#NousToutes suspend son décompte des féminicides car… les trans n’y figurent pas !

A LA UNE

Illustration de la guerre interne que se livrent actuellement deux branches ennemies du féminisme : les pro-trans et les anti-trans (qualifiés de « TERF »* par les premiers), le collectif #NousToutes a décidé de suspendre le relai du décompte des féminicides conjugaux que faisait un autre collectif intitulé féminicidesfr. Et les explications données sont un reflet du véritable conflit idéologique et parfois physique dans lequel sont engagés les protagonistes :

Certains arguments des pro-trans peuvent laisser rêveur :

Tout ceci dans l’indifférence générale de la population.

* Les TERFs ou « Trans-exclusionary radical feminist » sont accusés de ne pas considérer les « transexuels femmes », c’est à dire des hommes déguisés, comme de vraies femmes.

Crédit photo :

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Ivre et drogué, un « mineur » né au Maroc interpellé après avoir foncé sur les policiers avec une voiture volée

À Rennes, les policiers ont été contraints d'ouvrir le feu pour stopper la course d'un fuyard alcoolisé et drogué...

Valérie Pécresse chez les islamistes : l’Observatoire de l’Islamisation publie une vidéo accablante

Voici une vidéo qui va faire tâche dans la campagne présidentielle de Valérie Pécresse. Intitulée « Pécresse chez les...

1 COMMENTAIRE

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés