Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Lettonie. Le Parlement autorise le licenciement des employés non vaccinés, les députés non vaccinés privés de leur droit de vote

La Lettonie a elle aussi engagée une « chasse » contre les non vaccinés. Qu’il s’agisse des salariés refusant l’injection que les entreprises ont désormais le droit de licencier, ou des députés lettons non vaccinés qui se voient privés du droit de voter les lois et de participer aux débats parlementaires.

Lettonie : les députés non vaccinés privés de leur droit de vote au Parlement

S’il est parfois tentant pour certains de caricaturer la situation sanitaire en Europe entre des pays de l’Ouest aux mesures très restrictives voire tyranniques et des pays de l’Est où les libertés individuelles seraient restées préservées (notamment en raison d’un passé communiste douloureux), les choses sont en réalité plus nuancées.

La Lettonie, qui fut une république socialiste soviétique de 1940 à 1990, fait partie de ces contrées qui ont emboîté le pas aux États de l’Ouest. Ainsi, le parlement letton a voté vendredi 12 novembre la privation, pour les parlementaires refusant de se faire injecter le vaccin contre le Covid-19, de leur droit de voter les lois et de participer aux débats.

Ces restrictions imposées aux députés lettons refusant de se faire vacciner comprennent également une réduction de leur salaire. Elles ont été approuvées par 62 des 100 députés siégeant dans l’hémicycle et doivent entrer en vigueur lundi 15 novembre pour durer « jusqu’à la mi-2022 » selon l’agence de presse Reuters.

Selon le député Janis Rancans, auteur de ce texte à l’encontre des parlementaires non vaccinés, celui-ci aurait pour but de donner confiance à l’opinion publique lettone vis-à-vis des vaccins. Il faut dire que la population locale, éprouvant visiblement une certaine méfiance à l’encontre de ces vaccins, n’est pas la plus prompte d’Europe à se ruer sur les injections… À l’heure actuelle, selon les informations communiquées par la télévision d’État lettone et reprise par Reuters, neuf députés auraient refusé de se faire vacciner.

Les employés lettons non vaccinés peuvent être licenciés

Par ailleurs, la Lettonie fut le premier pays européen à mettre en place un confinement strict en cet automne 2021 puisqu’il fut instauré par les autorités le 20 octobre dernier et prend fin le 15 novembre. Au programme, couvre-feu de 20 heures à cinq heures, fermeture des cafés, cinémas, théâtres et salles de concert et obligation pour les restaurants de ne proposer que des plats à emporter. Quant à la question de l’obligation vaccinale, tous les employés du secteur public letton doivent être vaccinés au 15 novembre. Au début de ce mois de novembre, la Lettonie a décrété un état d’urgence sanitaire pour une durée de trois mois.

Concernant le sort des employés lettons tenus de se faire vacciner mais refusant l’injection, le Parlement letton n’a pas non plus fait preuve d’indulgence à leur égard puisqu’il a autorisé, via une modification de la législation, le licenciement de ces salariés par leurs employeurs en cas de refus.

En pratique, les entreprises lettones peuvent suspendre les travailleurs qui ne sont pas vaccinés s’ils ne sont pas en mesure de s’adapter. Et, si le refus de se faire vacciner persiste après trois mois, les travailleurs peuvent être licenciés. Maigre espoir pour les salariés concernés : les employeurs doivent d’abord déterminer s’il existe un autre poste approprié ou si le membre du personnel peut effectuer ses tâches de travail depuis son domicile.

En définitive, à l’Est aussi l’étau se resserre sur les libertés fondamentales des Européens.

Crédit photo : Pxhere.com (CC0 Domaine public/Ali Raza) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International, Patrimoine

Patrimoine. A la découverte du château de Rundale, le Palais de Versailles de la Lettonie

Découvrir l'article

A La Une, Gastronomie, Le Mag'

Cuisinant dès 10 ans pour ses parents rentrant tard du travail, Max Cekot est devenu le premier chef étoilé Michelin de Lettonie [Interview]

Découvrir l'article

Gastronomie, Le Mag'

A la découverte de la gastronomie lettone. Où manger à Riga et ailleurs en Lettonie ?

Découvrir l'article

Histoire, International

Lettonie. A Riga, le musée des occupations ouvre grand les yeux sur les conséquences du communisme et du nazisme

Découvrir l'article

A La Une, Tourisme

Tourisme. Et si vous alliez visiter la Lettonie, perle des Pays Baltes ? [Reportage + Photos]

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

Une brève histoire de la Lettonie

Découvrir l'article

BREST, Ensauvagement, Justice, Sociétal

Ensauvagement en Bretagne. Encore un Guyanais interpellé avec de la cocaïne à Brest, des voleurs lettons arrêtés dans le Morbihan

Découvrir l'article

A La Une, International

Nouvelle-Zélande. Des parents refusent du sang de vaccinés pour leur enfant : la justice le place sous tutelle médicale

Découvrir l'article

NANTES

L’île de Nantes doit-elle regarder le développement des start-ups à Riga en Lettonie ?

Découvrir l'article

A La Une, International

Ukraine. Gundars Kalve : « L’avenir de la guerre dépend des fournitures d’armes » [Interview]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍