Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Crise sanitaire. Salles de cinéma, théâtres, concerts : une fréquentation toujours en baisse, 14 milliards d’euros d’aides au secteur culturel

Toujours pas de retour à la « vie d’avant » dans les salles de cinéma et de spectacles françaises. En ce début d’année, la fréquentation de ces lieux est inférieure de 25 % par rapport aux niveaux d’avant-crise. Certains professionnels se disent « encore victimes des restrictions sanitaires ».

Cinéma, théâtre : la fréquentation recule encore dans les salles françaises

Les temps sont durs pour les acteurs économiques du secteur culturel. Et la transformation du pass sanitaire en pass vaccinal le 15 janvier dernier n’a pas vraiment contribué à redonner du baume au cœur aux professionnels si l’on en croit les chiffres annoncés dimanche 6 février par Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, lors d’une émission sur Radio J.

En effet, elle a indiqué que la fréquentation dans les salles de cinéma et de spectacle vivant avait baissé d’environ 25% depuis le début de l’année 2022 par rapport à la même période avant la crise sanitaire (2019). Du côté de son ministère, on essaie tant bien que mal de modérer le constat en évoquant plus précisément une baisse comprise entre 20 et 25 % selon les salles en comparaison de la période mentionnée.

Au sujet du spectacle vivant, Roselyne Bachelot a expliqué que celui-ci était victime d’un « phénomène de bipolarisation », avec d’un côté, « des spectacles qui marchent » avec des salles remplies, et de l’autre, des salles où le public est absent.

Une enveloppe record de 14 milliards d’euros pour la culture

Face à ce marasme économique résultant d’un contexte sanitaire qui a vu une partie du public renoncer à fréquenter les salles de spectacles et de cinéma par crainte de contracter le Covid-19 (comme l’avait révélé une étude au mois d’octobre 2021) mais également une autre ne s’y rendant plus en raison de l’instauration de mesures aussi liberticides qu’inefficaces via le pass sanitaire puis vaccinal, le ministre a toutefois tenté de rassurer les professionnels concernés en disant s’attendre à « une belle saison festivalière ». Une déclaration qui ne coûte rien tout en permettant à Roselyne Bachelot de mettre « de l’huile dans les rouages » et de jouer la montre en attendant l’élection présidentielle.

Cependant, en attendant le retour hypothétique d’une saison festivalière réussie, les contribuables français ont bien dû, quant à eux, mettre la main à la poche pour aider le monde de la culture durant cette crise sanitaire. Depuis le début de l’épisode, ce sont près de 14 milliards d’euros qui ont été mobilisés afin de soutenir les acteurs économiques du secteur.

Une somme faramineuse dont Roselyne Bachelot s’est enorgueillie au micro de Radio J : « Tout le monde reconnaît qu’il n’y a pas un pays qui a fait autant que la France pour sauver sa culture ». Et le ministre de garantir au passage que l’État continuera « à aider tous ceux qui en ont besoin »…

« Nous sommes encore victimes des restrictions sanitaires »

Les déclarations de Roselyne Bachelot n’ont pas manqué de faire réagir Marc-Olivier Sebbag, délégué général adjoint de la Fédération nationale des cinémas français (FNCF). Dans un entretien accordé au magazine Challenges le 7 février, il a indiqué que les établissements étaient « dans une situation extrêmement difficile ».

Marc-Olivier Sebbag avance par ailleurs des chiffres encore plus inquiétants que ceux évoqués par le ministre puisqu’il précise que, « depuis le 3 janvier, où la vente de boissons et de nourriture a été interdite dans les cinémas, le taux de fréquentation ne cesse de baisser » pour atteindre « -40 % aujourd’hui par rapport à fin 2021 », soit « -10 % chaque semaine depuis début janvier ». Une situation d’autant plus désolante que, selon lui, les cinémas français « sortaient la tête hors de l’eau fin 2021 ».

Le délégué général adjoint de la FNCF redoute ainsi les conséquences de cette dynamique négative : « Le toboggan de janvier est particulièrement fort et risque de nous amener aux niveaux de 2020, qui ont été catastrophiques. L’an dernier déjà, nous avons enregistré un chiffre d’affaires de 825 millions d’euros sur les entrées seulement, soit une baisse de 55% par rapport à 2019. »

Sur le plan des restrictions sanitaires dans les salles de cinéma et les salles de spectacles, la mesure imposant une jauge maximale de 2 000 personnes pour le public assis a été levée le 2 février. Par ailleurs, les concerts debout seront de nouveaux autorisés à partir du 16 février. Jusqu’à quand ?

Crédit photo : Wikimedia Commons (CC/Lois Pettini) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Crise sanitaire. Salles de cinéma, théâtres, concerts : une fréquentation toujours en baisse, 14 milliards d’euros d’aides au secteur culturel”

  1. Patrick dit :

    14 milliards d’euros d’aides ?
    Moi j’appelle plutôt cela de la corruption financière pour que les gestionnaire des cinémas et des lieux culturels ne se révoltent pas.

    S’ils ne recevaient pas cet argent qui tombe miraculeusement du ciel, ils seraient dehors depuis longtemps pour exiger la fin des restrictions.

    Et ils seraient dehors aujourd’hui dans le convoi de la liberté !

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Politique

Fabrice Leggeri, ex-directeur de Frontex : « La Commission européenne voit l’immigration illégale comme un projet et non pas comme un problème »

coucou

International

Terreur Woke. Le conseil municipal de Melbourne propose des vestiaires non mixtes dans les installations sportives

Sociétal

Explosion de la délinquance dans les petites villes : agressions, actes de torture, menaces…

BREST

Trafic de drogue à Brest : un dealer condamné à 12 mois de prison dont 4 fermes

Enedis

MORLAIX

Un agent Enedis violemment agressé près de Morlaix : la gendarmerie lance un appel à témoins

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, Culture, Culture & Patrimoine

Cinéma : exit les Oscars, place aux Wokscars

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Priscilla, Le Plongeur, Moi capitaine, Night Swim, La Hess, Jeunesse (Le Printemps) : les sorties cinéma de la semaine

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Perfect Days, Conann, Les Filles vont bien, Thanksgiving : la semaine de l’horreur, Dumb Money, La Tresse : au cinéma cette semaine

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Cinéma. Claude Chabrol s’invite à Rennes du 17 au 19 novembre

Découvrir l'article

A La Une, Culture, Culture & Patrimoine, Sociétal

Rencontre avec Alejandro Monteverde, réalisateur de « Sound of freedom » [Interview exclusive]

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Samain, Toussaint, Halloween…Quels sont les films préférés des Français pour se faire frissonner un peu en cette nuit du 31 octobre ?

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Sound of Freedom : la bande annonce en français est arrivée

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Bernadette, le règne animal, Entre les lignes, Lost in the Night, L’autre Laurens, Des idées de génie ? Negative Numbers : la sélection cinéma hebdomadaire

Découvrir l'article

Economie, Sociétal

Cinéma. Toujours plus coûteux pour les contribuables, les films français de moins en moins populaires

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine, DINARD

La billetterie en ligne du Festival du film britannique de Dinard Festival est ouverte

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍