Nantes. Drogue : liasses de billets, courses poursuites et voitures contre la police

A LA UNE

La délinquance liée au trafic de drogue donne lieu à Nantes et son agglomération à une délinquance protéiforme qui ne se résume pas au deal et aux fusillades à répétition. Petit florilège d’automne.

Une voiture « folle » ?

Le 17 novembre dernier, dans le quartier « sensible » de la Bottière, à l’est de Nantes, un conducteur d’une Alfa Roméo repéré rue Urbain le Verrier – un des supermarchés de la drogue – refuse le contrôle de police et percute volontairement le véhicule de la BAC, à deux reprises. Bien qu’il ait quitté les lieux, sa plaque est relevée et il est interpellé dans la soirée chez lui à Trans sur Erdre, au nord-est de Nantes, en récidive légale de refus d’obtempérer et de défaut de permis ; il faisait l’objet d’une interdiction de conduire. Notons que pour un de nos confrères, qui relate l’affaire, c’est la voiture qui est folle…

26.000 € et un revolver chargé dans la voiture, sur l’île Beaulieu

Le même jour vers 14h30, le conducteur d’une Golf refuse un contrôle de police sur l’ile de Nantes, avant de percuter la voiture de police et finalement s’arrêter place Mangin. Le conducteur a tenté de fuir à pied mais a été rattrapé – âgé de 24 ans, il a été placé en garde à vue ; il est déjà défavorablement connu dans le cadre d’infractions à la législation sur les stupéfiants.

Dans la voiture, 150 grammes de cocaïne [10.000€ à la revente au détail] et 100 grammes de cannabis [650 € à la revente au détail] ont été retrouvés, ainsi que 26.000 € de billets dans la voiture, un revolver chargé et des cartouches de 6,35.

Extorsion et vols à l’arraché  à Indre et Saint-Herblain : un jeune Rom condamné

Par ailleurs un jeune Rom de 18 ans a été jugé ce 17 novembre suite à une affaire d’extorsion le 2 novembre dernier à Indre sur deux garçons de 17 ans. L’un d’eux avait été percuté par le véhicule des agresseurs, lancé en marche arrière. Les mêmes mis en cause ont été reliés à un vol à l’arraché à Indre début octobre dernier – la dame, bousculée, s’était vu prescrire 10 jours d’arrêt de travail, et un autre vol à l’arraché à Saint-Herblain.

Ses complices, mineurs, ont été présentés au juge des enfants, mais pas le majeur qui donnait les ordres. Le jeune homme, en France depuis trois mois, n’a pas perdu de temps pour être connu de la justice – il prend cinq mois ferme et part en détention. Il avait été interpellé sur un camp de Roms en Saint-Herblain.

Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Ivre et drogué, un « mineur » né au Maroc interpellé après avoir foncé sur les policiers avec une voiture volée

À Rennes, les policiers ont été contraints d'ouvrir le feu pour stopper la course d'un fuyard alcoolisé et drogué...

Valérie Pécresse chez les islamistes : l’Observatoire de l’Islamisation publie une vidéo accablante

Voici une vidéo qui va faire tâche dans la campagne présidentielle de Valérie Pécresse. Intitulée « Pécresse chez les...

3 Commentaires

  1. Tiens donc ! Une ville qui est aux mains du PS depuis les années 1980. Les « progressistes » et autres « bobos » consommateurs de drogue subissent les effets du trafic. C’est normal.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés