Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La Région Bretagne prend 100 000 euros aux contribuables pour l’aide humanitaire en Ukraine

Au lendemain de la proposition de l’association Régions de France de créer un fonds de soutien en faveur du peuple ukrainien, la région Bretagne a voté dès lundi une première aide humanitaire de 100 000 €, qui sera prise dans le portefeuille des contribuables locaux.

« Elle participera aussi à l’accueil des réfugiés ayant fui des zones de combats, en leur accordant notamment de la gratuité des déplacements sur les TER et transports interurbains » indique la Région Bretagne sans préciser si les Bretons pourront eux aussi, éventuellement, bénéficier de ces gratuités de déplacement.

Dans son dernier livre, Game Over, l’écrivain Laurent Obertone (dont vous pourrez lire l’interview lundi sur breizh-info.com) propose de supprimer l’intégralité du système de subventions en France, estimant qu’il s’agit d’un système injuste, et surtout, qui empêche le citoyen de choisir à qui il souhaite réellement donner son argent.

Encore une fois, il ne s’agit pas d’être pour ou contre l’envoi d’argent ou l’attribution de subventions ici ou là, mais de dénoncer le fait qu’un mandat d’élu ne devrait pas permettre de dépenser l’argent public comme bon lui semble.
Parallèlement, des initiatives privées, sans perfusion de l’Etat et des collectivités, naissent pour venir en aide aux populations ukrainiennes, exemple ci-dessous :

« Bientôt un million de réfugiés auront besoin d’un toit ». Un site lancé pour l’accueil humanitaire de familles d’Ukraine

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

0 réponse à “La Région Bretagne prend 100 000 euros aux contribuables pour l’aide humanitaire en Ukraine”

  1. Pschitt dit :

    Il faut rappeler sans cesse que, par définition, tout ce qui est dépensé par les collectivités est pris aux contribuables. Mais vous avez tous les jours des occasions plus justifiées de le faire. La plupart des Bretons, je pense, seront d’accord avec cette subvention-ci. Quel que soit le partage des responsabilités entre gouvernement russe, gouvernement ukrainien… et gouvernements occidentaux, la population civile ukrainienne souffre et il est normal que des Européens viennent en aide à ces Européens. Vous pourriez noter en revanche que la subvention représente moins de 3 centimes par Breton et établir une comparaison avec d’autres dépenses bien plus élevées et bien moins justifiées, comme les dépenses départementales pour les mineurs étrangers non accompagnés.

    • jojo dit :

      il faut surtout séparer l’argent qui sert à l’aide humanitaire et celui qui sert à acheter des armes…

  2. patphil dit :

    ben il faut bien oeuvrer pour le bien des gens dans la misère ! même la région Réunion a envoyé (à on ne sait pas qui d’ailleurs) une grosse enveloppe, 30% des jeunes au chomage mais bon…

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, Tribune libre

Législatives 2024. Plutôt Jordan Bardella que le Péril rouge ! [L’Agora]

Découvrir l'article

Economie

Palmarès du neuvième concours régional des produits cidricoles de Bretagne

Découvrir l'article

Politique

Législatives 2024. Les candidats Reconquête Bretagne soutiennent l’union des droites

Découvrir l'article

Economie, Social

Saupiquet Quimper : Sous direction italienne, une fermeture de l’usine envisagée d’ici fin 2024, 155 emplois menacés

Découvrir l'article

A La Une, International

Stanislav Aseyev : « Si l’Ukraine tombe, la Moldavie ou les États baltes suivront » [Interview]

Découvrir l'article

CALLAC, CARHAIX, Local, Politique

Callac, Carhaix, Saint-Brévin : l’illusion d’une “Bretagne allergique au RN”

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Elections Européennes 2024. La fracture entre Bretagne des métropoles et des privilégiés et Bretagne périphérique ?

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

6 juin 1944. Le débarquement n’a pas été une Libération pour ces civils Bretons et Normands massacrés par les bombes américaines

Découvrir l'article

International

Ukraine : la folle marche de l’Histoire

Découvrir l'article

Environnement

5 idées d’aménagement pour un jardin côtier en Bretagne

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky