Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Saint-Malo. Un migrant tunisien frappe sa maîtresse enceinte à coups de pied au ventre

Un migrant tunisien a été condamné à 9 mois de prison ferme (mais ne sera pas expulsé), par le tribunal de Saint-Malo.

Le motif ? Il avait frappé une première fois sa maîtresse il y a quelques mois. Cela avait valu 6 jours d’ITT à la victime, qui a défendu son agresseur en mettant cela sur le compte de l’alcool.

L’individu possède tout de même nze condamnations pour violences sur conjointe et conduite en état d’ivresse, à Amiens. Il ne s’est jamais présenté au commissariat pour répondre des faits reprochés.

Début janvier, alors que sa maîtresse est enceinte de 4 mois, il la frappe à coups de pied dans le ventre. Cette fois-ci, « l’enrichisseur culturel » est interpellé. Pour lui, il n y a pas eu de violence, simplement une dispute. Au tribunal, la victime a de nouveau tendance à trouver des excuses au tunisien.

Le procureur lui, requiert un an de prison ferme. Le tribunal le condamne au final à 9 mois ferme. Et il pourra toujours sévir sur notre territoire en sortant…

Photo DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

6 réponses à “Saint-Malo. Un migrant tunisien frappe sa maîtresse enceinte à coups de pied au ventre”

  1. Courivaud dit :

    On croirait lire une brève de “Français de souche” si connoté.
    Comme si des Français “de souche” , justement, n’ étaient pas (hélas) en mesure d’en faire autant.
    Il suffit de lire la presse régionale” normale ” pour le constater.

    • Erwan Berric dit :

      Abruti. Toi, en tout cas, tu es bien con-noté. TOUS les faits divers impliquent au moins un de tes potes, et JAMAIS un Français de souche (sans guillemets, tu as honte de ne pas être un clando?)
      Alors nous en sommes peut-être capables, mais en attendant, aucun fds ne se promène avec un couteau ou un marteau dans ses poches, aucun ne décapite, aucun ne tabasse de facteurs, aucun ne brûle d’églises.

    • Occidentale dit :

      Et alors? Où voulez-vous en venir dans votre piètre réflexion à part être un triste exemple de la perversité dans ce relativisme criminel.

    • Guardian dit :

      Le Français de souche, commet certes un acte condamnable mais il est chez lui et ne peut aller se balader où il le souhaite avec le fric du pays qui accueille. Ce n’est pas parce que l’on a des ksos qu’il faut en importer d’autres.

  2. these dit :

    Hier encore, certains croyaient Marseille le haut lieu de ces “faits divers” , à présent on découvre que toutes les villes de France sont touchées. Le charme des pauvres tunisiens le disputant au charme des pauvres algériens plus ou moins clandestins . Demandez à la pénitentiaire eux savent ! Consultez le rapport du député Guillaume Larrivé sur les 15000 détenus étrangers dans les prisons.( ce qu’il a oublié depuis puisqu’il est anti-zemmour et macroniste ) Si les gouvernants continuent de vouloir jouer l’autruche, on va vers des évènements très graves .

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Justice, Local, Société, ST-NAZAIRE

Saint-Gildas des Bois (44) : Condamné pour cambriolage et vol + OQTF pour la Tunisie

Découvrir l'article

ST-MALO

Week-end à Saint-Malo – Échappées belles

Découvrir l'article

ST-MALO

Grandes marées à Saint-Malo : spectacle garanti et prudence de rigueur

Découvrir l'article

Justice, ST-MALO

Cambriolages à Saint-Malo : un récidiviste face à la justice

Découvrir l'article

A La Une, Justice, Local, Société, ST-MALO

100 000 cartes Pokémon volées dans le pays de Saint-Malo, les cambrioleurs ne sont pas des inconnus…

Découvrir l'article

Justice, Local, Société, ST-MALO

Saint-Malo : après avoir passé la moitié de sa vie en prison, il continue…

Découvrir l'article

E brezhoneg, Justice, Local, Société, ST-NAZAIRE

Sant-Nazer : laeret en doa chupennoù, ur repuad kondaonet

Découvrir l'article

Economie, ST-MALO

Étonnants Voyageurs. La chambre régionale des comptes évoque une situation financière fragile et un manque de précaution vis-à-vis du risque de conflits d’intérêts

Découvrir l'article

LORIENT

« Je vais tous vous planter. Je vais revenir avec un couteau pour vous planter » : un migrant pakistanais condamné après avoir enrichi culturellement l’office HLM de Lorient (56)

Découvrir l'article

Sociétal

« Si l’OQTF avait été exécutée, ça ne serait pas arrivé » : la colère de Claire, violée par un migrant clandestin centre-africain dans son hall d’immeuble à Paris

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍