin d’aller si loin pour se faire racketter chère madame, une simple promenade Place du Commerce à Nantes en pleine journée aurait suffit !

Sur le site internet de Negar, les contribuables de Loire-Atlantique auront le privilège de pouvoir écouter Soukra Haidar, la présidente de Negar de culpabiliser les occidentaux qui n’acceptent pas plus d’afghans sur leur sol.

Crédit photo :

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

4 Commentaires

  1. Ce que dit cette dame est intéressant : l’Afghanistan, c’était mieux avant. Avant quoi ? Avant que l’islam y soit strictement appliqué. Les talibans (étudiants de la religion) se sont rendu compte que la vie quotidienne ne respectait pas bien les préceptes de l’islam. Ils prétendent transformer tous leurs concitoyens en bons musulmans — par la force s’il le faut, comme prévu par le Coran.
    Nous qui ne sommes pas de bons musulmans, cela nous choque. Mais de quel droit irions-nous leur dire que leur religion n’est pas la bonne ?
    Et puis, c’était avant, qu’il fallait s’en préoccuper. Subventionner aujourd’hui des femmes qui s’élèvent contre l’islam en Afghanistan, ce n’est pas seulement mettre ces femmes en danger, c’est une ingérence dans les affaires religieuses d’un pays étranger.
    La Loire-Atlantique ferait mieux de consacrer ces 40.000 euros à faire en sorte que notre avant à nous de devienne pas un après déplaisant.

  2. Mouais mais j’ai aucun sentiments de culpabilités envers ces femmes afghanes pas plus qu’envers les hommes et quand je vois l’argent du contribuable servir en priorité ces gens avant nos pauvres, les sdf a qui une aide a été reversée aux réfugiés en effet je n’ais aucun sentiment de culpabilité mais plutôt de la haine ainsi qu’envers tous ceux et celles qui soutiennent la venue massive de migrants islamistes, criminelles, pédophiles, voleurs, violeurs et autres feignasses qui ne viennent que pour profiter et se gaver !!!

  3. 30 millions d’afghans, donc 15 millions d’afghanes à exfiltrer en france d’urgence
    où étaient les forces « libérales » afghanes qui refusent  » l’état taliban » , la plupart des soldats se sont débinés sans même combattre
    la volonté du peuple afghans doit prévaloir , s’ils se dressent contre les oppresseurs, on doit les armer comme Londres a parachuté des armes aux maquis français

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés