Plus aucun SDF en 2030 ? Un vœu pieux de l’Union Européenne ?

sdf-france

Plus aucun SDF en 2030 ! L’objectif annoncé par l’Union européenne ressemble aujourd’hui à un vœu pieux. À l’exception de la Finlande, le nombre de personnes sans domicile fixe ne cesse de croître dans les pays européens et notamment en France.

Encore 300.000 personnes vivent sans domicile fixe en France, bientôt 1 million en Europe. En attendant que les instances internationales se décident enfin à tenir leurs engagements pour que cesse cette honte, des citoyens se mobilisent à travers de nombreuses solutions pour les aider !

D’ailleurs qui sont vraiment les “SDF” ?

  • 25% d’entre eux occupent un emploi, 90% ont expérimenté le monde du travail

  • Beaucoup sont des femmes (37%)

  • 20% des SDF vivent en couple, 146 bébés sont même nés dans la rue en 2019

Des gens normaux en somme ! Avec, toutefois, une espérance de vie de 49 ans.

Housing first : le logement comme point de départ et non comme finalité

Alors que le nombre de SDF augmente dans tous les pays européens, la Finlande parvient à endiguer le phénomène en appliquant le programme Housing First. Il s’agit de donner, avant toute chose, un logement aux sans-abris sans aucune exigence.

Son efficacité repose sur 2 principes :

  • Le logement permet la réinsertion, et non pas l’inverse !

  • Un accompagnement médico-social doit être assuré pour chaque bénéficiaire

Résultat : En Finlande, on constate une baisse de 32% du nombre de SDF depuis 2015.

En France le programme “Un logement d’abord” est insuffisant selon la Cour des comptes.

Pour que la société perdure, il est nécessaire de maintenir un équilibre collectif et individuel. Pour y parvenir, l’entraide est indispensable.

Nous n’avons pas tous la même aisance pour aller vers l’autre. Cependant, il existe des associations et outils de lutte contre l’exclusion qui peuvent vous aider à agir.

Il suffit simplement d’utiliser ses propres moyens pour aider les SDF :

  • Vous avez de l’argent ?

  • Vous avez du temps ?

  • Vous avez des tickets resto ?

  • Vous avez une chambre disponible ?

  • Vous avez un emploi à proposer ?

  • Vous avez des vêtements que vous ne mettez plus ?

  • Alors vous pouvez agir !

Il ne s’agit ni de culpabiliser ni d’obliger la main tendue, mais bien de permettre aux personnes qui le souhaitent de trouver la bonne façon de le faire.

Pour en savoir plus sur le sujet, lisez notre dossier :

– Qu’est-ce qu’un SDF ? Une approche sociologique et statistique https://www.aide-sociale.fr/approche-sociologique-et-statistique-des-personnes-sdf/

– Les effets “cosmétiques” des politiques françaises et européennes https://www.aide-sociale.fr/sdf-les-effets-cosmetiques-des-politiques-francaises-et-europeennes/

– Comment apporter de l’aide aux SDF ? https://www.aide-sociale.fr/comment-aider-sdf/

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 réponses

  1. La France n’est pas la Californie du 19eme siecle . Pour une migration inutile on trouve 40 milliards d’euros par an . De quoi largement porter remede à cette scandaleuse urgence .

  2. seuls les étrangers sont épargnés, les sdf français peuvent supporter le froid hiver et la canicule l’été

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !