Allemagne. 50% des auteurs présumés d’agressions sexuelles sont des étrangers principalement turcs

La proportion d’étrangers en Allemagne suspectés d’avoir commis des délits sexuels a nettement augmenté ces dernières années dans le pays.

Elle est passée de 35 % à 42,44 % pour les viols entre 2000 et 2020, comme l’indique une réponse du gouvernement fédéral à une question du groupe parlementaire AfD. Les auteurs présumés sont pour la plupart des Turcs, des Afghans et des Syriens peut-on lire sur le journal allemand Junge Freiheit.

L’Office fédéral des statistiques ne disposait de chiffres sur les viols collectifs que pour la période de 2009 à 2020. Au cours de ces années, la part des suspects non allemands a également augmenté, passant de 29,55 % à 41,18 %.

En ce qui concerne les cas d’agression sexuelle, les statistiques indiquent une augmentation de 35 % à 50 % en 20 ans. Dans le même temps, le nombre de cas a baissé de 302 à 228, les ressortissants turcs constituant le principal groupe de suspects, suivis par les Afghans et les Syriens.

Pour l’AfD, les chiffres sur les délinquants sexuels étrangers sont bouleversants

Le coprésident de l’AfD, Stephan Brandner, s’est exprimé sur ces chiffres : « La proportion de suspects non allemands dans les crimes de nature sexuelle, comme le viol, est bouleversante. Beaucoup de souffrances auraient pu être épargnées aux femmes en particulier si les frontières n’avaient pas été ouvertes à tous » indique-t-il, pointant par ailleurs du doigt l’hypocrisie générale autour du 8 mars et de la « journée internationale des droits des femmes », journée qui sert à tout, sauf à évoquer les problèmes principaux que rencontrent les femmes dans les grandes métropoles européennes, et notamment le fait de pouvoir se déplacer en sécurité, sans avoir peur de sortir dans la rue, ou dans tel ou tel quartier.

Alice (Collectif Nemesis) : « Le combat féministe doit être guidé par la raison, pas par la passion » [Interview]

Selon le rapport, les Turcs, les Roumains, les Polonais, les Italiens, les Serbes, les Irakiens et les Russes étaient les plus nombreux parmi les condamnés non allemands. En 2019, les délits les plus fréquents commis par des étrangers étaient les vols (38.000 cas), la conduite sans permis (20.000), la fraude (19.000), l’obtention frauduleuse de prestations sociales (18.000), la conduite en état d’ivresse (14.000) et les coups et blessures (12.000).

Allemagne : La population étrangère augmente et dépasse les dix millions

Les statistiques sur les étrangers condamnés comprennent également des infractions à la loi qui ne peuvent être commises que par des non-allemands. Ainsi, en 2019, 9.313 délinquants ont enfreint la loi sur le séjour des étrangers.

La même année, 37,5 % de tous les auteurs de violences suspectés étaient des étrangers. Parmi eux, les Syriens étaient les plus représentés avec 12,2 %.

Entre 2010 et 2019, la population étrangère en Allemagne est passée de 7,2 à 10,1 millions de personnes selon l’Office fédéral des statistiques. Cela correspond à une augmentation de 40%. Vous avez dit Grand Remplacement ?

Illustrations  : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

0 réponse

  1. Depuis le temps que tout cela est dit, signalé, mais les élus ! bobos de gauches n’écoutent pas la souffrance, bien au contraire, ils subventionnent les passeurs pour en avoir encore plus !! Ils ont du recevoir les trois doses d’un coup, ça leur a griller le cerveau !!! Rudolf Steiner disait en son temps (1861 / 1925 )
    Dans l’avenir nous illuminerons l’Ame avec la médecine, grâce à des vaccins qui supprimeront la conscience spirituelle.
    Ou en est t’on aujourd’hui !!!

  2. Eh bien, c’est bien fait pour les Allemands et les Allemandes! Comme pour tous les Européens de l’Ouest.
    Ils ont des bulletins de vote,non?
    S’ils ne savent pas s’en servir, ou plutôt s’ils s’en servent contre leurs intérêts, on ne va pas les plaindre. Ce n’est pas faute de les avoir prévenus. Idem en France et partout en Europe. Il faudrait aller voir en Hongrie, combien de femmes sont violées par des migrants colorés…
    Il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pa entendre.

  3. même constat qu’en france, violence, agressions, viols, fraudes etc.
    mais comme en france, laxisme judiciaire et politique!
    j’irai , comme l’écrit le commentateur précédent dire mon opinion dans les urnes le mois prochain, c’est la seule chose que je puisse faire qu’on m’autorise à faire et je le ferai

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !