Thomas le Mezo, enseignant-chercheur en robotique à l’ENSTA Bretagne récompensé pour ses travaux de thèse

A LA UNE

A l’occasion du Forum innovation défense qui se déroule du 25 au 27 novembre 2021, le ministère des Armées et l’Agence de l’Innovation Défense (AID) récompense de jeunes docteurs pour l’excellence de leurs travaux de recherche. Les critères d’évaluation portent sur l’intérêt des travaux pour la communauté scientifique, le niveau de rupture des recherches mais aussi la qualité des résultats obtenus.

Parmi les 3 lauréats 2021, figure Thomas le Mezo, ingénieur et docteur de l’ENSTA Bretagne, récompensé pour sa thèse “Encadrement des plus grands ensembles invariants de systèmes dynamiques : application aux robots sous-marins dérivant dans les courants océaniques”, réalisée au sein du laboratoire Lab-STICC à l’ENSTA Bretagne.

Après un diplôme d’ingénieur – spécialité robotique – obtenu à l’ENSTA Bretagne en 2015, Thomas le Mezo a souhaité s’orienter dans la recherche. Après avoir brillamment soutenu sa thèse, il devient enseignant-chercheur à l’ENSTA Bretagne.

Passionné par la robotique et le milieu marin, le sujet de son étude a porté sur la mise au point de robots autonomes de mesure et d’observation de l’océan, se déplaçant à l’aide des courants marins afin d’effectuer des missions longues sur de grandes distances.

Une thèse qui répond à plusieurs enjeux…

Comment explorer, observer et surveiller plus efficacement l’espace immense qu’est l’océan, sans le perturber ?

Comment garantir que ces systèmes mis à l’eau seront sûrs et fiables ?

… et a permis de développer plusieurs innovations :

La fabrication d’une nouvelle classe de robots, des profileurs hybrides qui régulent leur profondeur et peuvent ainsi suivre au mieux une veine de courant pour se déplacer sur de grandes distances.

La création de nouveaux algorithmes qui vont être capables de garantir la sûreté de fonctionnement en service de drones et pouvant s’appliquer à d’autres applications et d’autres environnements.

Quelles applications ?

De nombreux tests en bassin et en mer ont été conduits et ont validé les algorithmes proposés. Ces outils mathématiques développés par Thomas le Mezo contribuent à la validation de la sûreté de fonctionnement de drones et meutes de drones (permettant une observation fine et discrète de l’environnement), mais aussi de véhicules terrestres comme les voitures autonomes (développer un système capable de reprendre le contrôle si l’utilisateur est distrait et/ ou commet une erreur).

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Brest. Un nouveau commandant pour le chasseur de mines Tripartite Andromède

Le vendredi 14 janvier 2022 le vice-amiral Arnaud Provost-Fleury, adjoint organique à Brest de l’amiral commandant la Force d’action...

Eric Zemmour : « Je suis l’objet d’une justice politique qui veut m’interdire de lier l’immigration à l’insécurité »

Eric Zemmour condamné à 10.000€ d’amende : “Je suis l’objet d’une justice politique qui veut m’interdire de lier l’immigration...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés