Après #facealarue avec E. Zemmour. Qu’on laisse les musulmans s’appeler Mohammed et les musulmanes porter le voile…! [L’Agora]

A LA UNE

Une émission caniveau de plus, cette fois ci sur Cnews ce lundi, avec #facealarue, l’émission qui prétend faire descendre des personnalités politiques dans la rue, à la rencontre de « vrais gens ».

Sauf que ces rencontres sont des mascarades, comme on a pu s’en rendre compte avec Eric Zemmour qui s’est prêté à cette triste émission.

Une émission fille d’une télé réalité dont le seul souhait que l’on pourrait avoir soit qu’elle disparaisse des écrans, pour le bien de tous, y compris de nos enfants.

Ce lundi 25 octobre, c’était donc rendez-vous à Drancy pour Eric Zemmour, entouré d’un flot de gardes du corps, signe déjà – comme c’est le cas avec quasiment toutes les personnalités politiques de premier plan – que ce n’est pas « la vraie vie » (sinon pourquoi s’embarrasser d’autant de sécurité ?) ou alors, et c’est pire, signe qu’il est impossible de circuler dans ce pays pour une personnalité sans manquer de se faire agresser, à minima…

Durant cette déambulation, M. Zemmour a rencontré cette femme, musulmane, à qui il propose d’enlever son voile en échange d’enlever, de son côté, sa cravate.

Mais franchement, quel est le but de cette mise en scène ? Sinon de provoquer d’une part, colère et menaces de musulmans sur cette pauvre femme (puisqu’en faisant ainsi, elle rentre en contradiction avec son livre sacré, le Coran) comme on a pu voir sur les réseaux sociaux. Et de l’autre, de vouloir montrer qu’il suffirait d’enlever son voile islamique, ou de cesser de s’appeler Mohammed, pour devenir « un Français », tout simplement.

Mais jusqu’où va-t-on descendre ? Qu’on laisse donc les musulmans s’appeler Mohammed, et les musulmanes porter le voile. C’est justement à cela que les autochtones s’aperçoivent, au quotidien, que la terre de leurs ancêtres est en train de leur échapper, démographiquement. C’est justement cela qui permet de différencier, les individus, et c’est encore heureux. Nous ne sommes pas les mêmes.

C’est parce que des boucheries halal remplacent progressivement des boucheries non halal, ou parce qu’il commence à y avoir plus de Mohammed ou de Moussa que certains François ou Dominique quittent ces zones dans lesquelles ils ne se sentent plus chez eux.

Il faut arrêter avec ce délire républicain qui prétend transformer la planète entière en Français, sous prétexte qu’elle adopterait nos prénoms, notre religion, nos coutumes et nos langues.

Non, être un autochtone, un Français, un Breton ou un Européen n’est pas donné à tout le monde pour une simple question de passeport ou de papiers. Revoyez donc ces excellentes vidéos de la fondation Polémia et de l’Iliade.

Oui, il est normal que les extra-européens qui sont en France, y compris seulement depuis quelques décennies, veuillent garder leurs cultures, leurs traditions, leurs religions, leurs coutumes.

Simplement, ce que nous, les autochtones, attendons de l’Etat qui assure (mal) le contrat social qui liait jusqu’ici les hommes et les femmes de ce pays, c’est qu’il prenne acte que des millions d’individus appartenant à des populations différentes de nous n’ont plus vocation à rester sur la terre d’Europe. Il en va simplement de la paix civile.

Du bien vivre ensemble pour le coup. De la possibilité, de donner à chacun sur cette planète, un espace où il puisse vivre selon des langues, des cultures, des religions, des traditions différentes. C’est cela qui fait la richesse humaine, et non pas l’assimilation forcée ou le métissage obligatoire.

C’est justement parce qu’il faut sortir de la pensée républicaine française, de cette religion des droits de l’Homme et du dieu « autre », qu’il convient de balayer et d’effacer la société monstrueuse que la Vème République a enfanté dans l’hexagone.

Nous voulons rester Bretons, Flamands, Alsaciens, Hongrois, Irlandais, Celtes, Romains…sur notre terre, dans nos foyers. Et nous voulons que Mohammed puisse rester Mohammed, sur sa terre, de l’autre côté de la Méditerranée. Et nous voulons que Myriam, Fatima, et toutes les autres, puissent elles aussi porter le voile islamique, si elles le souhaitent, de l’autre côté de la mer, sur leur continent chéri et selon les codes propres à ces civilisations.

Ni assimilation, ni métissage. Remigration, développement séparé des civilisations, ce qui n’exclut pas non plus quelques échanges de temps à autre. Mais rien de plus.

Chacun chez soi, et tout ira pour le mieux dans un monde meilleur que celui que nous sommes en train de laisser à nos enfants.

Julien Dir.

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« J’ai fait l’amour avec le diable ». Pourquoi des Catholiques se sont opposés au concert d’Anna Von Hausswolff à Nantes

Le 7 décembre 2021, de nombreux fidèles catholiques, beaucoup de jeunes, se sont rassemblés devant l’église Notre-Dame du Bon-Port...

Gwern-ar-Sec’h : Mohammed ha Rizk pennoù bras an trafikerezh dramm

Kondaonet eo bet c'hwec'h paotr d'ar meurzh 07 a viz kerzu gant lez-varn Roazhon evit trafikerezh drammoù. Etre Gwern-ar-Sec'h (Bro...

4 Commentaires

  1. Ce ne sont pas les « musulmanes » qui portent le voile mais les islamistes. Tout ceux qui connaissent les pays musulmans le savent, le voile islamique est un marqueur pour eux de conquête d’un territoire. Ils sont pour ça intransigeants.
    Nasser, musulman, rigolait du voile des islamistes, il n’en rigolerait plus maintenant…

    Le bobo progressiste se branlera encore au jouir sans entrave dans son supermarché califat Boobaland, enculé par un barbu derrière, suçant devant son dealer. Sissy des Caraïbes.

    « Que les droits de l’homme ne délivrent pas l’homme de la religion, mais lui offrent la liberté religieuse [la plus débile en burkini]; qu’ils ne le délivrent pas de la propriété, mais lui offrent la libre propriété [acheter gode bébé gpa, le jeter avorté à 9 mois].» La question juive, Marx

  2. avez vous remarqué qu’à part une séquence avec des bénévoles d’une association tous les intervenants étaient maghrébins , pas un chinois ou noir, la diversité sélectionnée ! d’ailleurs morandini avait les noms et profession des intervenants !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés