Royaume-Uni. 740 000 cas potentiels de cancer non détectés pendant le confinement ?

Allemagne

Selon un rapport accablant – évoqué par le journal mainstream The Telegraph – jusqu’à 740 000 cas potentiels de cancer qui auraient dû être référés d’urgence par les médecins généralistes ont été «manqués» depuis le premier confinement, rien qu’en Angleterre.

Les listes d’attente du NHS (le service de santé au royaume-uni) pourraient continuer à augmenter jusqu’en 2025 et même atteindre le double des six millions actuels.

Les organismes de bienfaisance ont déclaré que le rapport du National Audit Office (NAO) reflétait une situation « dévastatrice » pour de nombreux patients , les médecins mettant en garde contre « la plus grande catastrophe cancéreuse jamais vue par le NHS ». 

Les listes d’attente pourraient atteindre 12 millions d’ici mars 2025.Les derniers chiffres montrent que 5,9 millions de personnes attendent, soit environ un dixième de la population, pour être traitées contre le cancer.

Lisez cette histoire, révélatrice de l’abandon de la population par les autorités en raison de la folie covidiste.

Fin 2020 en France, la Ligue contre le Cancer alertait également contre  un nouveau retard dans la prise en charge des malades et estimait qu’il y avait environ 30 000 cancers non détectés dans le pays.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !