#UnionOfEquality et Wokisme. La Commission Européenne édite un document appelant à ne plus utiliser les noms chrétiens, Noël ou le masculin

C’est un document qui doit être diffusé au maximum afin de montrer quelles sont les intentions des personnes qui, non élues, siègent à la commission européenne et entendent décider de notre avenir à nous, les Européens. 

Ce document interne à la Commission européenne commandé par Helena Dalli suggère de supprimer certaines expressions pas assez inclusives ou offensantes et par exemple, à ne plus utiliser les noms chrétiens, Noël ou le masculin dans les « éléments de langage » de ces commissaires politiques.

Voici ce qu’indique Helena Dalli (jamais élue, y compris à Malte sa patrie d’origine) en introduction de ce document :

L’égalité et la non-discrimination sont des valeurs fondamentales de l’Union européenne. Elles s’appliquent directement à notre travail en tant qu’institution, tant dans nos politiques internes et externes que dans notre fonctionnement. que dans la manière dont nous fonctionnons en son sein.

La Commission européenne doit montrer l’exemple dans sa quête d’une Union
d’égalité.

Pour y parvenir efficacement, nous devons fournir une communication inclusive à tout moment, garantissant ainsi que chacun est valorisé. inclusive à tout moment, garantissant ainsi que chacun soit valorisé et reconnu dans tous nos supports quel que soit son sexe, son origine raciale ou ethnique, sa religion ou ses convictions, son handicap, son âge ou son orientation sexuelle.

C’est ce que signifie véritablement l’expression « Unis dans la diversité ».

Les gens ont besoin de voir une version positive d’eux-mêmes dans notre communication. Pour Pour répondre à cette attente, nous devons évaluer de manière critique notre utilisation du langage et des éléments visuels en fonction de la diversité de la population.
visuels en termes de diversité de la représentation et de la façon dont les différents groupes sont représentés.
différents groupes.

C’est exactement ce que proposent ces lignes directrices.

Woke commission europeenne by Breizh Info on Scribd

Et voici ensuite les recommandations faites par cette femme, manifestement illuminée (ou motivée idéologiquement à déconstruire notre civilisation européenne) :

Bien qu’une partie du contenu de ces directives soit conçue pour donner des suggestions et vous aider à réfléchir et à trouver votre propre style de communication inclusive, certaines règles doivent toujours être respectées lorsque vous communiquez au nom de la Commission, quelle que soit votre situation particulière ou de votre position personnelle. Il s’agit notamment des règles suivantes :

  • N’utilisez jamais de substantifs sexués tels que « ouvriers, policiers » ou des pronoms masculins (il, sa) par défaut
  • N’organisez pas de tables rondes avec un seul sexe représenté, visez plutôt l’équilibre entre les sexes.
  • Lorsque vous utilisez une variété de supports visuels, de témoignages et d’histoires, veillez à ce qu’ils reflètent la diversité dans tous ses sens.
  • N’utilisez pas les prénoms « Mademoiselle » ou « Madame », à moins que ce ne soit la préférence explicite de la personne à qui vous vous adressez. Utilisez Madame de manière universelle.
  •  Lorsque vous posez des questions sur le sexe, ne proposez pas uniquement ne proposez pas uniquement des options homme/femme, ajoutez « autre » et « préfère ne pas dire ».
  • Ne vous adressez jamais à un public en disant « Mesdames et messieurs », mais utilisez des expressions telles que « Chers collègues ».
  • Ne renforcez pas dans votre communication visuelle ou écrite communication visuelle ou écrite des stéréotypes nuisibles sur le sexe, l’âge, les groupes ethniques, etc.
  • N’utilisez pas le mot « citoyens » pour désigner des personnes en général.
  • Ne présumez pas de l’orientation sexuelle de qui que ce soit. Lorsque vous vous adressez à des personnes transgenres, respectez toujours l’auto-identification.
  • Ne faites pas référence aux « personnes âgées »
  • En vous référant aux personnes handicapées, utilisez un langage centré sur les personnes (« Jean Dupont a un handicap », et non « Jean Dupont est handicapé »).
  • N’utilisez pas de termes ayant une connotation négative négative, comme « souffrant du VIH », « souffrant d’autisme », « en fauteuil roulant », etc.
  • Veillez à ce que vos produits de communication soient toujours conformes aux directives en matière d’accessibilité, en particulier les pages web, les fichiers PDF et les formulaires utilisés par exemple dans les consultations publiques.
  • Ne sous-traitez jamais vos produits de communication sans spécifier les exigences d’accessibilité et d’inclusion dans les termes du contrat.

Dans la suite du document, il est indiqué que faire référence à des éléments de la culture chrétienne revient à « partir du principe que tout le monde est chrétien ». Il recommande donc de supprimer les références à Noël et de parler plutôt de « vacances ». Les noms chrétiens comme « Marie » ou « Jean » sont à bannir dans les exemples que pourrait donner la Commission. Même l’expression « colonisation de Mars » est jugée négative car elle rappellerait le colonialisme, et il faut lui préférer « l’envoi d’humains sur Mars ».

La seule chose à espérer désormais, est que les Citoyens d’Europe finissent par mettre dans les poubelles de l’histoire ces énergumènes, qui sont en train, avec l’argent public, votre argent, de détruire progressivement la civilisation Européenne. Ces gens à la Commission Européenne sont clairement, aujourd’hui, une menace pour notre avenir à tous, d’autant plus qu’ils sont écoutés, et suivis, par les marionnettes qui président aux nations d’Europe.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. Les religieux byzantins discutaient du sexe des anges alors que les Ottomans étaient aux portes de la ville…
    Rien de nouveau sous le Soleil !

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !