Malgré le ras le bol des Français, l’immigration en forte hausse en 2021

Les autorités de la République française se moquent allègrement du ras le bol croissant des Français vis à vis de l’immigration.

En témoigne une année 2021 qui aura vu une hausse de l’immigration, peu d’expulsions de clandestins, et une capitulation en rase campagne face à l’Algérie, pourvoyeur d’immigrés par excellence.

Depuis le début du quinquennat Macron, ­jamais le nombre d’étrangers devenant français n’a été aussi élevé : plus de 94.000  acquisitions de nationalité (53 %) dont 75.000 acquisitions par décret (79 %), simplement parce que des personnes auraient participé à la « première ligne » contre le Covid-19. Quand une pièce d’identité se rapporte au métier que vous exercez, cela interroge…

On dénombre également 109.000 contrats d’intégration républicaine (CIR) signés, et une délivrance de visa s’inscrit en hausse en 2021 (2,9 %), avec un total de 733.069 visas délivrés dont 229.094 visas long séjour.

On note également uniquement 10.000 retours forcés l’an dernier contre un peu moins de 19.000 en 2019 (à rapporter aux 120.000  obligations de quitter le territoire (OQTF) signifiées cette année-là). En comptant tous les types d’éloignement (aide au retour comprise), l’administration parvient péniblement à cumuler 16.819 départs en 2021 (5,5 %), contre 31.404 en 2019.

Les demandes d’asile en hausse, l’Afghanistan en tête

La passoire que constitue la France en matière d’immigration permet aussi à d’autres filières de s’agiter, notamment celle de l’asile.

Avec 104.577 premières demandes d’asile enregistrées dans les guichets uniques dédiés (Guda), ce chiffre a grimpé de 28,3% en 2021, selon les données provisoires dévoilées par le ministère de l’Intérieur. Parmi les principaux demandeurs, l’Afghanistan avec 16.126 dossiers déposés (+62%), loin devant la Côte d’Ivoire (6.268), le Bangladesh et la Guinée, mais aussi la Turquie, l’Albanie et la Géorgie.

Autrement dit, non seulement la République française n’expulse pas les clandestins, mais elle accepte un nombre d’immigrés de plus en plus important sur son territoire, alors que les Français votent, depuis des décennies maintenant, pour réduire, et même en finir avec l’immigration, un sujet sur lequel ils ne sont par ailleurs jamais consultés par référendum, par exemple…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

Une réponse

  1. bayrou, commissaire au plan prévoit d’importer 10 millions d’immigrés pour pallier à la dénatalisation !
    comme il y a pléthore d’hommes jeunes et virils… cette vidéo révélant le viol et la séquestration d’une jeune fille dans le nord ! trois minutes d’horreur
    https://www.youtube.com/watch?v=m8W68Xt455k

Les commentaires sont fermés.

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !