Guipavas (29). Trois points perdus pour s’être garés…sur un zébra devant chez eux

L’Etat français sait traquer les automobilistes, y compris sans motif valable. A Guipavas, à côté de Brest, ils sont une vingtaine d’habitants à avoir reçu une contravention pour avoir stationné sur un zébra devant chez eux.

Les zébras sont des signalisations routières composées de bandes de marquage blanches ou jaunes sur la chaussée, par exemple celles marquant l’emplacement d’un arrêt d’autobus ou celles indiquant un rétrécissement progressif de la chaussée. Sauf que dans ce quartier, on ne comprend pas bien ce qu’ils viennent faire là.

Une contravention de 135 euros…et trois points de permis en moins. Mais certains n’entendent pas se laisser racketter sans réagir, et contestent (deux d’entre eux) le PV au tribunal.

Car la raison de ce stationnement, la plupart du temps nocturne (les derniers rentrés du travail) sur le zebra sont tout simplement le manque de place de parking pour les résidents.

Selon Ouest France, un seul et même agent serait à l’origine de toutes ces verbalisations (L’imaginez vous faire preuve du même zèle à côté, à Brest, à Pontanézen ?).

L’affaire se règlera prochainement, pour deux des automobilistes rackettés, devant le tribunal de police pour contester la contravention.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

5 réponses

  1. Moi aussi je me viens de me prendre un PV débile. Je ne comprend pas qu’il n’y ait pas de possibilité d’attaquer personnellement la personne ayant mis le PV. Au final c’est le plaignant qui est perdant quelque soit le verdict. Dans un cas c’est lui qui paye et dans l’autre la communauté, donc ses impôts.

  2. Bah ! ils préfèrent verbaliser les bons petits du peuple plutôt que d’aller se « frotter » à ceux qui VRAIMENT mettent le bazar ! tellement plus facile ! mais de toute façon il est préférable de contester ces procès injustes, même si in fine c’est toujours notre argent.

  3. Je confirme  » ACAB » et même plus . Ils se rapprochent des collabos pro nazis de 40 ! Mais gare à eux , bientôt …..

  4. facilité de faire rentrer du fric , il faut bien payer pour les mineurs isolés et autres parasites
    comme d’autres je vomis ces flics qui sont complices

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !