Insécurité. Un gang de cambrioleurs géorgiens arrêté près de Lannion, deux Marseillais interpellés pour des vols visant des seniors

Cambriolage

Ces derniers jours, un gang de cambrioleurs géorgiens a été interpellé dans le secteur de Lannion tandis qu’un binôme de voleurs de cartes bancaires ayant détroussé des seniors dans le Morbihan a été arrêté à Marseille.

Lannion : pris en flagrant délit, le gang de cambrioleurs géorgiens repart libre

Celles et ceux qui ont milité durant des années pour l’avènement d’une Bretagne multiculturelle sont désormais servis. Les multiples faits divers qui émaillent l’actualité de notre région sont bien souvent teintés d’exotisme.

Cette fois c’est la Géorgie qui est à l’honneur ! Dans le Trégor, les gendarmes de Lannion ont pris en flagrant délit un gang de cambrioleurs à Pluzunet le 15 mars. En patrouille dans le secteur suite à une recrudescence des cambriolages, une équipe de gendarmes du Psig (Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie) a été alertée dans l’après-midi par une riveraine qui avait précédemment repéré un véhicule suspect car ayant effectué plusieurs allées et venues à la sortie de cette commune d’un peu plus de 1 000 habitants.

Mais la description du véhicule effectuée par la riveraine, qui a aussi relevé son immatriculation, met en alerte les militaires : ce signalement a déjà été rapporté à plusieurs reprises à la gendarmerie en lien avec des cambriolages.

Après avoir retrouvé la voiture en question, le Psig tomba alors sur une équipe de cinq individus sortant d’une propriété. Portant des gants, ils s’engouffrent dans le véhicule. Avant d’être interpellés dans la foulée par une quinzaine de gendarmes. Placés en garde à vue, il s’avère que les cinq suspects sont des ressortissants géorgiens âgés de 30 à 45 ans.

Malgré le flagrant délit constaté et notamment plusieurs objets volés ailleurs retrouvés en leur possession, les cambrioleurs ont nié les faits avant d’être finalement remis en liberté et ne seront convoqués devant le tribunal de grande instance de Saint-Brieuc qu’au mois de juin prochain. Deux d’entre eux ont toutefois été placés sous contrôle judiciaire.

Encore plus inquiétant, le gang de cambrioleurs géorgiens pourrait appartenir, selon le commandant de la compagnie de gendarmerie de Lannion, Alban Noguès, à des groupes criminels appelés « Vory v zakone » [« Voleurs dans la loi », NDLR]. Des entités très structurées avec une hiérarchie bien définie. Au grand désarroi des Bretons victimes de leurs prédations…

Deux individus « issus des quartiers marseillais » volaient des seniors dans le Morbihan

Dans le Morbihan cette fois, deux individus impliqués dans des vols de cartes bancaires ont été interpellés le 9 mars après une enquête menée par la brigade de recherche de la compagnie de gendarmerie de Vannes. Un homme de 51 ans et une femme de 29 ans présentés comme « issus des quartiers marseillais » et impliqués dans ces vols ont ainsi été arrêtés, non pas en Bretagne mais dans la cité phocéenne.

Le manège était simple : le binôme volait des cartes bancaires en terre bretonne en abordant des personnes âgées qui effectuaient des retraits d’espèces aux distributeurs automatiques de billets. Les deux comparses parvenaient alors à s’emparer de la carte en détournant l’attention de leurs victimes après avoir pu relever le code confidentiel.

Une fois en possession des cartes, ils utilisaient celles-ci pour effectuer des retraits d’argent et des paris sportifs immédiatement après le vol. Au total, le préjudice occasionné via les 25 faits qui leur sont imputés depuis 2020 dans le secteur de Vannes est de 77 000 €.

Transférés en Bretagne après leur arrestation, les deux individus ont été placés en détention provisoire et une information judiciaire a été ouverte au tribunal judiciaire de Vannes.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1.  » plusieurs objets volés ailleurs retrouvés en leur possession, les cambrioleurs ont nié les faits avant d’être finalement remis en liberté  »
    ben voyons, ces gens sont des réfugiés ayant fui la tyrannie poutinienne, ils ont droit à tous les égards

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !