« Vivre ensemble » à Lorient. Des tirs de balles à plomb sur une école

A LA UNE

Le « Vivre ensemble » imposé se porte bien, y compris à Lorient. Mardi 14 septembre 2021, en journée, plusieurs impacts de balles à plomb ont touché des fenêtres de l’école de Kerentrech-Yser, à Lorient (Morbihan). De quoi provoquer la crainte du personnel enseignant, et le déplacement d’un maire, Fabrice Loher, qui, s’il n’est pas aveuglé idéologiquement, doit bien voir que sa ville est touchée, de manière croissante, par tous les fléaux qui gangrènent déjà les métropoles bretonnes et françaises.

Les parents d’élèves de l’école eux, ne sont pas aveugles. Ils dénoncent la montée de l’insécurité et des trafics dans le quartier. Ils ont peur pour leurs enfants. Ils dénoncent aussi un quartier délaissé par les autorités, avec une population marginale qui perturbe la vie des habitants.

Pour rappel, il y a quelques mois des habitants dénonçaient déjà les nuisances, bagarres, tapages nocturnes et autres joyeusetés qui pourrissaient le quartier, notamment la place de l’Yser et autour de l’église de Kerentrech. Et réclamaient la vidéosurveillance.

Une enquête de police a été diligentée pour déterminer l’origine et l’auteur de ces tirs.  Dans les prochains jours, la police municipale va mettre en place des patrouilles autour de l’école pour assurer la sécurité de l’établissement. Rappelons que depuis 2021,  les policiers municipaux de Lorient sont dotés d’armes létales, des pistolets semi-automatiques alors qu’ils étaient équipés jusqu’ici de pistolet à impulsion électrique et de mini-caméras.

De quoi dissuader les voyous ? Réponse dans les prochaines semaines.

Photo d’illustration : DR
[cc] BREIZH-INFO.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Tyrannie sanitaire. En Italie, la colère gronde avec l’instauration du pass sanitaire obligatoire

L'Italie vers une révolte populaire ? C'est possible, puisque depuis ce 15 octobre, les autorités ont décidé de rendre...

Affaire Steve à Nantes : l’ancien préfet mis en examen, un éventuel procès encore lointain

Et de huit ! Dans « l’affaire Steve », la noyade d'un jeune homme au cours de la Nuit...

1 COMMENTAIRE

  1. c’est tout simplement pour apprendre aux élèves à vivre ensemble et les éduquer aux tirs, au japon il y a des cours e protection lors de séisme les élèves doivent se réfugier sous leur table; pareil en france?

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés