Nantes. Quand le musée d’Histoire du château des ducs de Bretagne affirme son « engagement décolonial »

Est-ce une N-ième provocation ou un sentiment d’impunité ? Le musée d’Histoire du château des ducs de Bretagne à Nantes réaffirme sans honte son « engagement » à travers de courtes vidéos publiées sur les réseaux sociaux dans le débat actuel sur le décolonialisme.

L’idéologie du « décolonialisme » réinstaure un système totalitaire qui racialise les individus et oppose une majorité « dominante » (les blancs) à une minorité « racialisée » (les non-blancs). En Bretagne et en France, les non-blancs seraient donc « opprimés » par un « racisme d’Etat » ou « systémique » auquel nous participerions tous.

Le musée des Ducs de Bretagne, propriété de la municipalité depuis 1915, est censé être consacré à l’histoire de la ville de Nantes.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !