Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Tourisme. La fréquentation en baisse en 2021 en Bretagne administrative par rapport à 2019

La fréquentation des établissements touristiques bretons durant la saison d’été est en baisse en 2021 par rapport à 2019, avant la crise sanitaire, comme le montre une enquête de l’INSEE parue jeudi 9 décembre.

La moindre présence des touristes en provenance de l’étranger pénalise les établissements. C’est notamment le cas des hôtels de la région, dont le cumul de nuitées de mai à septembre 2021 reste bien inférieur à celui de 2019. Dans les campings, la hausse de la fréquentation par les touristes résidant en France permet de limiter la baisse du nombre de nuitées. Au fil de la saison, la fréquentation touristique se rapproche de son niveau de 2019, le dépassant même en septembre. Les chiffres d’affaires dans les hôtels et les restaurants restent en 2021 très en deçà de leurs niveaux d’avant-crise.

De mai à septembre 2021, la fréquentation des établissements touristiques atteint 17,4 millions de nuitées en Bretagne, tous types d’établissements confondus. Ce nombre de nuitées est en baisse de 7,7 % par rapport à 2019, avant la crise et les mesures sanitaires. Cette contraction est toutefois moins forte qu’au niveau national (– 17,4 %). La Bretagne est ainsi la région française qui enregistre la baisse la plus faible entre 2019 et 2021, juste devant la Nouvelle-Aquitaine (– 7,8 %).

Moins de touristes en provenance de l’étranger

Les mesures sanitaires délirantes ont fortement limité les entrées sur le territoire national. Par conséquent, la clientèle étrangère a été beaucoup moins présente, dans la région comme au niveau national. Le nombre de nuitées des touristes en provenance de l’étranger diminue ainsi de 51,1 % en Bretagne entre la période de mai à septembre 2019 et la même période en 2021. Cette baisse est similaire à celle constatée dans l’ensemble de la France métropolitaine (– 53,3 %). La clientèle non résidente représente ainsi, entre mai et septembre 2021, 10,9 % des nuitées réalisées dans la région, contre 20,6 % en 2019.

Au fil de la saison 2021, la fréquentation touristique se rapproche de celle de 2019

La baisse du nombre de nuitées s’observe en particulier en début de saison. La fréquentation touristique pour les mois de mai et juin est moindre de 21,4 % en 2021 par rapport à la même période en 2019. Cet écart se réduit au cœur de la saison, avec une diminution de 5,6 % des nuitées pour les mois de juillet et août cumulés. Au cours du mois de septembre 2021, la fréquentation touristique dépasse même légèrement son niveau de 2019 dans les établissements touristiques de la région .

En Bretagne comme au niveau national, l’évolution du nombre de nuitées diffère fortement selon le type d’établissement. La fréquentation hôtelière reste affectée en 2021 par la crise sanitaire En 2021, les établissements hôteliers de la région enregistrent 3,9 millions de nuitées pendant les mois de mai à septembre, soit 14,2 % de moins que sur la même période en 2019. Ici aussi, cette baisse résulte principalement des touristes en provenance de l’étranger, dont la fréquentation chute de 54,4 % entre 2019 et 2021. Si en début de saison la fréquentation par la clientèle résidente s’avère en deçà de celle enregistrée en 2019, la situation s’inverse à partir du cœur de saison. Sur l’ensemble de la période de mai à septembre, le nombre de nuitées de cette clientèle résidant en France dans les hôtels bretons diminue de 4,4% entre 2019 et 2021.

À l’échelle départementale, le recul du nombre de nuitées dans les établissements hôteliers présente des différences. Elles concernent les nuitées résidentes (de – 6,7 % en Ille-et-Vilaine à + 0,5 % dans les Côtes-d’Armor), mais surtout sur les nuitées non résidentes. Ces dernières sont ainsi en baisse de 45,2 % dans le Morbihan et jusqu’à 60,9 % en Ille-et-Vilaine.

Les campings résistent mieux que les hôtels

Avec 3,9 millions de nuitées dans les hôtels en 2021, la fréquentation a baissé de 14 % en comparaison avec la saison d’été 2019. Cette baisse résulte principalement de la moindre présence de la clientèle en provenance de l’étranger.

Le département d’Ille-et-Vilaine a été particulièrement affecté avec un recul du nombre de nuitées non résidentes de 61 %. Moins touchés, les campings bretons ont enregistré près de 11 millions de nuitées, soit une baisse de 5 % par rapport à la saison 2019. La clientèle résidente y est en augmentation (+ 9,4 %). Les autres hébergements collectifs de tourisme totalisent 2,5 millions de nuitées en Bretagne. Le recul de la fréquentation (- 8,5 %) est plus limité qu’au niveau national (- 15,2 %).

Lire la suite de l’étude ici

Crédit photo : pixabay (cc)

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

CALLAC, CARHAIX, Local, Politique

Callac, Carhaix, Saint-Brévin : l’illusion d’une “Bretagne allergique au RN”

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Elections Européennes 2024. La fracture entre Bretagne des métropoles et des privilégiés et Bretagne périphérique ?

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

6 juin 1944. Le débarquement n’a pas été une Libération pour ces civils Bretons et Normands massacrés par les bombes américaines

Découvrir l'article

Tourisme

Tourisme en Estonie. A la découverte du Parc national de Lahemaa

Découvrir l'article

Environnement

5 idées d’aménagement pour un jardin côtier en Bretagne

Découvrir l'article

Gastronomie, Le Mag', LORIENT

Lorient. Neuvième concours régional des produits cidricoles de Bretagne

Découvrir l'article

Tourisme

À la découverte de Tallinn, pépite de l’Estonie

Découvrir l'article

Immobilier

Bretagne : Des programmes immobiliers d’exception pour un patrimoine durable

Découvrir l'article

Environnement

Bretagne : Pourquoi il est crucial de se protéger du soleil ?

Découvrir l'article

Environnement, ST-BRIEUC

Algues vertes en Bretagne : Grosse inquiétude en baie de Saint-Brieuc

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky