Nantes. Des peines légères pour trois clandestins pris en flagrant délit de vol

Le 5 janvier dernier, trois jeunes hommes ont été arrêtés après le vol à la tire d’un porte-monnaie dans le sac à main d’une femme allée Brancas, près de la place du Commerce. Ils ont été arrêtés avec le porte-monnaie de la victime, deux billets de 50€ et une carte bancaire, et placés en garde à vue pour vol en réunion. D’origine extra-européenne, ils se sont dits sans domicile fixe, âgés de 16, 20 et 21 ans, des déclarations bien souvent éloignées de la réalité.

« Généralement, ils donnent le CCAS comme adresse, alors qu’ils sous-louent chez des compatriotes dans des HLM ou le privé », remarque un policier de terrain. « Comme ça ils évitent les perquisitions. Pour les identités, ils inventent au fur et à mesure, ou donnent des identités assez communes, ils changent de pays d’origine etc ».

Ces trois jeunes hommes, tous d’origine algérienne, ont été jugés ce 6 janvier pour le vol et une tentative déjouée par leur victime, mais sous les yeux des policiers qui les avaient repérés, ainsi qu’un refus de se soumettre à la prise d’empreintes et de photos d’identités, et un fait d’exhibition sexuelle pour l’un d’eux dans une cabine d’essayage du centre commercial Beaulieu, en novembre dernier. Ils ont été condamnés à quatre mois avec sursis, pour le plus jeune – relaxé pour l’exhibition, six mois avec sursis pour un autre, et le quatrième à quatre mois ferme avec mandat de dépôt.

Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

Une réponse

Les commentaires sont fermés.

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !