Nucléaire : une solution pour la planète ?

À l’heure où l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne ou la Suisse ont décidé de sortir de l’énergie atomique, la France – pays le plus nucléarisé au monde, dont près de 70 % de l’électricité est produite par ses réacteurs – projette d’investir dans de nouveaux EPR. Ce choix est-il réellement compatible avec la transition écologique ?

C’est ce que laisse entendre la Commission européenne, qui vient d’accorder un label « vert » au nucléaire dans le cadre de sa taxonomie, une classification des énergies selon leur durabilité. Certes, les centrales n’émettent pas de CO2, ce qui constitue un avantage incontestable face au réchauffement climatique. Mais le nucléaire implique aussi des niveaux mal maîtrisés de rejets radioactifs aux abords des centrales (tritium, carbone 14…), des quantités exponentielles de déchets dangereux dont le recyclage et le stockage restent problématiques, ou le risque jamais exclu d’accident grave, à l’image des catastrophes de Tchernobyl et de Fukushima. Alors, le nucléaire peut-il être qualifié d’énergie « verte » ?

Débat verrouillé

En s’intéressant aux coulisses de « l’après-Fessenheim » en France, la documentariste Ghislaine Buffard s’est lancée dans une vaste enquête. Partant à la rencontre de scientifiques, de représentants de l’industrie de l’atome et de militants écologistes, elle éclaire avec pédagogie et sans manichéisme un débat verrouillé par des intérêts politiques et économiques complexes, auquel le changement climatique donne une nouvelle perspective.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 réponses

  1. Bonjour
    Le nucleaire , certes, n’est pas parfait, mail a le merite de fournir regulierement de l energie pas trop chere.
    Il n’y a eu qu’un seul accident:Tchernobyl..Celui du Japon est une consequence de la légeretée des constructeurs de la centrale. Par contre les Eoliennes, fournissent quand elles tournent un courant Cher et les inconvenients sont immediats :Centrale a Gaz ou Charbon( Tres ecolo..) prix cher, denaturant tous les paysages et autres inconvenients qui apparaissent actuellement :risques pour la santé , humaine et animale…et en mer, c’est encore pire avec l oxyde de carbone qui vient solidifier les mats subissants la corrosion et qui va empoisonner et les poissons et les nageurs sans oublier , lors des tempetes bretonnes, des eoliennes a l arret . Un livre « la Peste eolienne » est a lire , car tres documenté , avec des comparaisons des divers moyens actuels ,Ecrit par un inspecteur Général des Finances, conseiller à la Cour des Cassation e

  2. il faut savoir si le co2 est dangereux pour la planète, si les déchets radioactifs sont aujourd’hui recyclés pour produire encore plus d’électricité ?

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !