États-Unis. À New York, les vols à l’étalage explosent en raison du laxisme judiciaire [Vidéo]

A LA UNE

À New York, les produits de première nécessité viennent à manquer dans beaucoup de magasins en raison d’une forte augmentation des vols à l’étalage. Un phénomène qui s’expliquerait par une législation devenue plus laxiste depuis l’année dernière.

Vols à l’étalage à New York : « C’est le tiers-monde »

C’est un scénario que l’on pourrait penser cantonner à quelques pays du tiers-monde. Mais les faits ont lieu à New York. Dans certains quartiers de la Big Apple, les rayons des pharmacies sont désespérément vides et les clients rencontrent des difficultés pour acheter des produits de première nécessité.

Quant aux origines de cette pénurie, le quotidien new-yorkais New York Post a donné une explication le 9 octobre en évoquant un « tsunami de vols à l’étalage dans toute la ville ». Aussi, les produits de première nécessité sont devenus « un luxe rare » sur les étagères des pharmacies de New York.

Et le journal de citer un habitant de Manhattan, ce dernier affirmant « On se croirait dans le tiers-monde » après avoir constaté qu’une boutique Convenience Store (magasin combinant à la fois les fonctions de supérette et de pharmacie), située sur la Sixième Avenue, au niveau du quartier Soho, avait eu ses rayons dépouillés de dentifrice, de nettoyant pour le visage et de désinfectant pour les mains, entre autres articles manquant à l’appel…

Un employé des lieux a déclaré au quotidien new-yorkais que ces produits avaient « tous été volés ».

Un assouplissement des lois en question

Comment expliquer cette recrudescence des vols à l’étalage ? Selon le commissaire de la police de New York, Dermot Shea, celle-ci serait dû à davantage de laxisme judiciaire puisque l’année dernière, de nouvelles lois ont conduit à la suppression de la caution et de la détention provisoire pour toute une série de crimes présentés comme « non violents ».

De quoi donner des ailes à certains voyous, comme cet individu de 22 ans originaire du Queens qui, au titre de cette année seulement, a été arrêté 46 fois pour vol à l’étalage…

Ci-dessous la vidéo du pillage d’une boutique de la marque de luxe Louis Vuitton :

Ainsi, les voleurs à l’étalage en série, même s’ils sont arrêtés, sont généralement libérés le jour même. Les affaires les concernant ne font souvent l’objet d’aucune poursuite. Les pharmacies, remplies d’allées de petits produits de première nécessité, sont un terrain de jeu de prédilection pour ces délinquants. Par la suite, les produits volés sont le plus souvent revendus sur Amazon.

Des multirécidivistes toujours libres de voler à New York

Par ailleurs, des sources de la police new-yorkaise ont fait savoir que près de 80 voleurs seraient actuellement libres d’agir dans les rues de la ville tout en ayant au moins 20 accusations de vol à l’étalage mentionné sur leur casier judiciaire.

Autre indicateur soulignant l’ampleur de la hausse de ces délits, la ville de New York avait reçu 26 385 plaintes pour vol à l’étalage au 12 septembre 2021. Ce qui représente le nombre le plus élevé jamais enregistré depuis 1995. Il s’agit d’une augmentation de 32 % par rapport à l’année dernière (20 024) et de 38 % par rapport à 2014 (19 166).

Dans le même temps, la plupart des magasins dévalisés ont connu des difficultés d’approvisionnement en produits en raison des perturbations que rencontrent les chaînes d’approvisionnement mondiales depuis plusieurs mois.

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/jbarsky0) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Tyrannie sanitaire. En Italie, la colère gronde avec l’instauration du pass sanitaire obligatoire

L'Italie vers une révolte populaire ? C'est possible, puisque depuis ce 15 octobre, les autorités ont décidé de rendre...

Affaire Steve à Nantes : l’ancien préfet mis en examen, un éventuel procès encore lointain

Et de huit ! Dans « l’affaire Steve », la noyade d'un jeune homme au cours de la Nuit...

2 Commentaires

  1. et en france c’est la même chose dans les rues, surtout de la part de mineurs « isolés » qui ne sont jamais sanctionné; pourquoi cesseraient ils ?

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés