Comme trop de Français, Eric Zemmour ne sait pas se servir d’une arme à feu. Il faut en généraliser l’apprentissage ! [L’Agora]

A LA UNE

Une polémique de plus dont la gauche hystérique est friande. Ce mercredi 20 octobre au salon Milipol Paris, un rendez-vous consacré à la sécurité intérieure, Eric Zemmour, maniant un fusil de précision, a ensuite dirigé l’arme vers les nombreux journalistes qui l’entouraient.

« Ça rigole plus là hein… Allez poussez-vous ! Reculez ! » lance-t-il en rigolant aux journalistes présents, mis en joue pour l’occasion.

Il n’en fallait pas plus pour déclencher un flot de tweets indignés, « horrifiés » même pour Marlène Schiappa, et pour des journalistes qui y voient la un signe qu’Eric Zemmour président, c’en serait terminé de la liberté de la presse en France. Nos hystériques préférés n’ont plus aucune limite dans les fantasmes autour d’une bête immonde dont le ventre serait toujours fécond. Eric Zemmour, en qualifiant d’idiote Marlène Schiappa suite à ce tweet, ne doit d’ailleurs pas être loin de la vérité.

Pourtant, plusieurs remarques viennent à l’esprit en revoyant la vidéo :

  • La première, c’est qu’Eric Zemmour ne sait manifestement pas se servir d’une arme à feu, c’est-à-dire l’utiliser de façon à ce que la sécurité soit optimale. Il n’a pas fait son service militaire (réformé), ne doit pas être inscrit à un stand de tir, il lui est donc impossible de connaitre les règlements élémentaires en matière de maniement des armes à feu. Les mesures de sécurité à appliquer à l’instruction et à l’entraînement lors de l’exécution des tirs techniques et tactiques, ou dans un stand de tir, comportent deux règles élémentaires. Règle n° 1 : une arme doit toujours être considérée comme chargée. Règle n° 2 : ne jamais pointer ou laisser pointer le canon d’une arme sur quelque chose que l’on ne veut pas détruire. La responsabilité incombe avant tout au propriétaire de cette arme qui n’est pas intervenu immédiatement pour expliquer à M. Zemmour qu’il devait la reposer immédiatement (dans certains clubs de tir, une attitude de ce genre peut valoir une exclusion) tout en l’informant, sur la sécurité, mais aussi sur le fait qu’on ne joue pas, par définition, avec une arme. Une arme est faite pour tuer. Point.

Cette remarque en amène deux autres :

  • En 2021 en France, trop de Français ne savent pas se servir d’une arme à feu en toute sécurité, puisqu’ils n’ont pas fait de service militaire, et qu’ils ne sont que 230 000 à être inscrits dans un club de tir sportif, et donc à avoir théoriquement, mais aussi pratiquement été mis au parfum, formés, à l’utilisation des armes. A ces 230 000 il faut rajouter les militaires, policiers, et gendarmes, qui parfois eux aussi, n’ont pas les entrainements les plus poussés, faute de moyens alloués.
  • Dans le même temps, moins d’un tiers des Français seraient formés aux gestes de premiers secours. Traduction : la grande majorité ne sait ni faire un massage cardiaque ni comment réagir devant une urgence vitale (hémorragie, AVC, étouffement…)

Plutôt que de s’offusquer comme le font les gauchistes qui n’en demandaient pas tant pour pouvoir rouler Eric Zemmour dans la boue, peut être faudrait-il plutôt songer à permettre à tous les Français, tout au long de leur vie, de se former, à la fois à la sécurité et au maniement des armes à feu (pour pouvoir se protéger en cas d’impossibilité des forces de l’ordre à le faire à un moment précis), mais également aux premiers secours (qui devraient être enseignés, c’est déjà le cas dans d’autres pays, dès le collège ou le lycée, avec une formation permanente au fil des années).

Dernière remarque : les mêmes journalistes, les mêmes élus qui s’offusquent de cette vidéo d’Eric Zemmour, sont aussi ceux qui souvent, fantasment pour les premiers, qui subventionnent pour les seconds, des clips de rap ultra violents, où des gangs de cités se filment avec toutes sortes d’armes à feu, factices ou bien réelles, hurlent du « Bang Bang » à tue-tête, et font la promotion permanente du deal et de la guerre des gangs. Sans compter les invitations dans les médias, sur les plateaux tv, des acteurs principaux de ces clips de rap qui font l’apologie de la gâchette facile. Ci-dessous, un clip de Booba, qu’une certaine presse adule…

On a évidemment une idiotie d’Eric Zemmour certes, mais surtout une fausse polémique montée de toute pièce par une presse mainstream et des politiques qui sentent que jour après jour, ils perdent la main, le contrôle sur la société civile. Le tout dans une hypocrisie la plus totale, avec cette volonté sournoise de déstabiliser un potentiel candidat à l’élection présidentielle, toujours pas déclaré sans que l’on ne comprenne bien pourquoi.

Premiers secours pour tous, instruction au maniement des armes pour tous. Et le pays s’en portera sans doute mieux demain.

Yann Vallerie

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Les Tuche 4, Au coeur du bois, West Side Story, Les Amants sacrifiés, Un endroit comme un autre, La Beauté du monde : au...

Les Tuche 4, Au coeur du bois, West Side Story, Les Amants sacrifiés, Un endroit comme un autre, La...

Une société de l’anathème et du refus de tout débat ne peut mener qu’à la guerre civile [L’Agora]

Est-il encore possible de « vivre ensemble » dans la France de 2021 ? Poser la question, c’est déjà dresser un large...

9 Commentaires

  1. Ok. Je pense que la très grande majorité des Français dont je fais partie n’ont absolument aucun intérêt pour le maniement des armes et n’ont aucune envie d’en avoir une quelconque formation. A priori, on est pas aux Etats Unis, et donc leur maniement est à réserver aux gendarmes, policiers, etc… et aux passionnés qui veulent faire du tir sportif. Les autres ont bien d’autres priorités que de s’intéresser à cela.

  2. Un matériel qui sort des chaines de montage où il a été brassé dans tous les sens et est exposée pour la vente dans un stand commercial n’a rien à voir avec les armes qui circulent sur un stand ou sur le pas de tir , alors il faut vous calmer les pseudos tireurs donneurs de leçons qui ne sont jamais montés au combat ni même participé à une séance de nettoyage en chambrée

    • Je ne suis jamais « monté au combat  » et j’ai une formation basique comme tout un chacun vis à vis des armes depuis mon enfance !
      Mais à la seule vue d’une arme à feu quelle qu’elle soit , il faut considérer que c’est fait pour tuer et il ne faut pas y toucher , surtout pas mettre en joue personne dans les environs…
      A mon avis , ce cher Zemmour s’set fait piéger !

  3. Relisez cette note du 8 mai 2017 : https://reseauinternational.net/avons-nous-elu-un-fou/
    Nous sommes gouvernés par un homme qui aurait été déclaré inapte à porter un fusil de guerre , mais qui est déclaré apte à porter l’arme nucléaire .
    Quant à Zemmour , si j’avais été son instructeur , j’aurais glissé une cartouche à blanc dans la culasse , pour lui flanquer la trouille de sa vie , et vacciner tout le peloton contre le danger des armes non chargées .
    C’est un « truc » classique d’instructeur , à utiliser avec une extrême vigilance lors de l’épreuve dite « de salade d’armes ».

  4. Cool Raoul, d’abord non, non et non, une arme de tir ce n’est pas fait pour tuer ou alors la fédération de tir à l’arc forme des milliers de jeunes au tir à tuer? Ne tombez pas dans le piège que vous tendent les journalopes. Une arme, cela peut aussi servir à se défendre, à protéger en dissuadant ou en décourageant une attaque destinée à… tuer. La dangerosité d’une arme dépend exclusivement de la volonté ou de la connerie de celui qui la manipule. Cela vaut pour une arme comme pour une scie circulaire ou une cloueuse pneumatique (et je ne confierais jamais une cloueuse à une journalope). Remarquons que les mêmes chochottes qui détestent les armes, sont celles qui butent des centaines de personnes sur les écrans dont elles sont accros…
    Je ne rate jamais un Milipol, c’est mon métier et je connais beaucoup de monde dans ce milieu, et je peux vous certifier que le matériel exposé ne présente AUCUN danger pour quiconque! Les exposants ont même prévu le cas où quelqu’un de mal intentionné apporterait en douce des munitions afin de faire fonctionner des armes exposées. Il manque sur chacune une pièce essentielle qui ne peut pas être replacée en cinq minutes.
    Zemmour est littéralement encerclé par des journalopes qui ne lui lâchent pas la grappe, il faudrait qu’il garde les mains dans les poches à cause de ces trouducs? Si les armes les font défaillir, qu’ils aillent au salon de la layette ou du plug anal où leur présence est attendue.
    Enfin, à l’attention de ceux qui n’aiment pas les armes et ne désirent pas les connaître: désolé pour vous, mais vous passez à côté de quelque chose et vous crachez dans la soupe de vos ancêtres et de tout ce qui a fait de la France et de la Bretagne des nations fortes et respectées avec une longue tradition artisanale et industrielle. Vos pères ont cruellement manqué d’armes sous la dictature (une constante de ces saloperies, d’ailleurs) des nazis et des collabos et vous n’êtes même pas prêts à assurer la relève. Alors un scoop: vos ennemis, terroristes, racailles, braqueurs, trafiquants etc, n’ont pas peur des armes, ils les ADORENT, ils savent s’en servir et SURTOUT ils ne veulent pas que vous soyez armés! Vous êtes prévenus. Kenavo les amis.

    • Eh oui… c’est pour ça que Z aurait du aller directement au stand « sabres » au lieu de jouer avec une arme neutralisée. En plus les décapitations sont plus progressistes.

      Avoir résisté aux teutons pour finir glands remplacés par des islamo-négroïdes. C’est Degrelle qui avait raison pour finir. L’Europe serait allée sur la Lune et lui botter le cul ne serait pas devenu sport international, de l’envahisseur de Soros au petit Calife en passant par les US.

      https://youtu.be/K-tkIykM-mk?t=4314

    • Le pauvre Eric avait pourtant l’air bien « gauche » avec son fusil de tireur d’élite dans les mains, n’arrivant même pas à épauler, et l’oeil si prés de la lunette qu’au recul il avait droit à un beau cocard ; La charité aurait dû lui conseiller de se contenter d’imiter un instructeur au lieu de se prendre pour Rambo;; Mais dans sa maladresse , notre brave Eric affichait une bonne volonté réconfortante ;

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés